Champions Cup : Qui pour représenter la France en demi-finales ?

Cette après-midi, le Racing 92 reçoit le Stade Toulousain à la Paris La Défense Arena pour un quart de finale de Champions Cup qui s’annonce fantastique. Diffusé sur France 2 à 16h15, le vainqueur de cette confrontation recevra le Leinster le week end du 20 avril. Zoom sur l’état de forme des deux équipes. 

 

Toulouse invincible

Le Stade Toulousain a perdu un seul match cette saison en Champions Cup et c’était à l’Aviva Stadium face au grand Leinster, champion en titre. Ils ont su aller gagner à Bath et aux Wasps, deux très bonnes équipes anglaises. Les hommes d’Ugo Mola et de Régis Sonnes sont aussi venu gagner au Racing le 17 février dernier en Top 14. La qualification est donc réellement envisageable et les Toulousains peuvent croire en leurs chances. Ils avaient bien su exploiter les failles défensives autours de Finn Russell, l’ouvreur du Racing, avec un Pita Akhi très offensif dans cette zone. C’est Romain Ntamack et Sofiane Guitoune qui seront présents au centre cette après-midi, une association qui a fait ses preuves entre le (très) jeune international français et l’expérimenté centre toulousain très performant récemment. A noter la présence de Chesli Kolbe à l’arrière, à la place de Thomas Ramos et de Peato Mauvaka au talon. Le jeune néo-calédonien aura la lourde responsabilité de remplacer Julien Marchand et Leonardo Ghiraldini, tout deux blessés lors du tournoi des VI Nations. La tâche s’annonce rude face au pack expérimenté du Racing.

Un Racing expérimenté

Très efficace lors de la phase de poule de Champions Cup (une seule défaite à Ulster) mais légèrement en difficulté en championnat avec trois défaites à domicile depuis le début de la saison, le Racing est programmé pour être au top de sa forme début avril. Les Racingmen ont l’habitude des fins de saison à enjeux avec une finale de Champions Cup et une demi finale de Top 14 jouées l’année dernière. L’équipe est au complet, à l’exception peut-être de Teddy Iribaeren, suspendu, et s’avance donc avec des certitudes et un confiance certaine.

Le jeu plus fort que l’enjeu

Avec un Racing 92 qui relance quasi systématiquement depuis ses 22 mètres et un Stade Toulousain très dangereux à la réception des coups de pieds, on risque sûrement de voir énormément de jeu, surtout en début du match. A moins que l’enjeu ne freine les deux équipes, mais avec deux packs très mobiles et une pelouse synthétique qui accélère le jeu, le vainqueur du match sera aussi celui qui arrivera à déborder l’autre et à conserver le mieux le ballon.

 

Match à très gros enjeu cette après-midi pour le plus grand bonheur du rugby français, entre le finaliste de l’an dernier et la meilleur équipe française cette saison. La jeune équipe du Stade Toulousain va t-elle réussir à se hisser en demi finale dès cette année? Les Racingmen vont-ils continuer à être la meilleur équipe française en Europe ? Réponse aux alentours de 18h00 du côté de la Défense à Paris.

Poster un commentaire

leo. amet, commodo lectus Lorem ipsum mi, in