Stop à la polémique, oui à la vidéo - WeSportFR

Stop à la polémique, oui à la vidéo !

Le Real Madrid s’est qualifié hier pour les demi-finales de la Ligue des Champions, grâce à un pénalty contesté de Cristiano Ronaldo inscrit dans le temps additionnel (93e). Si cette décision arbitrale a fait polémique, notamment en raison du contexte dans lequel il a été accordé, il faut évidemment nuancer les propos de certains « journalistes » ou « fan de football » qui consistent à dire que le club madrilène est exclusivement favorisé par l’arbitrage. Le débat de la vidéo peut, en revanche, être sérieusement remis sur la table.

 

93e minute de jeu hier soir au stade Santiago Bernabéu. Après avoir vécu l’incroyable remontada de l’AS Roma la veille face au Barça, la Juventus de Turin est proche de réaliser elle aussi un exploit colossal en remontant son handicap de trois buts, qui plus est à l’extérieur. Les joueurs d’Allegri sont en train d’assommer ceux de Zidane, 3-0.

C’est alors que sur une remise de la tête de CR7, Lucas Vazquez s’élance pour couper la trajectoire du ballon au point de pénalty. Mais Mehdi Benatia, qui arrive lui aussi lancé, fauche l’attaquant madrilène. PÉNALTY ! Les joueurs de la Juve se ruent alors (presque) tous vers l’arbitre pour contester une action qui leur semblait très litigieuse. Suite à de nombreuses minutes de lamentations, Gianluigi Buffon est expulsé, et Cristiano Ronaldo fusille Szczesny à bout pourtant pour envoyer les siens dans le dernier carré de la Ligue des Champions.

Résultat de recherche d'images pour "Real juventus penalty"

Source : The New Age

Après la rencontre, on a ainsi pu assister à bon nombre de critiques au sujet de l’arbitrage. Parmi elles, celles prononcées notamment par Mehdi Benatia et Blaise Matuidi. Les deux joueurs du club italien regrettaient le manque de recul pris par l’arbitre avant de siffler un pénalty à la 93e minute d’un match où les Turinois avaient tout bien fait pour accrocher la prolongation. Dans la lignée, un déferlement médiatique allait suivre. « Le vol du siècle », « le Real est favorisé par l’arbitrage » pouvait-on lire entre autres dans les journaux ou sur les réseaux sociaux ce matin. Et c’est regrettable.

Alors oui, le pénalty est discutable. Mais il est discutable dans les deux sens. Cela peut se siffler. Certains ont pour arguments de dire « pas à ce moment-là ». On sifflerait alors des pénaltys en fonction du moment du match où la faute a lieu ? Cela n’a pas de sens. D’autres disent « si cela n’avait pas été le Real, il n’aurait pas sifflé ». Rectification, il est probable que si le même match avait eu lieu au Juventus Stadium, peut être que l’arbitre n’aurait pas mis le sifflet à la bouche, mais ce n’est pas une question que cela soit le Réal en face ou quoi que ce soit, ou pas que en tous les cas.

Le Real Madrid a, il est vrai, pu par le passé bénéficié d’un arbitrage maison (on pense notamment au match retour contre le Bayern la saison passée) lorsqu’il évoluait à domicile, mais comme c’est très souvent le cas pour les grands clubs dans les moments-clés (le Paris Saint-Germain peut en témoigner de son passage au Camp Nou la saison passée). Ce n’est pas pour autant juste, mais c’est aujourd’hui la réalité des choses, tout comme la réalité est que le Real Madrid domine l’Europe depuis 3 ans et semble être (mis à part le match d’hier) l’équipe la plus solide. Réduire ses performances et ses succès au simple argument de la chance arbitrale serait donc un peu osé.

Alors stop à la polémique. Le pénalty d’hier peut se contester, mais il peut largement se siffler, il n’y a rien d’un vol là-dedans, tout est une question d’interprétation Comme dit précédemment, la vraie question à se poser serait celle de la vidéo. Mais paradoxalement, les mêmes qui la critique, sont les premiers à crier au scandale lorsqu’une décision litigieuse intervient. A’men’donné, il faut se rendre à l’évidence messieurs (et mesdames) !

 

Grégoire ALLAIN (@GregoireAln)

A propos de l'auteur

Surnommé l'électron libre. Fan de Rafa, et heureusement car ce n'est ni l'OL ni le Stade Français qui satisfont mon capital victoires chaque week-ends. Bon sinon, je réussis quand même à être objectif dans mes articles, sauf quand il s'agit d'écrire sur pourquoi le PSG peut-il un jour gagner la Ligue des Champions.

Poster un commentaire

Nullam venenatis, porta. massa Praesent felis libero velit,