Avant de critiquer le catch, il faut comprendre la discipline !

« Hommes qui se battent en slip », « c’est du chiqué », « il y a zéro risque », « fausse bagarre », « tout est faux », avant de critiquer la discipline, il faut avant tout la comprendre.

C’est pour cette raison que j’en profite aujourd’hui, pour ma première rédaction chez WeSportFR, de parler d’un gros problème concernant le catch en France, et même un peu partout ailleurs : Le catch, est-ce un vrai sport ? Y a t-il de vrais risques ?

Je souligne quand même que je ne pratique pas le catch, et que je suis qu’un simple passionné de 23 ans, qui s’intéresse à ce divertissement sportif depuis l’âge de 6/7 ans, et qui est assez proche du milieu.

Je pense plus me concentrer sur le catch américain pour cet article, puisque le produit est accessible à tout le monde via nos écrans. Il faut avant tout savoir que les talents qu’on voit aux écrans, sont entraînés depuis plusieurs années. Ils se sont entraînés à chuter, entraînés à mettre les coups, ainsi qu’à les recevoir, sans se blesser, car le but dans le catch n’est absolument pas de blesser son adversaire, bien au contraire, le catch avant tout, c’est du respect entre collègues.

Malgré ça, le risque est omniprésent à chaque instant. Les talents que vous voyez à travers vos écrans, prennent de gros risques pour nous divertir. Quand je parle de risque, ça ne s’arrête pas à l’entorse, non, quand je parle de risque, je parle également de mort, et si ce n’est que pour citer juste un exemple parmi des centaines, ça serait avec le célèbre catcheur mexicain Rey Mysterio ayant tué par accident Perro Aguayo en direct sur le ring en 2015 à Tijuana au Mexique.

Vox Catch

Alors oui, évidemment, le catch est scénarisé, le gagnant est choisi d’avance, mais ça, nous, les fans, on s’en fout, puisque c’est un programme à suivre comme une série. Ce sont des acteurs, mais également de grands sportifs, et même si ce sont des professionnels, l’erreur est toujours possible. Je vais reprendre un passage de Science et Avenir, écrit par Félix Gouty, qui dit : « les commotions cérébrales font aussi des dégâts dans le sport-spectacle préféré des américains, le catch. Retraités précoces, handicapés et morts s’y accumulent sur le dos du syndrome de l’encéphalopathie traumatique chronique. » Ce qui résume le fait que les risques sont biens présents à chaque instant sur le ring.

Ce que j’essaye de faire comprendre aux personnes qui ne comprennent pas pourquoi certains s’intéressent au catch, c’est que nous regardons des personnages, qu’il y a des rivalités entre eux, qu’il y a une histoire à suivre, et comme je l’ai dit au-dessus, c’est un programme à suivre comme une série, c’est à dire pour mon cas, l’envie de savoir ce qui va se passer les semaines suivantes. Quand tu regardes un film, tu sais que ce sont des acteurs, et des collègues, et bien dans le catch c’est la même chose.

 

Merci à WeSportFR de m’avoir permis de dire ce que je pense concernant ce problème qui touche cette discipline, en seulement quelques lignes. Un problème qui n’est pas aidé par le grand public, et encore moins par les grands médias.

 

Stéphane, Administrateur de la page facebook Le Temple Du Catch