3 matchs ce soir, mais tous sont tellement importants !

0
Ligue 1

Mardi 05 décembre 2017. Ce soir 3 matchs se jouent. Petite nuit au premier abord, mais avec tellement d’enjeu au final. Suns, Raptors, Jazz, Thunder, Wizards, TrailBlazers au rendez-vous !

Suns – Raptors : Assurer le podium. (01h30)

On se rend dans le froid du Canada, à Toronto, pour y retrouver nos dinosaures préférés. Les Raptors sont enfin monté sur le podium. En effet les Pistons commencent à s’essouffler et ça se sent. Auteurs de presque deux mois parfaits, les Pistons s’assurent une légère avance pour les PlayOffs mais vont, normalement, commencer à chuter dans le classement de la conférence Est.

C’est donc le moment pour les Raptors de créer l’écart et de s’assurer la troisième place, aller chercher les Cavs et les Celtics c’est peut être un peu prétentieux mais pourquoi pas ! Le match de soir est logiquement très important dans le processus. Les Suns sont une équipe plutôt de fin de classement alors il faut prendre ce match, pas de discussion possible.

Mais la rencontre peut vite tourner au cauchemar pour Toronto, et cela réside en deux mots : Devin Booker ! Le jeune peut s’enflammer et survoler toute les défenses. Ce fut le cas hier ou celui-ci a planté 46 points sur la tête de 76ers, victoire des Suns. Alors deux grosses performances de suite ? Pourquoi pas, on est preneur mais on y croit pas trop. Un certain DeMar DeRozan sera là pour éteindre les flammes en cas d’incendie.

 

Jazz – Thunder : Qui pour les PlayOffs ? (02h00)

Si quelqu’un vous aurait dit, il y a encore 3 mois de ça, que le Thunder allait galérer avec un tel Big3 et que le Jazz allait filer tout doucement en PlayOffs avec la perte de Gordon Hayward et des blessures, vous lui auriez ris au nez. Et bien ravalez vos moqueries car c’est le cas. Pas de panique, le Jazz n’est que septième et le post-season sera tout de même difficile à obtenir. Mais pour ce qui est du Thunder pas de boutade.

05 12 westbrook vs jazz.jpg
Crédit photo : Yahoo Sport

Un bilan de 10-12 et une neuvième place à l’Ouest pour ceux qui devaient sois-disant être prétendants au titre. Mais voilà, l’association Westbrook, Paul George, Melo ne fonctionne pas. Jamais les trois ne brillent en même temps, il y a toujours un absent a la Box Score, si ce n’est pas deux. Ou trois. On parle donc d’une équipe qui fonctionnait mieux avec Oladipo et Ilyasova qu’avec George et Anthony.

Le Jazz est fatigué, en back-to-back pour les joueurs de Salt Lake City. Mais c’est confiant qu’Utah se rend dans l’Oklahoma. Il faut dire que, dans la même soirée, récupérer Rudy Gobert et limiter les Wizards à 69 points c’est pas mal. L’un et l’autre étant étroitement liés. Alors le Thunder, même pas peur ! Le match sera donc, comme à l’habitude d’OKC, indéterminable : blowout possible d’un côté comme de l’autre, ou match serré, tout dépend de l’humeur à Oklahoma City.

Wizards – Trail Blazers : On se réveille ? (04h00)

Comme cité précédemment, hier les Wizards ont été auteurs de 69 points contre le Jazz. Sur un match entier oui. John Wall étant absent, Bradley Beal a pu exercer son art : 11 points à 4/15 et 0/4 aux lancers, 1 rebond, 1 passe décisive et 1 balle perdue. De quoi faire rêver. Alors c’est peut être l’occasion, tant que le dossier est encore chaud, de se rattraper de cette catastrophe. Et la défense c’est pas la même à Portland qu’a Utah. On ne veut pas se fatiguer dans l’Oregon.

05 12 lillard vs washington Wiz Of Awes.jpg
Crédit photo : Wiz Of Awes

D’ailleurs pourquoi se fatiguer ? Oui la défense des Blazers s’est amélioré mais on est encore loin des années 89-90 et des Bad Boys de Detroit. La défense n’est pas vraiment utile quand on attaque. La preuve est là, les Blazers sont quatrième à l’Ouest. Et toc. Pas de pression à Portland.

Le Backcourt Lillard/McCollum reçoit donc John W… Euh… Frazier/Beal. Match compliqué pour les Wizards qui voient le haut du classement s’envoler de plus en plus loin. Bye Bye le Top3 espéré.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here