Quelle semaine pour Cofidis !

Présent sur 2 fronts, le tour du Luxembourg et les boucles de la Mayenne, l’équipe nordiste Cofidis s’est bien illustrée avec plusieurs victoires d’étapes et un Nacer Bouhanni qui retrouve le chemin de la victoire.

Non pas une mais deux victoires par jour pour Cofidis

Alors que le 31 mai était le jour de lancement des Boucles de la Mayenne, Dorian Godon ouvre les hostilités sur le prologue. En parallèle c’est Christophe Laporte qui s’impose sur le tour du Luxembourg. Rien que là, on aurait déjà pu dire que c’était une journée, ou même une semaine formidable. Et bien non ! Avec un soleil au beau fixe sur le maillot, ils leur en fallait plus pour être heureux apparemment. Et c’est donc dimanche, le 3 juin, qu’ils ont remi le couvert. Anthony Perez signe sa victoire d’étape sur le Tour du Luxembourg, alors que Nacer Bouhanni lui, enchaine sa seconde victoire d’étape consécutive sur les Boucles de la Mayenne. Quoi de mieux pour Cédric Vasseur de voir une équipe en grande forme alors que nous sommes à un peu plus d’un mois du Tour de France ?

Nacer Bouhanni, vers un pic de forme ?

Alors qu’il faisait les grandes lignes au début de saison, Nacer semble sur une pente ascendante. Son début d’année aura agitait les médias. L’arrivée de Cédric Vasseur, en place de manager général a bouleversé les plans. On se disait tous que Nacer ne resterait pas dans l’équipe, hors son contrat est signé jusqu’en 2019. On pensait même qu’il nous ferait une année blanche au vu de ses résultats décevant et ses abandons à répétition. Mais tel le phénix, le sprinter spinalien renait de ses cendres. De retour à la compétition sur les 4 jours de Dunkerque, il signera sa première victoire de la saison lors de la 3ème étape. De quoi retrouver le moral. Cette semaine, lors de sa présence sur les Boucles de la Mayenne, Nacer enchaine 2 victoires d’affilées, dont la première sur un parcours qui ne lui était vraiment pas destiné, et où on l’a vu batailler à chaque difficulté pour remonter dans le peloton. Alors, Nacer mérite t’il sa place au départ de la grande boucle ? Pour nous, c’est un grand OUI !

Le mois de mai ainsi que le début du mois de juin sourit à l’équipe de Cédric Vasseur, nous leur souhaitons de continuer sur cette lancée. Une équipe qui nous avait habituées à ce type de résultats, mais qu’on voyait de moins en moins les saisons précédentes. Espérons que le remaniement portera ses fruits. C’est tout le mal qu’on leur souhaite.

A propos de l'auteur

Passionné depuis tout petit par le cyclisme, présent sur de nombreuses courses dans le Nord de la France et en Belgique. Je me suis également mis à la photo et rejoint l'équipe WeSportFR pour ... Partager ma passion !

Poster un commentaire