L’interview de René Malleville : l’OM à cœur ouvert.

Aujourd’hui Pause Café vous propose une interview de René Malleville, le fameux supporter de l’OM. On y parle bien évidemment de son club de cœur et de sa ville, de Thauvin et de Bielsa, mais pas que. Vous êtes prêts ? C’est l’heure de Pause Café ! [cette interview a été réalisée avant le match face à Bordeaux, remporté 1-0 par l’OM]

Quand votre amour pour l’OM est-il né ?

J’ai vraiment commencé à être assidu quand j’avais 18-19 ans. C’est à dire que je suis arrivé à Marseille quand j’avais 10 ans. Avant je n’en avais jamais entendu parler. Je suis né à Carcassonne mais mon père étant dans la police, on est allés au Maroc. On y a passé cinq ans. Il a été muté à Marseille en revenant. Et depuis ça n’a jamais bougé.

En fait vous êtes amoureux de cette ville ?

Ah ba oui sinon je serais parti depuis longtemps. Un truc que je déteste, c’est les mecs aigris qui critiquent. Moi si je ne suis pas bien quelque part et bien je m’en vais.

C’est l’ambiance qui a fait que vous avez suivi l’OM au fur et à mesure ?

On est embrigadé, on n’y va jamais seul, on est avec les copains et puis voilà. C’est la fête quoi.

Vous aimez l’OM, mais uniquement l’équipe première ou aussi les équipes jeunes ?

Non, à l’OM je ne vais voir que l’équipe première parce que je n’ai pas le temps d’aller voir autre chose car j’ai mes trois petits enfants qui jouent au foot aussi, et le dimanche et le samedi, sur différents stades. Il y a quand même des priorités.

« Il n’y a pas de politique cohérente de formation à l’OM »

L’OM a entamé plusieurs politiques depuis la venue des nouveaux dirigeants. Ils veulent s’appuyer sur le centre de formation – avec l’exemple de Maxime Lopez –  et semblent vouloir copier le modèle lyonnais. Qu’en dîtes-vous ?

Si on veut s’appuyer sur la formation il va falloir changer complètement la politique du centre de formation  de l’OM. Il n’y en a pas. L’équipe réserve est relégable, elle est en CFA 1, en national 2 donc et elle est dans les 3 derniers. Alors ce n’est pas parce qu’on a sorti Maxime Lopez qu’il faut croire qu’on est comme Lyon. Ils ont un centre de formation beaucoup plus structuré que le notre. Il faut qu’on change les fondements et ça, ils n’arrivent pas à le comprendre. Et c’est un malheur pour l’OM.

Vous pensez qu’ils ne veulent pas comprendre ?

Ils ont l’air de vouloir faire croire qu’ils ont une politique de la formation. Mais je sais pertinemment, je suis ami avec beaucoup de gens qui font partie du staff de l’Olympique de Marseille. Il n’y a pas de politique cohérente de formation à l’Olympique de Marseille. Ça n’évoluera jamais  tant qu’il n’y aura pas carrément de changement  de politique et donc de certaines personnes.

Car certaines sont là depuis trop longtemps ?

Non, c’est parce qu’il y a la politique des copains, des coquins, et les agents qui commandent alors que ça devrait être les formateurs. Ce sont les agents qui commandent. C’est le fric. Il va falloir qu’ils forcent un petit peu. Les agents sont tout puissants.

Si on parle de la ville, pourquoi pensez-vous que tant de joueurs aiment cette ville ? Certains, comme Mandanda ou Payet sont notamment revenus …

Les joueurs qui passent par Marseille aiment la ville  peut être pendant qu’ils y sont mais après quand ils s’en vont, ils aiment la ville où ils sont. C’est exagéré. Mandanda et Payet  sont revenus parce que personne d’autre ne les voulait. Moi je n’ai jamais vu un grand club  qui voulait s’arracher Mandanda et Payet.

Thauvin, il est revenu parce qu’il voulait réussir à l’OM …

Thauvin, ce n’est pas pareil. Thauvin, c’est pour moi le seul qui a vraiment montré son amour pour l’Olympique de Marseille. Il a même accepté de baisser son salaire pour pouvoir venir. Chapeau à Thauvin. Mais il est tout seul. Parce que Payet n’est pas revenu pour rien. Il a été payé très cher.  Et il a le plus gros salaire de l’Olympique de Marseille. Alors il n’est pas revenu par amour de la ville.

Et d’ailleurs en ce moment il est un peu critiqué du fait de ses performances …  

Ça c’est encore autre chose. Moi le premier je le critique. Mais enfin, payer des millions un joueur de 30 ans pour qu’il fasse un bon match de temps en temps, ça c’est une connerie.

Si on fait une petite revue des joueurs ; Sanson était beaucoup moins titularisé au début de saison mais il semble définitivement avoir trouvé sa place ; quel a pu être l’élément déclencheur ?

Je n’assiste pas aux entrainements. Peut être que Rudi Garcia ne le trouvait pas assez performant à l’entrainement. Parce que je lui fais confiance à Rudi Garcia. Il fait son équipe par rapport aux entrainements comme tous les coachs d’ailleurs. Et si à l’entrainement il ne donnait pas ce que Rudi Garcia attendait, il ne jouait pas et voila. Sinon ce n’est pas la peine d’avoir des entrainements s’il y a une équipe type qui ne bouge jamais quoique fasse le joueur. Tu es bon aux entrainements, tu joues, tu n’es pas bon, tu ne rentres pas.

Bouna Sarr, latéral droit ça semble bien marcher.

Oui, ça me rappelle un petit peu Morel qui était latéral gauche. Il n’était pas très performant. Bielsa l’avait recadré en défenseur central  gauche  et voila, il a explosé. Mais pour Bouna Sarr, c’est encore plus étonnant car c’est quand même un attaquant au départ.

Pour Germain, qu’est ce qui aurait été le déclic ?

Moi, Germain je n’ai rien à lui reprocher. Il est là. C’est une intégration de quelques mois et puis c’est tout. Il est arrivé avec un lourd héritage. Son père jouait chez nous, c’était un très très bon joueur. Au début il a un peu souffert de la comparaison avec son père alors qu’il n’avait pas le même poste. Les supporters sont un peu fantasques parfois.  Ils en attendaient trop alors que moi j’ai trouvé  qu’il était bien depuis le début.

Et Mitroglou …

Je n’ai pas envie de dire du mal.  D’abord je ne dis jamais trop de mal des joueurs, surtout quand ils sont comme ça à la ramasse.  Et les critiquer, les traiter de tout, ce n’est pas les aider. Alors il porte le maillot de l’OM, on peut en avoir besoin. On n’a pas beaucoup d’attaquants à l’OM à ce poste, alors au lieu de le massacrer, je crois qu’il vaut mieux le soutenir.  Alors c’est vrai qu’il n’est pas performant, parfois il est troublant ce joueur, mais bon aller, je n’ai pas envie de dire  du mal de ce garçon car il  doit être assez malheureux comme ça . Il est arrivé aux dernières heures du mercato, il est arrivé blessé, sans préparation, il ne connaît pas la langue. C’est très dur de s’intégrer, surtout à Marseille.  C’est un club spécial en France. S’intégrer en ayant toutes ces carences au départ, c’est compliqué.

 

« On n’aurait pas du laisser partir certains joueurs »

 

Est ce qu’il va falloir recruter à ce poste au mercato ?

Oui, oui. Au mercato, on n’aurait jamais du laisser  partir certains joueurs. Au mercato, il faut pallier les conneries  qu’on a faites l’été dernier. On a laissé partir Gomis  qui nous manque beaucoup, on a laissé partir Vainqueur , qui manque beaucoup à coté de Gustavo, on a laissé partir Cabella. On l’a prêté mais  lui c’est un joueur assez polyvalent, à gauche, au centre. On l’a prêté, je ne vois pas pourquoi. Maintenant, il nous manque. Il nous manque ce genre de joueurs. On a dépensé des sous pour les remplacer alors qu’on aurait pu les mettre ailleurs si on les avait gardé.

 

« Thauvin, maintenant c’est le bon dieu »

 

Thauvin, meilleure saison de sa carrière ; il lui a peut-être juste fallu du temps, il n’était peut-être pas assez mature à l’époque ?

Pas assez mature peut-être. Il était peut-être mal dirigé, l’entourage y est pour beaucoup dans le fait qu’un joueur est performant ou pas. Et Thauvin, il savait pourquoi il venait. Il  s’épanouit chez nous car il a voulu venir, il savait pourquoi il voulait venir, il savait qu’il serait aimé par les supporters. Quand un joueur fait sentir aux supporters  qu’il a l’envie et qu’il fait même les sacrifices pour venir… Et Thauvin même au début s’il avait été un petit peu ric rac, on l’aurait soutenu par rapport à ce qu’il a fait et la façon dont il est venu à l’OM. Et Thauvin maintenant c’est le bon dieu. On peut parler de Gustavo si vous voulez. Pour moi Gustavo c’est un des meilleurs  joueurs à ce poste qu’on a eu depuis que je suis l’OM. Mais Thauvin, voilà, chapeau.

Justement, Thauvin qui a été beaucoup critiqué en Équipe de France (EDF), là  c’est incontestable qu’il devrait aller en Russie ?

Je vais te dire un truc : moi l’EDF,  je veux bien, mais enfin ça passe après  l’Olympique de Marseille. Si Thauvin va en EDF pour son prestige, c’est très bien , mais s’il me revient blessé, ça me ferait vraiment chier. Moi quand je vois un joueur de l’OM partir en EDF, ça me fait plaisir pour le fun  mais ça me fait chier parce que j’ai toujours peur qu’il se blesse.

Mais pour eux c’est toujours une reconnaissance …

Absolument. Pour lui, c’est une reconnaissance. C’est bien. Tellement il est critiqué, j’aimerais même qu’il aille en EDF et qu’il joue. Mais parce qu’ il est Marseillais, il y a beaucoup de monde qui dit « non on n’en veut pas » . Mais moi c’est très bien pour lui, je suis content pour lui. Mais je me dis pourvu qu’il ne se blesse pas. Et si l’année prochaine on va en Ligue des Champions, on va en avoir bien besoin.

C’est d’ailleurs ce genre de joueur – si on parle de Mandanda –  qui est décisif dans les moments importants du championnat.

Disons que c’est emmerdant.  Bien que je fasse confiance à Pelé. L’année dernière on a fait un très bon parcours parce qu’aussi Pelé a fait une très bonne saison. Après la dernière fois il a fait une connerie de main  mais bon, quand on prend un but, moi je dis, la défaite est collective, la victoire  est collective. Quand on prend un but, c’est toute la défense qui a failli.  Il n’y a pas que le gardien.

Mais là c’est parce qu’il va y a avoir les deux matchs face au PSG et aussi Bordeaux qui est en train de remonter …

Ce n’est pas en critiquant Pelé  – maintenant qu’il n’y a pas Mandanda –  qu’on va le mettre en confiance ce garçon. Moi je dis Pelé  va être le gardien le prochain match, il faut le soutenir et lui faire confiance et puis voila.

Un pronostic pour le match contre Bordeaux ?

On a beau dire Bordeaux ils sont bien, moi je vois l’OM gagner. Si on est aussi unis, cohérents, soudés dans les matchs, avec cet état d’esprit qu’on a depuis quelques matchs, je ne vois pas pourquoi on aurait une mauvaise surprise . En plus on est chez nous, il va y a avoir le stade quasiment plein. On va avoir le soutien pendant 90 minutes. Je ne vois pas qu’est ce qui fait dire qu’on risque d’avoir une mauvaise surprise.

D’ailleurs vous parlez de stade plein, sauf qu’en Europa League le stade n’était pas plein …

Ça m’énerve un petit peu. C’est un match européen. Voila. L’OM fait des matchs européens. Le stade se doit s’être plein.

Est ce que l’Europa League est une priorité ou il vaut mieux se concentrer sur le championnat ?

Ma priorité, c’est la deuxième place. Je veux impérativement la Ligue des Champions. La Ligue Europa, je n’en fais pas ma priorité. J’en fais ma priorité après le championnat. Mais j’espère qu’on va passer et qu’on va battre Braga chez eux. C’est bien enclenché.  Et si le prochain tour on est éliminé par une équipe comme Arsenal  et bien moi je serais content qu’on soit éliminé. Mais je ne veux pas sortir par la petite porte. Et au moins on pourra se concentrer uniquement sur le championnat. Je veux impérativement cette deuxième place et elle n’est pas loin, à un point de nous.

Est ce que vous suivez autant l’EDF que l’OM ?

C’est à dire que je suis plus l’OM que l’EDF parce que pour l’OM je vais au stade tandis que pour l’EDF je n’y vais pas. Je la regarde à la télé. Je regarde tous les matchs mais ce n’est pas pareil.

Mais vous allez suivre la coupe du monde ?

Incontestablement, faut pas déconner.

Jusqu’où voyez-vous aller l’EDF  ?

Je ne sais pas, je vais dans l’inconnu. Je pense qu’on peut aller dans le dernier carré, mais de là à gagner la Coupe du Monde…

 

« DD c’est un peu comme Rudi Garcia au début »

 

D’ailleurs, on peut dire que Didier Deschamps excelle partout où il va ?

DD c’est un peu comme Rudi Garcia au début : tout le monde le critiquait, puis maintenant on s’aperçoit que sa méthode paye. Il a changé sur son idée du début de saison alors qu’elle était catastrophique. Il a enfin changé de tactique et il a vu la réalité en face. Depuis, ça va mieux. Deschamps est un peu comme ça : il a des idées arrêtées. Moi tant que les choses marchent, je ne vois pas pourquoi je vais critiquer pour critiquer. La critique systématique, ça va un peu mais bon ce n’est pas mon genre.

Payet en EDF, ce devrait être sa dernière grande compétition ?

Je trouve plus normal qu’il y ait Thauvin en EDF que Payet. Payet on me dit « oué il a marqué des buts à l’Euro ». Les deux  premiers matchs, c’étaient des équipes trompettes et les autres matchs il n’en a fait aucun. Ça veut dire que Deschamps a jugé qu’il n’était pas  apte pour tenir ce poste.

 

« Je pense que dans mon petit coin j’ai plus fait pour Marseille »

 

Dans le contexte du PSG-Real, Garcia a dit qu’il soutenait l’enfant de la Castellane ; Zidane à l’OM, est-ce possible ?

J’aurais préféré Zidane à l’OM en tant que joueur. J’en veux un peu à Zidane parce que il n’est jamais venu jouer à l’OM, il n’a pas fait grande chose pour Marseille. Il a fait un genre de futsal, il devait le faire dans la cité où il a grandi. Ça aurait donné un grand coup de fouet à cette cité, ça aurait donné un côté positif, plutôt que ce coté négatif dont on parle à travers les médias.  Alors oui, il est Marseillais, mais  – ça ne va pas être correct ce que je vais dire –  je pense que moi dans mon petit coin j’ai fait plus pour Marseille que lui.

Bielsa, qu’est ce que vous en pensez ?

Bielsa, ça reste toujours dans le cœur, un très, très grand entraineur. Mais il y a une blessure quand même : la façon dont il est parti, je n’ai pas trop digéré. Il a déçu beaucoup de supporters. Alors je continue à dire que c’est un très bon mec au fond de moi, mais il a laissé quand même une blessure dans le cœur de certains supporters.

Et quand vous l’avez vu aller à Lille ?

Ha moi je m’en fou, vous savez, les joueurs ils sont à l’OM, je les adore, ils s’en vont, je n’en ai rien à foutre de ce qu’ils deviennent ; les entraineurs c’est pareil.

Est ce que vous avez une totale confiance envers les dirigeants ?

J’ai totale confiance en eux pour l’équipe une pour le moment. Leur politique est en train de payer puisqu’on est sur le podium. Mais c’est un peu fragile quand même. Jacques Henri Eyraud communique. Il m’a invité à déjeuner –  en grande pompe quand il est arrivé. En fait il m’a invité mais je ne sais pas pourquoi, car je lui ai beaucoup parlé. Il m’avait dit qu’il voulait me rencontrer car je suis un vieux supporter de l’OM donc il voulait en apprendre sur le passé et le présent. J’ai beaucoup parlé, j’ai dit ce que je pensais de l’OM d’avant, de maintenant et du futur. Il n’a tenu compte de rien. Mais j’ai toujours été un insoumis – pas du style de Mélenchon – donc je ne m’abaisserai pas.

Si on parle de vous maintenant : vous êtes particulièrement connu pour  la Minute de René que vous faites après les matchs…

Je suis connu, depuis les réseaux sociaux, mais  j’ai été connu à Marseille bien avant : j’ai fait de la politique. J’ai été élu en 1977 avec Gaston Defferre, jusqu’en 1983. Puis j’ai été réélu de 2008 à 2014. J’ai fait du syndicalisme. Si à l’époque les réseaux sociaux avaient existé, j’aurais été encore plus connu. Les politiques, les syndicats, c’est ce qui est ma vraie motivation dans la vie.

 

René Malleville, merci beaucoup !

 

A propos de l'auteur

#teamgardien

Commentaires

Poster un commentaire