Cleveland-Golden State: Encore en finale?

Aujourd’hui, We Sport FR vous propose des éléments de réponse sur l’affirmation : La finale NBA opposera encore les Warriors aux Cavaliers

Voici 4 éléments de réponse

Car les Warriors jouent trop bien collectivement

En effet, le premier élément de réponse est le jeu collectif des Warriors. Etant la première équipe aux passes décisives en NBA, ils impliquent parfaitement tous les éléments de leur équipe. Ce qui n’est pas le cas de la concurrence, les Rockets eux misent plus sur l’isolation et le pick and roll. Sauf que face aux Warriors, cela ne passera pas tant le jeu est prévisible. Alors certes les Rockets progressent mais les Warriors jouent mieux au basket tout simplement.

Car les roles players des Cavs se sont réveillés

Et oui, certes LeBron reste le poumon des Cavaliers avec des performances de très haut calibre, mais sur le début de ce second tour, il semble mieux entouré par ses coéquipiers. Tristan Thompson s’est réveillé de fort belle manière en redonnant de l’énergie et de la taille à la raquette des Cavs. Kyle Korver et J.R Smith rentrent des shoots fondamentaux et le retour de George Hill fait du bien dans la gestion du tempo. Avec des coéquipiers faisant les minimas, les Cavs semblent instoppables sur la série contre les Raptors, 1er de conférence. Cela semble de bonne augure pour la suite…

Car les Warriors gagnent sans réel impact de Curry

Et oui, les Warriors déroulent depuis le début des playoffs avec une performance solide face aux Cavs et un avantage certain contre les Pelicans en menant 3-1. Et tout ça sans leur meilleur joueur, Stephen Curry, revenu depuis 2 matchs et qui très clairement semble vouloir avant tout retrouver du rythme. Preuve de la supériorité des Warriors sur la conférence ouest actuellement. Personne semble être en mesure de les inquiéter actuellement. Avec un retour de Curry a 100%, les Warriors récupèreront sans doute le joueur le plus dangereux de la NBA tant il peut étirer les défenses.

Car LeBron James ne perd plus une série à L’Est

2010, voila la dernière élimination de LeBron James avant les finales NBA, c’était encore à l’époque de son premier passage a Cleveland. C’était contre les Celtics du big-three Garnett ,Pierce, Allen. Depuis, 7 qualifications en finales NBA sans trembler. C’est dire que la tâche des concurrents des Cavaliers sera ardue. Malgré une saison compliquée, LeBron vient de prouver qui était le patron de l’Est sur les deux premiers tour. Et que dire si il affronte les Celtics en finale de Conférence tant la haine envers Boston est immense du côté du natif d’Akron.

 

Les deux premiers tour des playoffs vont toucher à leur fin et on ne voit pas comment ces deux équipes ne pourraient pas se retrouver en finale pour une quatrième année consécutive. C’est peut-être lassant mais quel bonheur de voir autant de talent s’affronter. Les Rockets ou les Celtics peuvent-ils le faire ?

Bonne semaine à tous !

Poster un commentaire