One, two, three… plus de mousquetaires à Paris

Après un début de tournoi relativement convaincant, Richard Gasquet devait faire face au roi de la terre battue dès le troisième tour. Après 15 défaites en 15 affrontements, le français avait l’occasion de réaliser l’exploit de sa carrière aujourd’hui face à Nadal. Concernant Monfils, il reprenait son match interrompu hier à 1 set partout et un break d’avance pour Davis Goffin. Enfin, Lucas Pouille se devait de réaliser l’exploit de remonter son retard face à Kachanov.

Pouille impuissant

Lucas Pouille revenait sur le court aujourd’hui pour tenter de renverser la situation face à Kachanov. Pas beaucoup de matière à analyser car cette deuxième partie de match a été relativement brève. Énormément de fautes commises par Lucas et àl’inverse un Karen Kachanov stratosphérique, qui enchaînait  les coups gagnant. A l’image de sa saison, ce Roland-Garros aura été très moyen pour le Français.

Gasquet passé proche de l’humiliation…

Bien installé dans les bâches comme à son habitude, Richie a fait une entame de match catastrophique. 5-0 pour Rafa en 16 minutes, 12 points d’affilée lors des trois premiers jeux… Puis, on y a cru, brièvement, 7 ou 8 minutes. Richard enchaîne trois jeux, allant même jusqu’à obtenir une balle de débreak pour revenir à 5-4 service à suivre. Mais il n’en n’a rien été. 6-3 Rafa. La suite du match sera sans relief. Une domination totale de l’Espagnole qui n’a absolument pas tremblé face à un joueur qui n’a jamais su trouver de solutions ni pris de risques pour retourner la situation.

Monfils a disjoncté

Dès son retour sur le court, Gaël reprenait le service de retard sur Goffin avant de le concéder dans la foulée. Mais au terme d’une série de breaks, le joueur français s’en sort pour remporter la troisième manche 6-4 et mener deux manches à une. Un quatrième set parfait, avant le craquage. Monfils se procure 4 balles de matchs, toutes superbement sauvées par le Belge. Jusqu’ici rien d’anormal mais Gaël Monfils a totalement craqué, mécontent qu’on lui reproche de mettre trop de temps à servir, il s’en prend à Goffin puis à l’arbitre et sort totalement de son match. S’en suit la perte de cette manche puis de la cinquième. C’était pourtant une occasion en or pour Monfils, qui aurait affronté Cecchinato (96ème à l’ATP), tombeur de Carreno-Busta.

 

Beaucoup de frustrations aujourd’hui pour les fans français et surtout plus qu’un seul joueur tricolore encore en lice. Tous derrière Pierre-Hugues Herbert qui aura forte à faire face à John Isner. Evidemment, côté filles, nous attendons impatiemment le match de Caroline Garcia face à Begu.

A propos de l'auteur

Fan des doubles fautes de Kiki Mladenovic et des revers à une main de Gasquet dans la diagonale... Et notez-le bien, Johann Zarco sera champion du monde de MotoGP 🇫🇷

Poster un commentaire