Ligue 1 : 3 raisons de continuer à suivre la L1 Conforama

A cinq journées de la fin, le PSG a tué le suspense en s’assurant d’être Champion de France à l’issue de la saison. On se dit alors : le Championnat de France n’a plus d’intérêt. Détrompez-vous, trois questions attendent encore d’avoir une réponse…

Question n°1 : Qui va en Ligue des Champions ?

Alors que les Parisiens ont pris leur billet pour la Champions League avec sa première place, il y a encore deux places disponibles pour la compétition : un place qualificative directe (2ème) et une autre avec un tour préliminaire (3ème).

Après la 33ème journée, l’AS Monaco est deuxième avec 70 points, et derrière lui l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille, qui ont chacun 66 points, mais les Gones sont devant grâce à leur meilleur goal average (+36 contre +27), reléguant l’OM à la quatrième place. Et malgré cette avance de 4 points, les Monégasques ne sont pas sûrs à 100% de garder ce rang, surtout après leur effondrement au Parc des Princes (7-1).

Voici l’agenda des trois équipes en championnat :

Quand on voit ce qui les attend, on peut se dire que leurs calendriers sont assez équilibrés : des duels face à des équipes désirant jouer en Europe la saison prochaine (Saint-Etienne, Nice, Nantes) mais également des clubs désirant se maintenir dans l’élite (Lille, Troyes).

Cependant, un élément pourrait perturber cette course au podium : les Olympiens sont en demi-finale de la Ligue Europa face au Red Bull Salzbourg, après leur qualification spectaculaire aux dépens du RB Leipzig (5-2). Deux rencontres qui pèseront peut-être sur la condition physique des Marseillais, vu qu’ils sont les seuls à être encore en lice dans une compétition européenne parmi ces clubs-là, puisque Monaco a été éliminé de la C1 en phase de poules et Lyon s’est vu disqualifié par le CSKA Moscou en Europa League.

Pourtant, un scénario pourrait amener à avoir quatre équipes françaises en Ligue des Champions : si Marseille finit quatrième de Ligue 1 mais arrive à se défaire des Autrichiens et rencontre en finale l’Atletico Madrid, seule équipe du dernier carré à être qualifiée pour la Ligue des Champions la saison prochaine, alors non seulement l’OM est assuré d’être dans la même compétition en plus de l’ASM et l’OL, qualifiés grâce au championnat.

Question n°2 : Qui jouera la Ligue Europa ?

Normalement, exceptées les places délivrées par un succès en coupes nationales, seule la quatrième place est qualificative pour la C3, et ce rang est déjà réservé pour une des équipes du Top 4 (19 points entre le 4ème et le 5ème). Mais étant donné que les Parisiens ont remporté la Coupe de la Ligue et sont en finale de la Coupe de France après leur victoire 3-1 face au Stade Malherbe de Caen à d’Ornano, la cinquième place du championnat offre un tour préliminaire pour cette coupe européenne et le sixième rang le sera aussi potentiellement.

Au classement, seuls 5 points séparent le cinquième Rennais et le douzième dijonnais. Tout est donc encore jouable pour huit équipes !

De plus, cette course aux places européennes a été relancée après les faux pas de Rennes à domicile face au FC Metz (1-2), de Montpellier face à Bordeaux (1-3) et de Nantes, tenu en échec par Dijon à la Beaujoire (1-1). De plus, cet écart s’est resserré avec les victoires de Saint-Etienne à Strasbourg (0-1) et des Girondins à la Mosson.

Là aussi, auront lieu d’autres confrontations directes entre les prétendants à l’Europe, avec dès la prochaine journée Nantes-Rennes (ce soir à 19h30). De plus, le Montpellier HSC rencontrera dans ces futures semaines trois de ces clubs-là : l’ASSE à domicile (35e) et le FC Nantes (36e) et le Stade Rennais (38e) en dehors de ses bases. Sans omettre de mentionner les matchs corsés qui attendent certaines équipes de cette partie du classement face au Top 4 du championnat : Nantes devra affronter les Lyonnais à l’extérieur, mais l’agenda le plus difficile est guinguampais, avec Monaco et Marseille à domicile, puis le Paris SG au Parc.

Question n°3 : Qui descendra en Domino’s Ligue 2 ?

A cinq matchs de la fin du championnat, chaque point pris par ces équipes du bas de classement est important pour la course au maintien. On parle souvent de la « règle des 40 points », ces quarante points qui assurent une saison suivante en Ligue 1. Après la 33ème journée, toutes les équipes après la 13ème place n’ont pas encore atteint ce palier :

Si des équipes comme le SCO d’Angers ou l’Amiens SC peuvent remplir cet objectif dans les rencontres qui suivent, d’autres vont devoir mener un combat acharné jusqu’à la dernière journée : le Toulouse FC, le LOSC, l’ESTAC et le FC Metz. Cinq point seulement séparent le 17ème toulousain et le dernier messin.

Ce qui rend cette course au maintien intéressante est la bonne dynamique des Messins après leur succès pris chez le cinquième et parallèlement, les Lillois et les Troyens sont en perte de vitesse et n’arrivent plus à s’imposer depuis plusieurs semaines.

Tout d’abord, le FC Metz aura un agenda plutôt abordable, puisqu’ils rencontreront principalement des équipes de la seconde moitié du classement : Caen, Lille, Angers, Amiens et Bordeaux.

Ensuite, Toulouse et Lille ont un calendrier plutôt chargé : en effet, le TFC et le Lille OSC devront affronter des clubs souhaitant une place européenne (Saint-Étienne, Marseille, Bordeaux…) sans oublier un certain LOSC-FCM, qui sera déterminant dans cette fin de saison.

Enfin, l’ESTAC a le programme le plus relevé de ce bas de classement, puisqu’ils feront face à Lyon, Saint-Étienne, Montpellier, Monaco et Marseille…

 

Les réponses à toutes ces questions ? Ce sera après le Multiplex de la 38ème journée prévue le 19 mai…

A propos de l'auteur

Passionné du MHSC et du FC Barcelone, mon joueur préféré n'est pas Laurent Blanc, j'aime pas trop les 3-5-2... Je me promène dans la ville de Grigny avec un casque de Dre sur mon omoplate.

Poster un commentaire