11 ans de prison et 59M d’amendes pour Sandro Rosell ?

0
Ligue 1

Le Procureur Général de l’Etat ainsi que le Bureau Spécial en charge de la corruption espagnols accusent l’ancien président du FC Barcelone Sandro Rosell de blanchiment d’argent et d’organisation criminelle. Ils demandent comme sanction et demande 11 ans de prison et 59 millions d’euros d’amende à son encontre.

Le mois dernier, il a été accusé d’avoir créé un réseau illégal pour ensuite recevoir des commissions illicites auprès de la Fédération brésilienne de football, autour des droits télé de diffusion des rencontres et de l’équipementier de l’équipe nationale du Brésil, ainsi que des proches à lui, dont son épouse. Enfin, il aurait omis de déclarer plus de 229.000 euros au fisc espagnol…

Résultat de recherche d'images pour "sandro rosell neymar"


Ce n’est pas la première affaire judiciaire dans laquelle il est impliqué : en effet, il avait déjà été contraint de démissionner de son poste de dirigeant après avoir été mis en examen pour fraude fiscale concernant des éléments douteux dans l’enquête qui  le transfert de Neymar de Santos au Barça. Il est inculpé en juin de la même année d’un délit fiscal de près de 9 millions d’euros dans le transfert de la superstar de la Seleçao.

Un casier judiciaire assez lourd pour celui qui a été président du club catalan durant 3 ans et demi (juin 2010-janvier 2014) mais aussi un cadre important de l’équipementier Nike…



Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here