#2 Man Under Watch: David Brooks

Tous les vendredis, WeSportFR s’intéresse attentivement à un joueur de Premier League peu connu, peu médiatisé ou en devenir. Ce genre de joueur qui ne sera sûrement jamais élu lors du sondage Twitter pour le fameux « Focus on the MVP ». Que ce soit pour frimer auprès de vos collègues ou pour enrichir votre culture British, cette chronique est faite pour vous. Cette semaine, c’est David Brooks qui est placé sous surveillance !

(Cardiff City site officiel)

Une formation solide

Né le 8 juillet 1997 à Warrington, ville du Nord de l’Angleterre située entre Manchester et Liverpool, David Brooks fait ses premiers pas footballistiques dans l’académie de Manchester City dans laquelle il a joué de ses sept ans à ses dix-sept ans. En 2014, il rejoint le centre de formation de Sheffield United qui sera son premier club professionnel. D’abord prêté à Halifax Town, club de National League (cinquième division anglaise), il fera ses débuts professionnels avec son club formateur en août 2016. Mais ses premières apparitions en Championship ont lieu lors de la saison 2017/2018, seule saison référence à son actif. Il y joue trente-et-un matchs et inscrit trois buts.

Ses prestations de haute volée dans le deuxième meilleur championnat anglais suscitent l’intérêt de plusieurs clubs de l’élite britannique dès le mercato estival. Et c’est l’AFC Bournemouth et leur entraîneur Eddie Howe qui, le 1er juillet dernier, font signer un contrat de quatre ans au Gallois. Le montant du transfert s’élève autour de 11.5 millions de livres.

Le Pays de Galles: un choix payant?

Comme Ademola Lookman la semaine dernière, David Brooks a dû résoudre un dilemme concernant le pays pour lequel il jouera dans le futur. David a grandi en Angleterre mais sa mère est galloise, il a donc deux possibilités de nationalité sportive. Ce sont d’abord les Three Lions qui ont fait chavirer son cœur en le sélectionnant avec les moins de 20 ans pour le tournoi de Toulon 2017. Résultat : notre jeune pépite remporte le tournoi et est élue meilleur joueur de la compétition. La suite logique aurait été de continuer avec la sélection anglaise mais Brooks en a estimé autrement.

Il est sélectionné pour la première fois avec l’équipe A galloise le 28 septembre 2017 et fait ses grands débuts contre la France le 10 novembre 2017 (défaite 2-0). Depuis, il est constamment appelé par la légende absolue Ryan Giggs et a même été titulaire lors des deux derniers matchs de novembre du Pays de Galles en Nations League et en amical contre le Danemark et l’Albanie.

(Bets & Stats)

Déjà un cadre à Bournemouth

Son arrivée en Premier League n’était pas une surprise, son immédiate titularisation chez les Cherries en était une. En treize matchs de championnat, David Brooks a été titulaire douze fois. Mais ce n’est pas uniquement sa présence sur le terrain qui impressionne mais bien son implication dans le jeu de Bournemouth. Il marque son premier but le 1er octobre dernier contre Crystal Palace et a depuis ajouté deux réalisations de plus à son compteur personnel en Premier League. Avec donc trois buts et une passe décisive, il participe au meilleur début de saison de l’histoire de son club qui se hisse à une belle huitième place, au contact avec Manchester United et Everton.

De plus, le dernier match face à Arsenal, dimanche dernier, peut faire office de « match référence » pour le jeune international gallois. Intenable à l’image de ses coéquipiers d’attaque, Brooks a posé de sérieux problèmes à la défense des Gunners en s’intercalant entre les lignes et en jouant dans les espaces. On lui a d’ailleurs refusé un but pour une position de hors-jeu inexistante. Les Cherries ont finalement perdu ce match 2 buts à 1 suite au but victorieux du flamboyant Aubameyang. Toutefois, Bournemouth et Brooks n’ont pas démérité et il serait fort probable que, tôt ou tard, ils fassent tomber un gros de ce championnat.

 

Aux côtés de joueurs comme Callum Wilson, Ryan Fraser ou Joshua King, David Brooks va donc pouvoir apprendre et s’améliorer tout au long de la saison, et qui sait, peut-être, accrocher une place qualificative pour l’Europa League. Malheureusement pour les Cherries, ils devront se déplacer demain à 16h à l’Etihad Stadium et affronter l’ogre Citizen. L’occasion pour David Brooks de faire encore parler de lui. Une chose est sure : il est désormais sous notre surveillance !

Crédits image de Une: Football Fancast

@TheoPutavy

A propos de l'auteur

Chelsea, OM, Giants, Equipe de France: oui j'aime le bleu. Passionné de sport, je passe tout mon temps libre à regarder du foot (surtout la Premier League), la NFL et le cyclisme. A part ça je suis accessoirement étudiant en L2 de LEMA (Lettres Edition Médias Audiovisuel)-Anglais à la Sorbonne.

Poster un commentaire

suscipit pulvinar massa ut risus libero.