A propos de l'auteur

Je ne sais pas qui attaque le plus entre Pierre Rolland et Rafael Nadal. Je ne sais pas qui monte le mieux entre Chris Froome et Ivo Karlovic. Je ne sais pas non plus qui cumule le plus de revers entre Stan Wawrinka et Nacer Bouhanni. Je n'ai jamais su choisir entre le tennis et le vélo. Mais ce dont je suis sûr, c'est que je n'ai percé dans aucun de ces deux sports.

49

Dénouement de ce Giro 101. L’échappée a une nouvelle fois eu gain de cause, mais cela reste presque anecdotique. Dumoulin n’a pas réussi à renverser Froome, alors que Pinot a complètement sombré… Le vainqueur Mikel Nieve. Parti dans l’échappée matinale, composée de

21

Début du tryptique montagneux dans les Alpes. Les échappés ont enfin eu gain de cause dans ce Giro, et c’est l’Allemand de la Quick Step, Maximilian Schachmann, qui a surclassé ses compagnons matinaux. Chez les favoris aussi, on s’est battu. Le

25

Arrivée en Italie pour le peloton. Mais aussi début des hostilités avec les premières pentes au programme. Les favoris ont répondu présent, et la dernière montée a créé quelques cassures. Giroscope, épisode 4. Le vainqueur : Tim Wellens. De la montée/descente sans

27

Ca y est, nous voilà en Italie ! Nous avons quitté le désert israélien pour retrouver les couleurs du pays hôte. L’étape traverse la Sicile, de Catania à Caltagirone, soit 198 kilomètres. Attention les jambes ! Avant Giro’scope, étape 4. Les

Ca y est, les hostilités sont lancées dans le peloton. On enchaine avec la deuxième étape en ligne, longue de 229 kilomètres entre Be’er Sheva et Eilat. Comme hier, les sprinteurs devraient trouver un terrain de jeu favorable. Avant Giro'scope,

23

Qui dit semaine d’avant Giro et charme de l’Italie, dit semaine plutôt calme dans le peloton. La semaine écoulée n’a proposé qu’une épreuve majeure : le Tour de Romandie. Désertée par les coureurs du Giro, c’était une guerre d’hommes de

70

« Tu vas rouler ? A tout à l’heure ». Ce sont les derniers mots que l’on entend, avant de prendre le vélo et de s’enfuir sur ses routes d’entrainement. Ces mots viennent de votre conjoint(e), vos enfants, votre famille