#11 Man Under Watch : Reece James

A chaque journée de championnat, WeSportFR s’intéresse attentivement à un joueur de Premier League peu connu, peu médiatisé ou en devenir. Ce genre de joueur qui ne sera sûrement jamais élu lors du sondage Twitter pour le fameux « Focus on the MVP ». Que ce soit pour frimer auprès de vos collègues ou pour enrichir votre culture British, cette chronique est faite pour vous. Cette semaine, c’est Reece James qui est placé sous surveillance !

Londres, terrain de jeu d’un prodige

“Reece James est un joueur fantastique”. Quoi de mieux pour un jeune joueur que d’être loué par son manager, qui plus est la plus grande légende de son club de cœur ? Frank Lampard n’a donc pas tari d’éloges concernant son latéral droit, Reece James, après son entrée en jeu remarquable cette semaine en Ligue des Champions face à l’Ajax (4-4). Mais, avant de mentionner ses (futurs) exploits avec les Blues de Chelsea, revenons sur le chemin footballistique parcouru par le Londonien.

Reece James est né le 8 décembre 1999 à Reldbridge dans le Grand Londres. Comme Callum Hudson-Odoi, Declan Rice, Tammy Abraham ou encore Mason Mount, il est un pur produit de l’Academy de Chelsea (équivalent du centre de formation) qu’il rejoint à seulement six ans et qu’il ne quittera jamais, ou presque. A l’aise dans toutes les catégories de jeunes, Reece signe son premier contrat professionnel en 2017. Sa saison phare chez les “baby Blues” reste la saison 2017/2018 durant laquelle, en tant que capitaine des U18, il gagne la FA Youth Cup et est désigné meilleur joueur de l’Academy.

 

Reece James en compagnie de ses amis de toujours Mason Mount et Callum Hudson-Odoi

 

Au terme de cette saison prolifique, il signe un nouveau contrat de quatre ans avec Chelsea. A l’image de la quasi-intégralité des jeunes aspirant à l’équipe première, James a dû plier bagages et faire ses preuves dans un championnat inférieur. Direction Wigan Atheltic, équipe de Championship sans prétention mais parfaite pour se développer et accumuler de l’expérience. Après quarante-cinq matchs de championnat, tout le monde est unanime à son sujet. Avec trois buts à son conteur, il est désigné meilleur joueur de l’année à Wigan et figure dans l’équipe type de la saison de Championship.

 

Les Three Lions en ligne de mire

Nous ne trahirons aucun secret si nous disons que les générations de jeunes anglais figurent parmi les meilleures en Europe depuis environ cinq ans. Notre pépite fait partie intégrante de cette génération dorée à la reconquête d’un titre majeur qui leur fuit depuis (trop) longtemps chez les grands. Pourtant, James n’est appelé pour la première fois qu’en 2017 chez les U18 pour le Tournoi de Toulon où il ne se distinguera pas beaucoup. La même année, il participe au championnat d’Europe U19 qu’il gagne avec la sélection anglaise.

Un dizaine de matchs plus tard en U19 et en U20, il dispute le Tournoi de Toulon 2019 dans la catégorie U20. Hélas, il s’y blesse plus ou moins gravement à la cheville, perturbant ainsi sa préparation pour la saison 2019/2020. Le 4 octobre dernier, suite à son retour de blessure, il est sélectionné chez les Young Lions (Angleterre U21). Malheureusement, il ne dispute aucun match à cause d’une nouvelle douleur à la cheville.

 

Reece James en sélection anglaise U20

 

Future pièce maîtresse du projet Lampard ?

C’était un des joueurs les plus attendus des fans de Chelsea en ce début de saison. Toutefois, cette blessure à la cheville l’a éloigné des terrains durant les deux premiers mois de compétition. Et pourtant, son retour était attendu avec impatience outre-Manche tant son coéquipier et capitaine Azpilicueta a été mis en difficulté depuis le début de l’exercice 2019/2020.

Son premier match, il le dispute face au modeste pensionnaire de quatrième division, Grimsby, en League Cup. Et quel match ! Victoire 7-0 des hommes de Lampard avec un but et une passe décisive de Reece James. Outre ses statistiques intéressantes, James est un latéral moderne qui court vite, sait centrer et présente un palette technique aux antipodes de l’approche défensive du poste qu’a Azpilicueta. En Premier League, il intègre le groupe le 28 septembre face à Brighton. Sur les trois derniers matchs, il entre en jeu trois fois, comptabilisant 29 minutes sur les terrains. Même si cette statistique parait faible, elle en dit long sur l’ambition de Lampard de l’intégrer petit à petit à la rotation. En témoignent ses 111 minutes disputées en Champions League (dont une titularisation face à Lille).

Le sauveur en Ligue des Champions

Mardi dernier, lors du match face à l’Ajax, Frank Lampard n’a pas hésité, alors que son équipe était menée à la mi-temps 1-3 à domicile, à changer le catastrophique Marcos Alonso, de rebasculer Azpilicueta à gauche et de donner sa confiance à Reece James. Encore une fois, Lampard a eu le nez creux. Son entrée en jeu a dynamisé les transitions offensives Blues en distillant des centres d’une qualité que les spectateurs de Stamford Bridge n’avaient pas vue depuis belle lurette. Comme un symbole, c’est lui qui a marqué le but de l’égalisation (4-4) devenant ainsi le plus jeune marqueur de l’histoire de Chelsea en Champions League.

 

Il était donc temps d’écrire ce Man Under Watch sur Reece James, avant qu’il ne soit trop tard. Demain, les Blues affrontent les étonnants Eagles de Crystal Palace en ouverture de la 12ème journée de Premier League. Une titularisation de James se rapproche de plus en plus. Elle passera sûrement par le replacement d’Azpi à gauche en cas d’absence d’Emerson Palmieri. Une chose est sûre : Reece James est désormais sous notre surveillance !

Crédits photo de Une : We Ain’t Got No History

@TheoPutavy

A propos de l'auteur

Chelsea, OM, Giants, Equipe de France: oui j'aime le bleu. Passionné de sport, je passe tout mon temps libre à regarder du foot (surtout la Premier League), la NFL et le cyclisme. A part ça je suis accessoirement étudiant en L3 de LEMA (Lettres Edition Médias Audiovisuel)-Anglais à la Sorbonne.

Poster un commentaire

ipsum sed Aliquam neque. dolor. massa ut