Un rayon de soleil attendu en Bretagne

Il pleut toujours en Bretagne ? Non, pas tous les jours quand même… Quoique, certains pourront dire qu’ils attendent encore le rayon un rayon de soleil. Avec un début de saison plus que décevant pour la formation bretonne, Fortunéo-Samsic, le lever de bras sera considéré comme le rayon de soleil pour l’équipe.

 

Et pourtant …

Waren Barguill avec son maillot à pois sur le Tour de France 2017 (crédit photo : Reuters)

Sur le papier, on pouvait lire que les bretons avaient réalisé un excellent mercato, et pourtant…

Avec des recrues issues de l’élite mondiale, on s’attendait à voir les bigoudens performer sur les courses où ils seraient présents, mais bien mal nous en a pris. Non seulement, personne n’a encore levé les bras, mais aucun celte ne s’est présenté sur un podium. On sait tous que moralement, quand les victoires ne sont pas au rendez-vous, la tension monte, et la saison devient de plus en plus compliquée. Il leur faudra vite palier à ce problème pour reprendre confiance en eux.

 

Mais pas que…

Amaël Moinard (crédit photo twitter Fortunéo-Oscaro)

Amaël Moinard, Warren Barguil, Sindre Lunke et Jérémy Maison nous viennent directement de formations World-Tour, et ce sont eux qui nous faisaient penser que cette équipe allait montrer le maillot cette saison, mais pas que… Laurent Pichon, Anthony Delaplace, Benoit Jarrier, et Florian Vachon, ces hommes qui font partie des fondations n’ont guère fait mieux. Toujours aucune victoire dans la musette. Le temps est gris, nuageux, et l’éclaircie se fait attendre. Si on dit qu’il y a les quatre saisons dans une seule journée sur le territoire armoricain, ce début d’année s’apparente plus à un hiver éternel.

 

6ème ? Pas mieux !

Benoit Jarrier qui franchi la ligne à la 7ème place sur le Grand Prix Samyn (BE) (Crédit photo : Arnaud Lisse pour WeSportFR)

Malgré le fait qu’aucune victoire ne soit au rendez-vous, nous n’avons pas vu non plus un seul coureur monter sur un podium, même sur les plus petites courses. La meilleure place obtenue à ce jour est celle de Bram Welten, 6ème ce dimanche sur Paris-Troyes, épreuve de catégorie 2, mêlant professionnels et amateurs ! Avant ça, le record (si nous pouvons l’appeler ainsi) était détenu par Benoit Jarrier en terminant le Grand Prix Samyn à la 7eme place. Des résultats plus que décevants, et même si la saison est encore longue, l’inquiétude doit commencer à monter dans la tête des équipiers, mais aussi dans celle d’Emmanuel Hubert.

 

Nous retrouverons nos amis bretons sur le Grand Prix de Denain ce dimanche 18 mars. Avec ce nouveau tracé, s’apparentant à un mini Paris-Roubaix, nous espérons que l’équipe prendra les rennes et débloquera son compteur, faute de quoi, le rayon de soleil tant attendu restera caché derrière les nuages.

 

Crédit photo de couverture : Arnaud Lisse pour WeSportFR

 

Arnaud Lisse.

A propos de l'auteur

Passionné depuis tout petit par le cyclisme, présent sur de nombreuses courses dans le Nord de la France et en Belgique. Je me suis également mis à la photo et rejoint l'équipe WeSportFR pour ... Partager ma passion !

Poster un commentaire