Coupe Davis, Bayern, Manchester, OL et Top 14, ce qu’il ne fallait pas rater ce week-end !

Ce week-end a été très riche en sport et en enseignements. De la qualification des Bleus en demi-finale de la Coupe Davis au sacre du Bayern en passant par le Top 14, tout ce qu’il ne fallait pas rater, c’est ici.

 

Pouille en patron, les Bleus défieront l’Espagne

Déjà vainqueur de son simple inaugural face à Seppi vendredi, Lucas Pouille a parfaitement rempli son rôle de leader en remportant le duel des numéros un face à Fabio Fognini en 4 sets dimanche. Le large succès de la paire Herbert/Mahut en double le samedi a donc permit au jeune français d’apporter le 3e point décisif à sa patrie, lui offrant par la même occasion une place dans le dernier carré de la compétition.

L’équipe de France y défiera ainsi l’Espagne de Rafael Nadal (qui a par ailleurs fait son grand retour en Coupe Davis et même sur les courts à l’occasion), du 14 au 16 septembre prochain. Un beau week-end en Italie qui permet donc à la France de pouvoir encore prétendre à la défense de son titre !

Résultat de recherche d'images pour "france espagne coupe davis"

Source : Europe 1

 

Le Bayern titré, City et le PSG attendront

Si le Bayern n’a pas fait de détail pour s’imposer à Ausbourg et rafler son sixième titre de champion d’Allemagne consécutif, le Paris Saint-Germain et Manchester City ont connu fortunes diverses.

En effet, le club de la capitale s’est contenté d’un maigre match nul obtenu à Saint-Etienne à l’issue du temps additionnel, ce qui ne lui permettait pas d’être sacré champion dès ce week-end, et ce quel que soit le résultat de l’AS Monaco.

En ce qui concerne les hommes de Manchester City, la frustration est certainement bien plus grande ! Alors qu’ils menaient 2-0 à la 50e minute de jeu (une victoire leur offrait le sacre dès samedi), les Citizens ont été renversé par le Manchester United de Paul Pogba, auteur d’un doublé, et ont même perdu un deuxième match consécutif (après la gifle reçue à Liverpool). Pour eux aussi, l’officialisation du titre attendra. Pas idéal pour préparer le retour contre les Reds mardi prochain.

Résultat de recherche d'images pour "bayern titré 2018"

Source : Eurosport

 

L’OL remonte sur le podium

Victorieux 5-0 à Metz, l’Olympique Lyonnais de Memphis Depay (1 but et 4 passes décisives) a profité du faux-pas à domicile de l’OM dimanche soir face à Montpellier (0-0) pour (re)prendre la 3e place à la différence de buts. Entre des Lyonnais, qui effectuent une belle remontée au moment où on les pensait largués, et des Marseillais, qui devront sûrement faire un choix entre la Ligue Europa et le podium en Ligue 1, cette course à la 3e place s’annonce encore folle à six journées du terme.

 

Le Stade Français détruit Clermont, Montpellier premier qualifié 

C’est un classique du championnat de France de rugby auquel on assistait samedi. En effet, le Stade Français accueillait l’ASM Clermont pour une affiche qui s’annonçait alléchante. Bien que dans le dur ces derniers temps, les deux équipes nous ont proposé un beau spectacle. Mais les Parisiens, qui semblaient bien plus motivés du fait de leur situation très dangereuse au classement, ont sévèrement appuyé sur le champignon en deuxième mi-temps pour infliger un 37-0 aux Auvergnats. Le score final de 50 à 13 pour les Parisiens leur permet de décrocher le bonus offensif et par conséquent de se donner un énorme bol d’air frais au classement. Avec 6 points d’avance sur le premier relégable à trois journées de la fin, les Soldats roses se sont peut être assuré le maintien dans l’élite ce week-end.

Par ailleurs, grâce à sa victoire dimanche midi contre La Rochelle (40-24), Montpellier est le premier qualifié officiel pour les phases finales du Top 14.

Résultat de recherche d'images pour "stade français clermont"

Source : Rugbyrama

 

Grégoire ALLAIN (@GregoireAln)

A propos de l'auteur

Surnommé l'électron libre. Fan de Rafa, et heureusement car ce n'est ni l'OL ni le Stade Français qui satisfont mon capital victoires chaque week-ends. Bon sinon, je réussis quand même à être objectif dans mes articles, sauf quand il s'agit d'écrire sur pourquoi le PSG peut-il un jour gagner la Ligue des Champions.

Poster un commentaire