30 Days NBA Rewinds : San Antonio Spurs

0

Avec le NBA Hiatus, il n’y a plus de matchs à se mettre sous la dent. Ce n’est néanmoins pas une raison pour arrêter de parler de notre sport préféré. We Sport profite de la pause au cours de cette saison 2019 pour revenir sur l’histoire, les joueurs et les moments qui ont fait la gloire de chacune des trente franchises NBA. Aujourd’hui, direction la franchise d’un certain TP, les San Antonio Spurs.

L’Histoire des Spurs

1976 – 1984 : de fidèles contenders
Les Spurs (anciennement Chapparals de Dallas) ne rejoignent la NBA qu’en 1976 lors de la faillite de l’ABA. Dans leurs commentaires, les plus grand spécialistes du basket américain voient la franchise du Texas s’écrouler rapidement mais San Antonio réalise des débuts corrects et s’impose d’emblée comme une franchise stable et régulière dans les performances. Pourtant, les “éperons” n’atteindront jamais la finale de conférence malgré l’apport de Georges Gervin, première légende de la franchise.

Georges Gervin et James Silas (credits inconnus)

La renaissance
Au début des années 90, San Antonio sort de plusieurs années noires, le déménagement est un temps envisagé, mais tout change un soir de draft. Avec le premier pick, SA sélectionne David Robinson et la machine se remet en route. San Antonio revient au premier plan mais une nouvelle fois, les titres ne viennent pas. En 1996, Gregg Popovich prend les rênes de l’équipe et va révolutionner la franchise. La première saison est catastrophique et reste à ce jour le pire bilan des Spurs en saison régulière mais avec ce bilan, San Antonio obtient le premier pick et choisit le très prometteur Tim Duncan.

L’ère Pop’
Lorsqu’on parle de dynastie dans le basket, on parle évidemment des Celtics, des Lakers, mais aussi des Spurs. Rarement une équipe n’avait produit un tel jeu collectif que les Spurs de coach Pop. Il faudra seulement trois saisons à San Antonio pour se hisser enfin sur la plus haute marche de la Grande Ligue. Portés par un duo Duncan – Robinson ultra-dominateur les Spurs sont sacrés champions d’une saison raccourcie par le Lock-Out. Toujours en poste, Gregg Popovich a mené ses hommes à la conquête de 5 titres NBA et ne devrait plus tarder à passer la main.

Pop’ et “son” Big 3 (credits : Getty Images)

La période clé

Big Three. Ces deux mots résonnement toujours dans l’esprit de tout supporter des Spurs qui se respecte. Trois noms, trois nationalités qui ont tout conquis avec San Antonio entre 2003 et 2014 (4 titres NBA). Tim Duncan. Tony Parker. David Ginobili. Respectivement premier, quatrième et cinquième meilleurs marqueurs de l’histoire de la franchise, ces trois hommes ont formé l’un des meilleurs trio jamais vu ensemble sur un parquet, sont l’âme du “Spurs Basketball”, et ont contribué à développer l’aura des Spurs sur tous les continents.

La salle des trophées

Champion NBA (5) : 1999, 2003, 2005, 2007 et 2014.
Champion de la conférence Ouest (6) : 1999, 2003, 2005, 2007, 2013 et 2014.
Champion de la Division Central (Conférence Est) (2) : 1978 et 1979.
Champion de la Division Midwest (Conférence Ouest (11) : 1981, 1982, 1983, 1990, 1991, 1995, 1996, 1999, 2001, 2002 et 2003.
Champion de la Division Sud-Ouest (Conférence Ouest (9) : 2005, 2006, 2009, 2011, 2012, 2013, 2014, 2016 et 2017.

Maillots retirés :  Johnny Moore (#00), Avery Johnson (#6), Bruce Bowen (#12), James Silas (#13) , Sean Elliott (#32), George Gervin (#44), David Robinson (#50), Tim Duncan (#21), Manu Ginóbili (#20) et Tony Parker (#9)

Joueurs emblématiques

David Robinson :
“L’Amiral” est le symbole de la renaissance des Spurs et de leur premier titre. Figure incontournable de la NBA des années 90, David Robinson aura été fidèle toute sa carrière à la franchise qui l’a drafté en 1987 (il intègrera la NBA seulement en 1989 après son service militaire). Le numéro 50 fera même partie de la Dream Team de 1996 avant de connaitre l’apothéose avec les Spurs. All-Star à dix reprises, MVP de la saison 1995, il était le meneur d’hommes par excellence et fut le mentor parfait pour Tim Duncan.

Duncan – Robinson : deux légendes des Spurs pour un passage de relais (photo : SlamOnline)

Tim Duncan :
Régulièrement classé parmi les meilleurs joueurs du monde, considéré par beaucoup comme le meilleur poste 4 de l’Histoire, Dream Tim n’a aucun égal dans le coeur des fans texans. Et les chiffres parlent pour lui : Meilleur marqueur, rebondeur et contreur de la franchise, 2x MVP de la saison régulière, 3x MVP des Finals, meilleur marqueur, 15x All-Star et un nombre incalculable de sélections en All-Defensive Teams. Tim Duncan est et restera pour un très long moment LA légende des Spurs. Adjoint de Coach Pop depuis juillet 2019, il fait partie des favoris a sa succession.

Nous aurions pu citer : Tony Parker, Manu Ginobili, Bruce Bowen, Georges Gervin, James Silas, Dennis Rodman, Kawhi Leonard, Pau Gasol, Sean Elliott

Suite demain de notre série pour laquelle nous quitterons les USA afin de nous rendre chez les champions NBA en titre.

Ligue 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here