11e journée de Top 14, la der de Colombes

0
Ligue 1

Il en aura vu passer des compétitions sportives ce stade Yves-du-Manoir de Colombes. Jeux Olympiques de 1924, finale de la Coupe du Monde de football de 1938, des finales de la coupe de France de football, des finales du championnat de France de rugby … et ce n’est pas fini puisqu’en 2024 le stade, rénové, accueillera les compétitions de hockey-sur-gazon à l’occasion des Jeux Olympiques de Paris.

Depuis 1920, le Racing Club de France, devenu ensuite Racing-Métro et, depuis 2015, Racing 92 y évoluait. Mais cette page de l’histoire du sport français va se tourner définitivement ce dimanche (12h30) à l’occasion de la réception de Montpellier. En tout cas en ce qui concerne le Top 14 (le Racing y disputera son match de Champions Cup contre Castres le 16 décembre). Ensuite, à compter du 22 décembre et la réception du Stade Toulousain, les racingmen émigreront dans leur tout nouvel écrin de la U Arena, inauguré “sportivement” par le XV de France à l’occasion de son match contre le Japon, ce samedi.

du_manoir_2_3
Crédit photo : Paris2024

Mais ce Racing – Montpellier ne vaudra pas que pour le stade. L’intérêt sportif prédomine en effet, dans cette affiche opposant le 4e au nouveau leader. Nul doute que les partenaires de Dimitri Szarzewski, revenus vainqueurs de leur déplacement à Toulon dimanche dernier, voudront finir en beauté.

Lyon peut en profiter

A l’occasion de la réception au Matmut Stadium du Stade Toulousain (5e) dans l’autre choc de cette journée (dimanche à 16h50), Lyon (2e) pourrait profiter d’un éventuel faux-pas des montpellierains au Racing pour récupérer sa première place, perdue la semaine dernière après sa défaite en Auvergne. Des lyonnais qui ont cette semaine déjà bien entamés le recrutement de la saison prochaine.

le-lou-se-renforce-avec-l-arrivee-d-alexis-palisson-800x0
Crédit photo : LOU

Plusieurs joueurs ont ainsi prolongé leur contrat : les piliers Francisco Gomez-Kodela et Albertus Bukle (deux ans et demi), les troisième-lignes Liam Gill et Julien Puricelli (trois ans pour le premier, un an pour le second), les centres Rudy Wulf (un an) et Thibault Regard (trois ans), Pierre-Louis Barass (deux ans) et enfin Alexis Palisson (deux ans).

D’autres ont déjà signé leur contrat en vue de la saison prochaine : Noa Nakaitaci et Raphaël Chaume en provenance de Clermont, Jean-Marc Doussain (Stade Toulousain) et Patrick Sobela (Oyonnax). Preuve que Lyon est un club à prendre de plus en plus au sérieux.

De son côté, Toulouse, qui se déplace pour la deuxième fois d’affilée (après sa défaite samedi dernier à Montpellier) récupère pour ce match Yoann Huget, laissé libre par le sélectionneur de l’équipe de France.

Mourad Boudjellal en lutte contre les matchs du dimanche …

Toulon (8e) se déplace ce samedi (14h45) à Castres (7e). Un samedi, ça tombe bien puisque le Président varois est intervenu en conférence de presse cette semaine pour s’insurger contre la programmation des matchs de son équipe, beaucoup trop fréquente le dimanche à son goût. Bon, il est vrai qu’il évoquait surtout les matchs à Mayol, qui, selon lui, lui coûtent plus cher et lui rapportent moins un dimanche qu’un samedi.

1867003-39337053-2560-1440
Crédit photo : Rugbyrama

Sur la pelouse, son équipe devra se racheter de sa défaite à domicile dimanche dernier. Pas facile face à des castrais intraitables à domicile cette saison (une seule défaite, en début de saison face à Montpellier) et larges vainqueurs de La Rochelle lors de la dernière journée.

Et pour le reste ?

A 18h samedi, La Rochelle (3e) recevra Pau (10e). Des rochelais qui récupéreront Geoffrey Doumayrou, libéré par l’équipe de France. Bordeaux (6e) accueillera à Chaban-Delmas Brive (13e). Des bordelo-béglais qui récupéreront Ducuing (lui-aussi libéré par le XV de France) mais qui devront faire avec uniquement trois piliers disponibles (Cobilas, Paivat et Poux).

Toujours à 18h ce samedi, le promu agenais (12e) recevra le Stade Français Paris (11e).

Enfin, Oyonnax (14e) accueillera Clermont (9e). Des auvergnats privés d’un nombre incroyable de joueurs : Uhila suspendu (et blessé), Lopez, Fernandez, Nakaitaci, Chouly, Laidlaw, Iturria, Zirakashvili, tous blessés. Pour remplacer Lopez, l’ASM a recruté cette semaine, en tant que joker médical, Luke McAlister, en provenance de Toulon.

2125091-44459230-2560-1440
Crédit photo : Rugbyrama

Rappel des affiches de la 11e journée :

 Samedi :

 14h45             Castres – Toulon  

18h00             La Rochelle – Pau  

18h00             Bordeaux – Brive

18h00             Agen – Stade Français Paris   

18h00             Oyonnax – Clermont   

 Dimanche

 12h30             Racing 92 – Montpellier  

16h50             Lyon – Toulouse  

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here