VI Nations : Impossible n’est pas Français

Quelle fin de match ! Que d’abnégation ! Que d’énergie dépensée ! Pour au final une victoire historique.

Après une partie déjà disputée que les Français n’ont pas su gérer (trop pénalisés), les Bleus ont inscrit un essai salvateur au bout du bout du bout de ce « temps additionnel », Chouly aplatissant le ballon dans l’en-but Gallois près de 20min après la fin du temps réglementaire ! (99’55min).

Incroyable. Monsieur Barnes n’ayant pas voulu prendre la responsabilité de faire perdre les Gallois, la dernière mêlée du match a été jouée et rejouée durant d’interminables minutes. Finalement, après une dernière pénétration aux pieds des poteaux, c’est Chouly qui après s’être emparé d’un ballon au pied d’un ruck, s’est jeté pour aplatir sur la ligne l’essai égalisateur (18-18). Derrière, Camille Lopez n’a pas tremblé pour transformer et permettre à la France de terminer ce tournoi par une victoire.

Avant cela, les Bleus avaient parfaitement commencé le match avec un essai inscrit par le Clermontois dès le début du match (6ème minute).

Et puis plus rien. Beaucoup d’approximation, de mésentente, de fautes qui ont permis aux Gallois de revenir progressivement dans le match, en sanctionnant les moindres erreurs Françaises. Halfpenny s’est chargé de faire payer leur indiscipline au Bleus pour revenir petit à petit dans le match (10-0 15ème / 13-18 71ème). Le XV du poireau a mis la main sur le ballon toute la seconde période, mais ces derniers n’ont pas trouvé la faille, se contentant de passer des pénalités. Jusqu’à cette dernière mêlée ou les coéquipiers de Guirado n’ont rien lâché pour finalement s’imposer.

Même si le match n’a pas été parfait, on retiendra l’envie et la détermination qu’ont mis les Français, notamment dans cette interminable fin de match. Pour la première fois depuis 2011, nos Bleus terminent sur le podium du Tournoi.

La seconde place n’était pas loin

Mais les irlandais se sont fait un malin plaisir de priver les Anglais du Grand Chelem. Et comme c’était le cas pour les All Blacks, ce sont aussi eux qui ont mis fin à leur série de 18 matchs consécutifs sans défaite ! Le XV de la Rose n’a jamais réussi à trouver la faille et seul le pied de Farrel leur a permis d’espérer jusqu’au bout. Mais les Irlandais étaient plus déterminés, avaient plus d’envie et se sont finalement imposés.

Dans le dernier match, qui était le match d’ouverture de cette dernière journée, l’Ecosse n’a pas tremblé à Murrayfield pour s’imposer contre l’Italie

Bonus offensif à la clé. Les Italiens n’avaient une nouvelle fois pas les armes pour rivaliser et, malgré quelques bonnes séquences, n’ont pas réussi à concrétiser les maigres opportunités offertes à eux. Canna n’a pas passé un coup de pied malgré les bonnes occasions largement à sa portée. Une nouvelle fois, les Transalpins terminent avec la cuillère de bois et la question de leur maintien dans l’Elite Européenne pourrait de nouveau resurgir.

Cette édition du Tournoi des VI Nations aura été équilibrée, même si l’Angleterre a semblé au-dessus et l’Italie trop faible

3 équipes terminent tout de même à égalité (Irlande, France, Ecosse) avec 14points, et le Pays de Galles n’est pas loin derrière. Cette 3ème place est déterminante pour la France, car, grâce à cette dernière victoire, les Bleus se sont donné une chance d’être dans le second chapeau mondial, ce qui va s’avérer important pour le tirage au sort de la prochaine Coupe du Monde. On attend encore mieux des Français pour la suite !

Valentin MARTIN.

Poster un commentaire