22 mars 2003, Paolo Bettini remporte son unique Milan San Remo

0
Paolo Bettini Milan San Remo
Ligue 1

22 mars 2003, Paolo Bettini et le peloton relient Milan à San Remo pour effectuer la “Primavera”, 1è manche de la Coupe du Monde. Vainqueur sortant de cette dernière, Paolo Bettini n’a jamais gagné sur la Via Roma. Mario Cipollini – vainqueur sortant-, Erik Zabel – vainqueur en 1997, 1998, 2000 et 2001-, Oscar Freire futur vainqueur en 2004, 2007 et 2010- en sont les favoris.

D’abord au départ, l’échappée se met en route ou on peut trouver notamment Jacky Durand, Carlos Da Cruz et Stéphane Augé.
Ensuite 30 km de l’arrivée, dans la cipressa, les choses sérieuses commencent avec l’attaque combiné de Paolo Bettini et Mirko Celestino. Les 2 italiens, ne creusent alors pas suffisamment l’écart et se font rejoindre plus loin par le “peloton”.
Par la suite dans le Poggio, Paolo Bettini et Mirko Celestino suivent l’attaque de Danilo Di Luca. Ce dernier n’est pas aussi fort que ça et le duo Bettini-Celestino s’envolent avec l’équipier du gorillon : Luca Paolini.
Puis au sommet du Poggio, le trio compte seulement 10″ sur les sprinteurs et leur chance de victoire est alors faible. Mais l’acharnement de Luca Paolini pour son équipier Paolo Bettini dans les 2 derniers kilomètres va propulser le duo Paolo Bettini/Mirko Celestino en tête sur la Via Roma.
Enfin au sprint, Paolo Bettini s’impose devant l’italien de la Saeco Mirko Celestino et s’en va remporter pour la 1è fois Milan San Remo.

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=884gwMHvbbU[/embedyt]

Il déclare alors au Parisien : “Cela prouve qu’à Milan-San Remo, il ne faut pas se résigner à ce que la course arrive au sprint. Quand le peloton nous a rejoints avant le Poggio, j’ai pensé qu’un nouveau Milan-San Remo venait de m’échapper. Ça m’a rendu un peu nerveux, au point que j’ai encore attaqué sur le plat un peu plus tard. J’ai abordé le Poggio en queue de peloton, mais Luca est venu me secouer et m’a convaincu d’essayer encore.”

Classement Milan-San Remo 2003  : 

1. Paolo Bettini (Quick Step-Davitamon)
2. Mirko Celestino (Saeco) m.t.
3. Luca Paolini (Quick-Step Davitamon) à 2″
4. Mario Cipollini (Domina Vacanze-Elitron) à 11″
5. Dario Pieri (Saeco) m.t.
6. Erik Zabel (Telekom) m.t.
7. Oscar Freire (Rabobank) m.t.
8. Jan Svorada (Lampre) m.t.
9. Sergei Ivanov (Fassa Bortolo) m.t.
10. Guido Trenti (Fassa Bortolo) m.t.

En plus de cette Primavera, le gorillon possède un palmarès exceptionnel avec 2 titres mondial en 2006 (Salzbourg) et 2007 (Stuttgart), champion olympique 2004. Mais aussi 3 Coupe du monde (2003, 2004 et 2005), 2 Liège-Bastogne-Liège, 2 Tour de Lombardie (2005 et 2006), 2 Championnat de Zurich (2001 et 2005), une HEW Cyclassics (2003), une Clasica (2003).
Sur les Grands Tours, il compte cinq étapes de la Vuelta, deux du Giro et une du Tour.

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here