Basketball

3) Mes meilleurs souvenirs du All-Star Game

Enfin! Nous y sommes. Du 16 au 18 Février 2018 au Staples Center Los Angeles se déroule le 67ème All Star Game de l’histoire de la NBA. Dans cette mini-série, je vais vous conter mes meilleurs souvenirs du All Star Game. Dunk Contest, Rivalité, 3 points contest, MVP. Tout ces moments à part dans l’histoire de la NBA vous seront présentés. Troisième volet aujourd’hui avec les meilleurs moments du match des étoiles.

 

Autour du All-Star Game

La grande fête du Basket américain se déroule chaque année depuis 66ans. Et chaque année a eu son lot de souvenirs mémorables. vVoici un petit top 3 des plus marquants.

A la 3ème place : l’interprétation magnifique du “Star-Spangled-Banner”, l’hymne américain par Marvin Gaye en 1983. Une reprise Soul de l’hymne absolument magnifique qui restera dans les mémoires. Il s’agit également de la dernière apparition public du chanteur avant son assassinat l’année suivante par son père la veille de son anniversaire. Tragique.

A la 2ème place : Nous sommes en 1964, comme chaque année le match va être diffusé en Prime Time sur une grand chaîne américain. Seulement quelques minutes avant le coup d’envoi, les joueurs refusent de participer tant qu’ils n’auront plus de “pouvoirs” au sein de ligue. Le boycott s’organisent pour que les joueurs aient des droits au sein de cette ligue. Et pas seulement les propriétaires. Les propriétaires finissent par céder et le match peut démarrer. C’est, en partie, grâce à cette “grève” que la NBA moderne telle qu’on la connait a pu voir le jour. Parmi les effrontés de l’époque, on retrouve des joueurs comme Oscar Robertson, Bill Russel, Jerry West, Wilt Chamberlain ou encore Elgin Baylor. Au nom de tous les futurs joueurs NBA, Merci à eux.

A la 1ère place : Nous sommes en 1997 et la NBA célèbre ses 50 ans. Pour l’occasion elle invite, à la mi-temps du match des étoiles, les 50 meilleurs joueurs de l’histoire pour un moment de partage et une photo souvenir. De Jordan à Chamberlain, en passant par Abdul Jabbar, Isiah Thomas, Robert Parish ou Hakeem Olajuwon, la NBA met les petits plats dans les grands et nous offre un moment légendaire, cultissime, simplement grandiose pour les groupies que nous sommes.

All Star Game 1997 “The 50 Greatest”

Les matchs souvenirs

2001 : début du 4ème quart-temps. La East Team est menée de 19 points avant qu’Allen Iverson ( 15pts ds le dernier quart), bien épaulé par Stephon Marbury ne prennent feu et transforme ce ASG en un match absolument magnifique que chaque amateur de basket se doit de regarder au moins une fois dans sa vie. Une fin de match fabuleuse, sous tension, et qui couronne l’année 2001 d’un homme, car en NBA 2001 sera toujours synonyme de Allen “The Answer” Iverson.

2003 : La der de MICHAEL. S’il n’est pas titulaire aux votes des fans, MJ le devient en acceptant la proposition de Vince Carter de le remplacer comme titulaire. Dans ce match, MJ devient le meilleur marqueur de l’histoire du ASG dépassant Karem Abdul-Jabbar. Mais surtout MJ est clutchissime en réussissant à 3 secondes de la fin un fade-away jump shot (sa marque de fabrique) sur la tête de Tracy Macgrady qui donne l’avance à la Team de l’Est. L’histoire aurait du s’arrêter là, mais le “vilain” Kobe Bryant en décida autrement. Obtenir les lancers francs, égaliser, prolongation victoire de l’Ouest. Peu importe ce dont on se souvient, en plus de l’explosion de l’applaudimètre de MJ, c’est qu’a plus de 40 ans, Jordan est éternel. Et ce n’est pas son discours de remerciement prononcé à la mi-temps du match, devant un parterre de superstars au bord des larmes, qui me fera penser le contraire. His Airness est la plus grande légende de ce sport.

MVP’s de légende

Il est le duo le plus célèbre de l’histoire de la NBA, et ce 21 février 1993, chez eux dans l’Utah, John Stockton et Karl Malone vont se partager le titre de MVP du ASG. Pour ce duos de “loosers” magnifiques cette récompense restera comme l’une des plus marquantes de leur histoire commune. Un moment d’émotion devant leur public qui devint marquant à la fin de carrière de l’un et l’autre, sans titre majeur malheureusement. Indissociable jusqu’au bout.

John Stockton & Karl Malone co-MVP chez eux à Salt Lake City

Mais le plus beau MVP de l’histoire de cette fête du Basket américain est évidemment Earvin “Magic” Johnson. Le 7 Novembre 1991, Magic annonce sa séropositivité et sa retraite immédiate du basket. Pourtant, contre toute attente, les fans l’élisent comme titulaire lors du ASG de février 1992. Au coeur de déclarations surréalistes*, notamment de ses partenaires Scott ou Green ou même de Karl Malone, les médecins annoncent que Magic peut jouer et que personne ne risque de “contamination”. Par respect pour ses fans, Magic va faire ce qu’il sait faire de mieux, Showtime. 25 points, à 9/12, 3/3 à 3points 5 rebonds et 9 passes, le tout en 29 minutes. Victoire, MVP, et grosse célébration de tous les joueurs présents. Un moment iconique dans l’histoire du ASG, du Basket et du Sport en général. Quelques semaines plus tard, Magic sera même capitaine aux côtés de Larry Bird et Michael Jordan, de la DreamTeam vainqueur aux JO de Barcelone. Le sport par delà la maladie. Respect Magic.

Earvin “Magic” Johnson MVP ASG 1992

 

Ce soir le ASG propose sa nouvelle formule, fini l’Est vs l’Ouest, place à deux capitaines et leurs équipes. Team Curry et son équipe de shooters face à la puissance de la Team James. Alors qui sortira vainqueur de cette nouvelle formue ? Qui sera MVP du ASG ? Réponse aux alentours de 5h00 du matin (HF). Pour moi, Team Curry et James Harden. Bon matc à tous. Peace…

 



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
venenatis dictum elit. sed odio mattis dapibus risus. dolor. tempus