Un jour, un All-Star : Giannis Antetokounmpo

WeSportFr se met à l’heure du All Star Game NBA. A cette occasion et jusqu’au match des étoiles, nous vous présenterons chaque jour un des participants. Aujourd’hui Giannis Antetokounmpo :

Giannis Antetokounmpo, le Greek Freak. Un joueur hors du commun. Leader des Bucks, et de toute la Ligue à en devenir. Giannis c’est 2m11 de talent pour 100kg de muscles, des bras interminables, avec une envergure de 221cm on peut l’affirmer.

Une ascension folle :

Antetokounmpo est devenu la bête de noir de pas mal de monde depuis la saison dernière, où il a explosé et éclaboussé tout le monde de son jeu inouïe. Cette fulgurante progression le voit devenir MIP, en 2017 donc. Mais le jeune Grec ne compte pas s’arrêter la puisque à seulement 23 ans il est dans la course pour devenir MVP dès cette saison. MIP une saison, puis MVP celle d’après, ce n’est jamais arrivé dans l’histoire NBA. Mais pourquoi pas cette fois-ci. Giannis avait même confié, cet été, dans une interview, qu’il se voyait bien être MIP une seconde fois en plus de devenir MVP. Totalement fou.

Crédit photo : La Sueur

Un futur prometteur :

Pour le moment il faudrait se concentrer sur le fait de devenir MVP, car il n’est pas seul à prétendre au titre. Car même avec des stats folles (presque 28 points, 10,5 rebonds et quasiment 5 passes) ce n’est pas gagné, surtout en voyant les autres dingues présents en NBA. Le numéro 34 reste tout de même largement dans la course, et on ne doute pas sur le fait qu’il obtiendra le trophée un jour. S’il veut le décrocher dès cette saison il va falloir charbonner l’ami.

En plus d’être une véritable machine basketballistique, Giannis possède un immense cœur. Demandez voir à Jason Kidd. Le coach fraîchement viré à pu compter sur le soutien du joueur qui à tout fait pour que son coach reste à son poste. Sans succès malheureusement. Mais on peut tout de même souligner le geste, surtout quand on sait qu’à la base Giannis n’était pas vraiment fan de son coach. Et oui, recevoir des critiques à son arrivé, même si c’est pour nous faire progresser, ça ne plaît pas. Mais lorsque Antetokounmpo s’est renseigné sur Kidd et s’est aperçu de l’immense joueur qu’il avait été ce fut le choc. De quoi forcer le respect.

Crédit photo : For The Win

L’homme de la situation :

Ce sera la seconde sélection d’Antetokounmpo pour le All-Star Game, et le nouveau système doit bien lui plaire. Cette nouvelle méthode pour former les équipes rajoutera plus de compétition lors du match des étoiles, et la compétition il aime ça le Greek Freak. Suffit de voir l’intensité qu’il donne soir après soir ou même son comportement lors du ASG de la saison passé. Ce moment où tout le monde jouait sans vraiment jouer et que Giannis est venu écraser Curry sous le cercle avec une énorme claquette dunk. Le double MVP en était tellement surpris qu’il s’était mis au sol par la suite en voyant Giannis approcher en contre attaque. Pas deux posters de suit pour le Chef.

Revoir le Greek Freak au All-Star game n’est donc que bon signe. Le signe que la relève est au rendez-vous. C’est avec ce genre de mec que la compétition, et donc l’envie de voir avec impatience le match, renaît. Merci Giannis.

Nathan CHATELAIN

A propos de l'auteur

Le Heat avant, le reste après !

Poster un commentaire