2017/2018 : « la saison Salah »

28 ans après leur dernière Coupe du Monde, l’Egypte a obtenue sa qualification pour le mondial en Russie après une bataille acharnée. L’Egypte était pourtant dans un groupe très relevé avec le Ghana, l’Ouganda et aussi le Congo. Cette qualification, les pharaons la doivent en partie au travail de leur capitaine. Ses stats sont monstrueuses, c’est tout simplement 5 buts en 5 matchs, soit une moyenne d’un but par match. Il est actuellement le meilleur buteur de son équipe mais aussi de la zone Afrique durant les matchs de qualification.

Tout le monde a été transporté par la fin de match qui alène la qualification. Cette victoire dans les derniers instant face au Congo. L’euphorie omniprésente dans le stade de Borg Al Arab d’Alexandrie, a émue le monde du football. Dans les tribunes on y voit des supporters en larmes de tout âge. Une fête qui a aussi été marquée par la décision du gouverneur de province. Il a décidé de rebaptiser l’école d’enfance située à Basyoun « Mohamed Salah ». Héros de tout un pays, Salah a désormais son ancienne école a son nom. Une qualification qui a été fêtée comme il se doit dans tout le pays.

Mais Mohamed Salah, ce n’est pas que le héros de l’Egypte. Depuis le 22 Juin dernier, le capitaine des pharaons est devenu Reds après avoir joué plusieurs années à la Roma. Le montant de la transaction est de 42 millions d’euros, soit un des plus grands transferts de l’histoire de Liverpool. Un championnat qu’il connait déjà pour y avoir été champion avec Chelsea. Klopp s’en est très vite réjoui : « Mohamed Salah possède le parfait mélange d’expérience et de potentiel. »

La saison dernière, Salah c’était 15 buts et 11 passes décisives en Série A. Il a été présent dans un peu plus d’un quart des buts de la Roma. Un style de jeu qui a beaucoup plus à Klopp. La question est donc comment va-t-il se placer dans l’équipe du technicien allemand ? dans un 4-2-3-1 ? un 4-3-3 ? un 4-4-2 ? Un tel joueur pourrait jouer dans n’importe quel dispositif. Salah joue d’abord sur un 4-3-3 en match amical contre Wigan. Premier match et premier but. Un peu plus tard, en finale de la Première League Asia Trophy contre Leicester, Salah va jouer une heure et marquer un nouveau but. Le dispositif 4-3-3 lui réussi bien. Liverpool est invité pour l’Audi Cup. Un tournoi amical où joue le Bayern, Naples et l’Atlético. Un bon moyen pour tester ce que vaut vraiment cette nouvelle équipe selon Klopp. Lors de la première mi-temps contre le Bayern, Klopp aligne un 4-2-3-1. Salah, Coutinho et Mané forment le milieu offensif. Salah inscrit un but sur un centre de Moreno mais c’est surtout son style de jeu qui fait vibrer. En effet, il est percutant, très joueur, remporte beaucoup de 1 contre 1, vif mais surtout très rapide.

,

Mohamed Salah et ses coéquipiers se déplacent à Watford pour leur premier match de Barclays Premiere League. Coutinho et Lallana sont les principaux absents. Klopp met en place un 4-3-3. Première titularisation de Salah sur le flanc droit de l’attaque au côté de Firmino et Mané. Une attaque qui fonctionne très bien car chaque attaquant met un but. Un but contre Hoffenheim, un but et une passe décisive à Arsenal, un but à Leicester et un contre Séville, il n’en faut pas plus pour que l’égyptien se mettent tous les supporters dans la poche. Mohamed Salah a marqué 4 but et offert une passe décisive en 8 match de BPL. Il est impliqué dans plus d’un tiers des buts de Liverpool en ce début de saison. Il est devenu un cadre de l’équipe de Klopp. En Ligue des Champions, Salah a inscrit 3 buts et délivré une passe décisive en 3 matchs. L’égyptien a été fortement impliqué dans le 7-0 de Liverpool à Maribor mardi soir. La plus large victoire des Reds à l’extérieur de son histoire.

Liverpool se déplaçait à Maribor dans le cadre de la 3ème journée de Ligue des Champions mardi 17 octobre. Un match très important car Liverpool se devait de gagner pour croire à une qualification. Après 3 nuls, les Reds devaient relever la tête.

o

Salah a marqué deux buts et fait une passe décisive a Firmino. Il est sorti après une heure de jeu. Il a encore montré qu’il est à l’aise dans le jeu, qu’il arrivait parfaitement à décrocher pour créer un décalage. Avec une vitesse incroyable, il a fait tourner la tête à toute la défense slovène. C’est le meilleur match en Ligue des Champions de sa carrière. Un match qui va permettre de mettre fin au débat de concrétisation de l’attaque des pensionnaires d’Anfield. Sur les 3 derniers matchs, les Reds ont tiré en moyenne 18 fois par match mais ne marquait pas plus de 2 but par match. A la fin du match, Salah s’exprime : « On a manqué de chance sur nos derniers matchs. Les occasions, on les avait, mais il manquait la finition. Je pense que le résultat va nous rebooster. On a très bien joué et on a su finir nos actions. […] L’important était de gagner et surtout de continuer comme ça lors des prochains matchs. On doit améliorer nos résultats en Première League. »

Mardi soir, Liverpool a marqué 7 buts en 13 tirs cadrés. Un changement qui arrive au bon moment car les Reds se déplacent ce week-end à Wembley pour y affronter Tottenham. Klopp n’a pas manqué de le rappeler en conférence de presse de fin de match : « Mes joueurs méritent cette victoire car depuis le début de saison nos résultats ne suivent pas nos performances. A nous de garder cette confiance car le match de Tottenham dimanche sera différent de celui-ci. » Rendez vous donc Dimanche à 17h00 pour suivre la prestation de Liverpool sur la pelouse de Wembley. Après avoir surfé sur Arsenal, Salah peut-il faire la même performance ce week-end ? Ce qui est sûr c’est que Tottenham est une équipe qui réussit bien à Liverpool, il faut revenir à 2012 pour voir Liverpool perdre face à Tottenham. A noter que les Spurs ont tenu tête au Real Madrid mardi soir.

Matthieu DARBAS (@BetmecH)

 

A propos de l'auteur

Adepte de l'Óliver Torres show. We've conquered all of europe !

Poster un commentaire

consectetur Lorem consequat. tristique venenatis felis libero efficitur. Curabitur Nullam