Coréement Glisse #15 : Hormis un miracle, on restera à 15 médailles

20, c’était l’objectif en terme de médailles que c’était fixé le clan tricolore. Hormis un miracle, le compteur français restera bloqué à 15 médailles. C’est donc une déception pour les Bleus… Ce sentiment fut similaire pour cette avant dernière journée olympique coréenne. En ce Samedi 24 Février, aucune breloque française n’a été glané alors que l’on fondé beaucoup d’espoirs comme par exemple sur le Team Event ou sur Alexis Contin.

Champions du monde mais pas champions olympique

Pour la première fois de l’histoire de l’olympisme, le Team Event avait lieu. Cette discipline venant du Ski Alpin voit s’affronter deux nations en quatre manches sur un slalom d’une cinquantaine de mètres. La France championne du monde en titre avait l’espoir de remporter la plus belle des médailles. Celui-ci ne se réalisera pas. Les tricolores se sont fait éliminés en demi-finales face aux suisses futurs lauréats de l’épreuve. Alexis Pinturault, Tessay Worley, Clément Noel et Adeline Baud Mugnier qui défendaient les couleurs françaises ont alors disputé la petite finale face à la Norvège pour le bronze. Mais quand ça ne veut pas, ça ne veut pas… Pintu (Alexis Pinturault) et les siens se sont inclinés au chrono et doivent se contenter d’une quatrième place.

Résultat de recherche d'images pour "team event france"

La déception se lit sur les visages tricolores… Crédit photo : France TV

Alexis Contin et les Jeux, ce n’est pas une grande histoire d’amour

Résultat de recherche d'images pour "alexis contin"

Alexis Contin en plein exercice sur la piste olympique coréenne. Crédit photo : AFP – R. Schmidt

Les Jeux ne réussissent pas au patineur de vitesse, Alexis Contin. Vice-champion du monde de la mass start, les efforts du natif de Saint-Malo pouvaient être récompensé avec une médaille olympique sur cette discipline. Le français s’étant qualifié de justesse en finale avait la pression à quelques minutes de celle-ci. Mais le tricolore n’a pas pu faire mieux qu’une cinquième place, ce qui est une énorme déception pour lui. Pas sûr que l’on verra le jeune homme de 31 ans aux Jeux Olympiques de Pékin, en 2022.

Notre coup de coeur, Ester Ledecka

Ester Ledecka a réussi l’exploit aujourd’hui d’être championne olympique dans deux sports différents, une première dans l’histoire de l’olympisme. Sur la plus haute marche du podium du Super G à la surprise générale il y a quelques jours, la snowboardeuse tchèque a confirmé son statut de favorite ce Samedi en décrochant la médaille d’or en slalom géant parallèle. Nous nous devions donc de consacrer quelques lignes sur la jolie demoiselle d’une vingtaine d’années qui excelle sur les spatules et sur la planche.

Résultat de recherche d'images pour "championne olympique du super g"

Ester Ledecka, une championne pas comme les autres. Crédit photo : France TV

 

Bastien Fanton d’Andon 

A propos de l'auteur

Rédacteur - We Sport Fr

Poster un commentaire