Serie A : Buffon quittera la Juve à l’issue de la saison

Jeudi après-midi, lors d’une conférence de presse prévue pour l’occasion, Gianluigi Buffon a annoncé que le match de samedi prochain contre le relégué Hellas Vérone sera son ultime rencontre avec le maillot de la Juventus de Turin…

Et voilà. On s’y attendait, on savait que ça allait arriver, mais on est quand même triste quand on apprend qu’il part… Après l’annonce du départ d’Andrés Iniesta trois semaines de cela, voilà une autre légende du football mondial de ces 20 dernières années qui quitte le club de la Vieille Dame, après 17 ans de sa vie dédiés aux Bianconeri, où il s’est imposé comme un des meilleurs au monde à son poste sur ces deux décennies…

Il signe à Parme à seulement 17 ans et arrive en tant que troisième gardien du club. Pourtant, il joue son premier match quelques mois après sa signature, à 17 ans, 9 mois et 23 jours, et devient le gardien de but le plus jeune à jouer dans le championnat italien avant l’arrivée de celui qu’on désigne comme son successeur Gianluigi (lui aussi, un signe) Donnarumma, qui joue aujourd’hui à l’AC Milan. Petit à petit, il gagne sa place de titulaire en moins de deux saisons, remporte quelques trophées dont une Coupe de l’UEFA (ex-Europa League) en 1999. Mais le club d’Emilie-Romagne connaîtra des difficultés financières considérables, et l’international italien lui communiquera sa volonté de relever un nouveau défi…

La Juventus de Turin paie une clause libératoire de 53 millions en 2001 pour s’octroyer ses services, ce qui fait de lui le « portiere » le plus cher de l’histoire de ce sport. Comme quoi, dès son jeune âge, il bat déjà des records ce qui en fait un gardien plus que prometteur. Le reste n’est qu’histoire : il est élu meilleur gardien du Campionato toutes les saisons entre 2001 et 2006, participe aux triomphes des Noir et Blanc, mais également avec la sélection italienne, puisqu’il remporte la Coupe du Monde 2006 face aux Bleus en finale, premier trophée pour lui avec la Squadra Azzura, et termine deuxième du Ballon d’Or de cette année, derrière son compatriote Fabio Cannavaro.

Résultat de recherche d'images pour "buffon coupe du monde 2006"

Malheureusement, encore cette année-là (c’était trop beau), la Juve est condamnée à descendre en deuxième division à cause du scandale des matchs truqués durant les deux saisons précédentes. Mais étonnamment, alors qu’on croyait qu’il quitterait le navire pour éviter de jouer la Serie B, Buffon décide de rester, un geste qui sera grandement admiré et inoubliable, jusqu’à aujourd’hui, pour les tifosi de l’équipe turinoise. Un signe d’affection particulier entre le dernier rempart toscan et ses supporters.

Puis, il remonte en Serie A la saison suivante grâce à une équipe entraînée par un certain Didier Deschamps, ancien de la maison (1994-1999), mais vivra quelques saisons blanches avant de réellement régner sur l’Italie : depuis 2012, son club et lui dominent le championnat en le gagnant chaque saison, sont quadruples tenants du titre de la Coppa Italia, faisant de la Juventus un des plus grands palmarès des cinq grands championnats européens.

On se dit à ce moment-là que Gianluigi a tout gagné, que lui manque-t-il ? Et pourtant, la Ligue des Champions ne lui a jamais souri : trois finales disputées, et toutes perdues respectivement face au Milan AC d’Ancelotti (2003), au Barça d’Enrique (2015) et au Real de Zidane (2017). Peut-être le seul regret qu’il pourrait avoir durant sa longue et riche carrière…

Alors, il partira de Turin à la fin de cette saison, mais il n’écarte pas la possibilité de jouer dans un autre club : « J’ai reçu des propositions très intéressantes. Si je continue, ce sera avec de grandes ambitions » a-t-il déclaré durant la conférence de presse de cet après-midi. Certains médias italiens, comme TuttoSport, parlent du PSG, du Real Madrid et Liverpool qui seraient intéressés que Buffon rejoingne leur rang, ce qui alimente déjà les rumeurs mercato, à quelques semaines de son ouverture. Affaire à suivre…