Tennis

3 raisons qui démontrent pourquoi Kristina Mladenovic est la déception de la WTA en avril

Depuis le début de la saison, Kristina Mladenovic peine à retrouver le niveau qu’elle a connu en 2017. Malgré quelques bonnes performances en début d’année (notamment sa finale à St Petersburg en février), la Nordiste accumule les éliminations précoces. En avril, elle n’y a pas échappé. 

Voici les 3 raisons qui prouvent que Kristina Mladenovic est la déception WTA du mois d’avril.

1 : Elle a dû abandonner au premier tour de Lugano

Suite à son élimination précoce au 2ème tour du tournoi de Miami, Kristina Mladenovic pouvait se relancer et retrouver des couleurs (malgré la pluie intempestive) au tout nouveau tournoi Suisse de Lugano. C’est également l’occasion pour la Française de lancer sa saison sur terre battue, l’une de ses surfaces favorites qui l’a amenée a réaliser ses plus belles performances de sa carrière.

Opposée à la qualifiée Tamara Korpatsch (176ème au classement WTA) pour son entrée à lice, rien ne s’est finalement passé comme prévu pour “Kiki”. Blessée au dos, la française a été contrainte de jeter l’éponge à 7-6(5) 3-2. Encore un deuxième tour que Kristina ne verra pas…

Elle se verra également obligée de devoir renoncer au double, en équipe avec sa compatriote Amandine Hesse, également sa partenaire de Fed Cup à quelques jours justement de l’échéance.

2 : Elle n’a pas réussi à amener l’équipe de France en finale de Fed Cup.

En grande leader de l’équipe de France de Fed Cup, Kristina Mladenovic inquiète. Sa blessure au dos est-elle suffisamment remise ? Peut-elle défier une équipe américaine composée de Sloane Stephens, Madison Keys et Coco Vandeweghe ?

On le sait, Kristina Mladenovic aime la Fed Cup, la terre battue et la pression. Un combo idéal pour la relancer et tenter d’arracher une victoire face à une équipe américaine solide ? Presque. Malgré un week-end intense, rythmé notamment grâce à une Pauline Parmentier “On fire”, pas loin de créer l’exploit du week end, Kristina Mladenovic n’a pas réussi à s’enflammer pour porter l’équipe jusqu’à la victoire.

Dans un match en dents de scie face à Coco Vandewegue, la n°1 de l’équipe française a fait peur à tout le monde en concédant le premier set 6-1 en 31min de jeu. Portée par la public, la Nordiste remporte finalement la partie 1-6 6-3 6-2; mais non sans se mettre en difficulté.

Le lendemain, à 1-1 entre les deux équipes, elle a la lourde tâche d’essayer de remporter le point ô combien important pour tenter de prendre la tête face à Sloane Stephens (9ème, dernière vainqueur de l’US Open). Malmenée la veille par Pauline Parmentier, l’Américaine laissait prévoir un mince espoir dans le camps tricolore. Le suspens n’aura pas fait long feu… Il n’y a pas eu de match entre les deux joueuses. Avec une Sloane Stephens en forme, Kristina Mladenovic n’est jamais rentrée dans son match et a accumulé trop de fautes directes. Impardonnable face à une joueuse comme Sloane Stephens , la sentence est irrévocable : 6-2 6-0 en moins d’une heure, et ce sont les USA qui prendront la tête, avant de finalement remporter leur ticket pour la finale suite à la victoire de Madison Keys sur Pauline Parmentier.

Même si la logique a été respectée, on aurait aimé voir plus de résistance de la part de “Kiki” sur ce match.

3 : Elle a échoué d’entrée au premier tour de Stuttgart, où elle était finaliste en 2017

Elle s’était surpassée en 2017 et avait atteint la finale en battant notamment Angelique Kerber et Maria Sharapova. On aurait espéré que la n°2 tricolore puisse retrouver des couleurs dans un tournoi où circulent beaucoup d’ondes positives pour elle…

Opposée à Anett Kontaveit (31ème) au premier tour, la française pouvait (devait?) réussir sans trop de difficultés à passer ce premier cap pour y retrouver Angelique Kerber ou Petra Kvitova ensuite.

Le match aura été accroché, mais Kristina Mladenovic finira par s’incliner après un beau combat de 3h13 5-7, 7-6 (3), 7-6 (5) malgré 39 fautes directes et 29 coups gagnants et 2 balles de matchs sauvées.

Pourtant, la Nordiste a eu sa chance, puisqu’elle a eu deux balles de matchs non converties dans le 2ème set.

C’est donc la 7ème fois que Kristina Mladenovic s’incline dès son entrée en lice dans un tournoi cette année…

On le sait, 2018 est pour l’instant une très mauvaise année pour la n°2 française. Dès Samedi, elle sera opposée à Coco Vandeweghe pour son premier tour à Madrid, où elle était finaliste l’an dernier. On espère voir la française un peu plus loin  dans le tableau cette fois ci…



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
at vel, accumsan ut eleifend neque.