Les Eagles de Philadelphie remportent le Super Bowl LII en battant les tenants du titre, les New England Patriots en finale.

Ce dimanche 4 Février se déroulait le Super Bowl LII au U.S. Bank Stadium de Minneapolis, dans le Minnesota. Cette affiche opposait les Eagles de Philadelphie aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre, tenants du titre. Tout le monde misait sur un doublé des « Pats » mais les pennsylvanians ont créé la surprise en s’imposant 41-33.

Résultat de recherche d'images pour "super bowl 2018"

Un match de folie, dans un stade magnifique. C’est le show à l’américain comme on l’aime. Crédit photo : AFP / HANNAH FOSLIEN

P!nk a eu la lourde tâche de chanter l’hymne américain.

Comme lors de chaque événement sportif majeur aux Etats-Unis, l’hymne américain y est chanté. P!nk a été désigné pour reprendre “The Star Spangled Banner” lors du kickoff d’un des matchs les plus attendu au monde. Malgré sa grippe, la chanteuse de Doylestown s’est parfaitement débrouillée et a reçu des millions d’encouragements amplements mérités.

Résultat de recherche d'images pour "pink super bowl 2018"

P!nk reprenant l’hymne américain au U.S. Bank Stadium. Crédit photo : ​Christopher Polk/Getty Images

Une première mi-temps à sens unique.

Résultat de recherche d'images pour "tom brady"

Tom Brady, le célèbre quarterback des New England Patriots. Crédit photo : Matt West

Philadelphie n’a pas eu peur du champion et l’a regardé avec détermination dans le blanc des yeux. Tom Brady et les siens ont dû vite faire la course après le score, perdant 9-3 à la fin des premières quinze minutes du jeu. Le deuxième QT n’a fait que confirmé la marche en avant des Aiglons, ils ont en effet inscrit trois touchdowns aux hommes de Bill Belichick avec notamment celui marqué par le quarterback, Nick Foles, une première dans l’histoire d’un Super Bowl. L’équipe de Boston a rejoint tête-base son vestiaire en étant menée 22-12 par des Eagles plus que motivés.

Le show, Timberlake pour le Pepsi Halftime.

Tout bon Super Bowl doit avoir un magnifique show lors de sa mi-temps. Cette règle aura été respecté lors de cette 52e édition. C’est Justin Timberlake qui a été chargé de faire le spectacle. Après plus de quinze minutes de performance, le natif de Memphis finira par recevoir une farandole d’applaudissements par les plus de 67 612 spectateurs présents pour cet événement. Cela a été également fortement relayé par les millions de téléspectateurs au rendez-vous devant leur télévision.

Résultat de recherche d'images pour "justin timberlake super bowl 2018"

Justin Timberlake aura tout donné durant sa performance interplanétaire. Crédit photo : Christopher Polk

On aura cru au come back durant un QT avant de se faire
définitivement une raison.

Résultat de recherche d'images pour "nick foles trophy"

Nick Foles soulevant le trophée de vainqueur du Super Bowl LII. Crédit photo : ​Timothy A. Clary/AFP/Getty Images

Ayant sûrement pris une soufflante pendant la mi-temps par leur mythique coach, les Patriots sont revenus sur le terrain avec plus d’entrain et de détermination. Et cela s’est vu au tableau d’affichage ! Avant l’entame d’un dernier QT de folie, Chris Hogan et ses coéquipiers sont revenus à trois petits points des Eagles. Mais voilà, la Nouvelle-Angleterre aura tenu tête que pendant ce troisième acte face à Philadelphie. Commençant ses dernières quinze minutes avec un touchdown de l’inévitable Rob Gronkowski, les “Pats” verront leur titre disparaître définitivement après un touchdown dans les ultimes minutes de Zach Ertz qui cèlera le sort de la rencontre.

Les Eagles ont remporté le premier Super Bowl de leur histoire. Le quarterback de l’équipe gagnante, Nick Foles terminera MVP de la rencontre.

 

Bastien Fanton d’Andon

A propos de l'auteur

Rédacteur - We Sport Fr

Poster un commentaire