Objectif Loujniki : le Portugal

We Sport FR vous propose « Objectif Loujniki », en référence à la mythique enceinte moscovite récemment rénovée pour la Coupe du monde 2018 qui accueillera notamment la finale le 15 juillet prochain. Cette série livrera un focus sur les 32 pays participant au Mondial, par ordre croissant du classement FIFA d’avril 2018.

Aujourd’hui, à J-3 de la Coupe du Monde, la Seleçao portugaise ! Ustnyy futbol !

 

Parcours en qualifications

La Seleçao s’est retrouvé dans le groupe B des éliminatoires de la zone européenne, avec la Suisse, la Hongrie, la Lettonie, les Îles Féroé et l’Andorre. Un groupe à la portée des hommes de Fernando Santos….

Pourtant, ils commencent avec une défaite à Bâle contre la Suisse dès la première journée de ces qualifs. Mais ils n’ont pas failli à se relever de ce mauvais pas, en enchaînant 9 victoires consécutives, ce qui leur permettent de se hisser à la première place, leur donnant directement une place en Coupe du Monde.

 

Style de jeu

La sélection portugaise joue principalement en 4-4-2, avec quatre joueurs offensifs, et deux milieux de terrain plus proches de la défense que de la surface de réparation adverse. En ce qui concerne les deux attaquants devant, on a Cristiano Ronaldo qui joue en 9, contrairement au Real où il joue ailier, mais il est plutôt comme un électron libre, puisqu’il lui arrive de s’introduire dans la surface en partant d’un des couloirs. Quant au deuxième attaquant, il joue autour de lui comme soutien, comme un 9 et demi.

Le Portugal a d’ailleurs fini parmi les meilleurs attaques de ces qualifications (32 buts marqués) avec la Belgique, l’Allemagne et l’Espagne, et a également brillé par sa solidité défensive : en effet, ils n’ont encaissé que 4 buts en 10 matches, soit l’une des meilleures défenses.

 

Joueur à suivre

Il serait trop facile de parler de l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de football, nommé Cristiano Ronaldo. Un autre joueur brille aussi par son talent : Gonçalo Guedes.

(Source : Record.pt)

Le joueur prêté par le Paris Saint-Germain a explosé cette saison avec Valence, avec qui il a réussi à se qualifier pour la Ligue des Champions l’année prochaine. Âgé de 21 ans, il est considéré comme l’un des meilleurs espoirs de sa sélection, et l’a notamment montré contre l’Algérie la semaine dernière par un doublé (score final : 3-0).

Il brille généralement par sa vitesse et sa technique, un profil d’ailier, mais peut jouer en soutien d’attaquant ou en 9, comme en sélection portugaise.

 

Le prono de la rédac’

Dans un groupe B plus que relevé, même considéré comme le « groupe de la mort », avec l’Espagne, le Maroc et l’Iran, il est difficile d’en deviner l’issue, tellement les résultats peuvent être improbables. Le premier match face à l’Espagne sera déjà très déterminant dans la course à la phase finale. Ils peuvent être éliminés dès la phase de poules comme ils peuvent aller en quarts, où ils pourraient rencontrer la France (si celle-ci finit premier de son groupe), pour une revanche de la finale d’un certain Euro 2016…

A propos de l'auteur

Passionné du MHSC et du FC Barcelone, mon joueur préféré n'est pas Laurent Blanc, j'aime pas trop les 3-5-2... Je me promène dans la ville de Grigny avec un casque de Dre sur mon omoplate.

Poster un commentaire