LDC : Une autre soirée de folie ?

Après l’élimination surprise de Barcelone face à la Roma et un scénario de dingue entre City et Liverpool, on se dit que cette nouvelle soirée de Ligue des Champions nous réserve encore quelques surprises.

Le Real menacé ?

Victorieux 3-0 à Turin, le Real Madrid a peut-être quelques sueurs froides depuis hier soir. Comme son éternel rival barcelonais, c’est un autre club italien qui arrive en terre ibérique pour faire un exploit. La Juventus peut croire en son destin tellement l’histoire récente de la Ligue des Champions lui montre qu’un score n’est jamais définitif. Chacun privé d’un joueur essentiel, Ramos et Dybala, tous les deux suspendus, le spectacle devrait quand même être au rendez-vous. Des Turinois sur-motivés, avec probablement une composition d’équipe ultra-offensive face au Real d’un Ronaldo froid de réalisme que n’aurait pas renié les meilleurs agents du KGB. Bernabeu sera-t-il le théâtre d’un nouvel exploit retentissant ? Les 22 acteurs ont les cartes en mains.

Wissam on the pitch

Crédit photo / Eurosport

Un mauvais souvenir pour Manchester United, une prophétie dans cette Ligue des Champions ? Et si Wissam Ben Yedder rééditait sa performance d’Old Trafford ? Tremble Allianz Arena. Cette fois-ci en position délicate, le FC Séville se déplace en Bavière dans la peau du chasseur, mais le gibier est de taille. En face le Bayern cartonne à domicile, notamment en phase à élimination directe où les Bavarois sont habitués au score de tennis. Néanmoins, avec un seul but à rattraper, les Andalous de Vincenzo Montella ont un véritable coup à jouer et s’ils font preuve d’un peu plus de réalisme que l’aller, la tournure des événements serait très déplaisante pour Ribéry and co.

Encore une belle soirée de LDC en perspective, la plus belle des compétitions est riche en émotion cette saison et ce mercredi 11 avril ne devrait pas déroger à la règle. Action !

Corentin Braz 

A propos de l'auteur

Petit Prince d'une époque où Stevan Jovetic et Thiago Alcantara en sont les esthètes.

Poster un commentaire