Le critérium du Dauphiné #Acte 2

Première étape sur ce critérium du Dauphiné. Longue de 179km qui pouvait sourire aux sprinters, mais dont on avait prévenu de se méfier des punchers. Et nos pronostics étaient bons. Les sprinters se sont laissé surprendre, et l’ascension de la cote du barrage aura eu raison d’eux !

 

Le vainqueur

Daryl Impey. Ce champion sud africain remporte aujourd’hui l’étape qui s’est déroulée entre Valence et Saint-Just-Saint-Rambert. Comme nous l’avions dit, cette étape pouvait piéger les sprinters au profit des punchers. Il a su résister et contrôler les quelques attaques dans les 5 derniers kilomètres. Et s’impose en homme fort !

 

La déception

Bien sûr, on ne peut passer à coté de Bryan Coquard. Même si le profil était destiné aux punchers sprinters, le coq avait confié qu’il aimait aussi ce genre de finish. Hélas, la cote du barrage, longue de 1,3km pour un pourcentage moyen de 5% aura eu raison de lui. Bien placé dans le dernier tour, les 5 derniers kilomètres lui auront été fatals.

 

Julian Alaphilippe, l’homme fort de l’étape

Bien placé en tête de peloton dans les 40 derniers kilomètres, Julian Alaphilippe nous montre encore une forme extraordinaire. Lui aussi a résisté aux attaques. Il a su garder sa place, même si l’on aurait pu croire qu’il se ferait enfermer dans les derniers hectomètres. Heureusement, il se dégage au bon moment, mais Daryl Impey a lancé son sprint légèrement plus tôt, et Julian n’a pu faire mieux qu’une seconde place. Légère erreur de sa part, mais cette seconde place reste un beau résultat.

 

En résumé

 

Une étape marquée par 2 chutes dans les 20 derniers kilomètres. Les 5 derniers kilomètres mouvementés, mais peu de changements au général. Michal Kwiatkowski reste en jaune. Avec sa victoire, Daryl Impey remonte à la seconde place du général, tandis que Julian Alaphilippe lui remonte à la 5ème place. Pas de changements non plus pour les leaders du classement par points et du meilleur jeune.  Kwiatko reste leader du maillot vert qui sera porté par Daryl Impey. (Edit : Daryl n’étant pas leader du classement par points, il a droit de refuser le port du maillot vert au profit de son maillot de champion national. C’est donc Julian Alaphilippe qui partira en vert ce jour). Gianni Moscon reste lui leader du meilleur jeune, et ce sera Brice Feillu qui portera le maillot de la montagne grâce à son échappée du jour.

 

Demain, dernière étape qui pourra sourire aux sprinters, à voir si Bryan Coquard pourra rattraper sa déception d’aujourd’hui  avec une victoire World Tour, premier pas pour son équipe vers un potentiel Tour de France l’année prochaine.

A propos de l'auteur

Passionné depuis tout petit par le cyclisme, présent sur de nombreuses courses dans le Nord de la France et en Belgique. Je me suis également mis à la photo et rejoint l'équipe WeSportFR pour ... Partager ma passion !

Poster un commentaire