Auto/Moto

30 moments 2021 : retour sur les accrochages entre Max Verstappen et Lewis Hamilton

Après onze mois fournis en évènements sportifs, notamment à cause du report de nombreuses compétitions qui devaient avoir lieu l’an passé, le mois de décembre conclut un cru 2021 riche en émotions. De la septième bague de Tom Brady au titre de champion du monde de Fabio Quartararo en Moto GP, en passant par les Jeux olympiques et paralympiques, We Sport revient sur 30 moments marquants qui ont rythmé l’année civile. Aujourd'hui, retour sur les différents accrochages entre Max Verstappen et Lewis Hamilton, qui ont rythmé la saison 2021 de Formule 1.

1ère escarmouche au GP d'Imola 

Alors que Lewis Hamilton a remporté le premier GP de la saison, à Bahreïn, Max Verstappen sent qu'il est capable d'aller chercher les Mercedes. Pénalisé lors de la première course après avoir dépassé hors des limites du circuit en fin de GP, il décide cette fois d'attaquer d'emblée. Sur une piste détrempée, en pneus intermédiaires, il saute d'emblée Pérez. Arrivé à hauteur du septuple champion du monde, il le tasse et le Britannique n'a d'autre choix que d'escalader le vibreur. Des bouts de carbone volent en éclat, et le Néerlandais s'en va vers une première victoire de la saison. 1 partout balle au centre, et une victoire chacun pour les deux futurs grands protagonistes de cette saison 2021 de Formule 1.

Tour d'anthologie à Silverstone

Peut-être la quintessence de cette lutte annuelle entre Hamilton et Verstappen. Parce que chacun était tellement à la limite qu'à un moment, le fil devait rompre. Le numéro 33, parti en pole, voit son concurrent réaliser un demi-tour à ses côtés, sans jamais le lâcher. Mais, juste avant Copse, le local de l'étape se glisse à l'intérieur après avoir feint de prendre l'extérieur. Quasiment à hauteur, il accroche la roue arrière droite de Verstappen, qui finit dans le bac à gravier puis dans le mur. Pendant qu'il est envoyé à l'hôpital, bin que conscient, Hamilton s'impose et marque un 25-0 cinglant. Arrivé avec 32 points de retard, il refait une grande partie de son avance. Ce premier accident majeur fait entrer leur rivalité dans une autre dimension. Et une première polémique éclate, Verstappen se plaignant de toutes ces démonstrations de joie au Royaume-Uni, tandis que lui est à l'hôpital.

Escalade à Monza

Chaque pilote se rend coup pour coup, et Verstappen ne se refuse rien. Ils se touchent une première fois au départ, sans gravité. Mais en sortant des stands, sur la droite de la piste, Hamilton voit revenir le Néerlandais à sa hauteur. Battu, il le tasse, et la Red Bull décolle sur le vibreur. Elle finit sa course sur le ponton de la Mercedes et même à quelques centimètres de la tête du septuple champion du monde. L'accident, très spectaculaire, reste l'une des images de l'année. Et source de polémique, alors que Verstappen, en descendant de sa monoplace, ne prend même pas le temps de s'enquérir de l'état de son concurrent. Une fois de plus les relations déjà très fraiches entre les deux pilotes se tend un peu plus, et Verstappen semble rendre la monnaie de sa pièce à Hamilton pour Silverstone.

Hamilton dans son jardin brésilien

Sir Lewi Hamilton débarque au Brésil avec 19 points de retard, avec seulement 4 courses à disputer. Parti dixième à cause d'une pénalité et d'une disqualification le samedi, il parvient tout de même à remonter la pente. Pour preuve, il est déjà deuxième au 19e tour. Arrivé à hauteur de Max Verstappen au 48e tour, il semble pouvoir le dépasser mais la Red Bull emmène la Mercedes très au large au virage 4. Une manœuvre non sanctionnée, équilibrée par le fait qu'Hamilton double finalement à la régulière au 59e tour. Une victoire importante dans la course au championnat du monde.

Fin de partie à Jeddah ?

Lewis Hamilton a repris l'ascendant psychologique depuis quelques courses, et arrive nettement mieux armé à Jeddah. Notamment parce que Verstappen s'est crashé dans son dernier tour de qualifications. Il part donc 3e, mais semble doubler Hamilton après un premier drapeau rouge. Sa manoeuvre, jugée illicite, le force à repartir 3e après un marchandage hallucinant entre Red Bull et la FIA. Il se défait d'Ocon et de Hamilton en un virage, mais voit revenir le Britannique, qui le dépasse même. En se défendant, il dépasse les limites de la piste et doit rendre sa position. En s'effectuant, il freine devant la Mercedes et se met en milieu de piste, arrachant une partie de l'aileron du numéro 44. Il sera finalement sanctionné de 10 secondes de pénalité, sans gravité, après la course. Les deux pilotes arrivent alors à Abu Dhabi à égalité de points, le reste appartient à l'histoire.

Le dénouement de ce championnat du monde à peine connu, la lutte entre Verstappen et Hamilton a pris de nombreuses tournures tout au long de la saison. Finalement, c'est donc le Néerlandais qui s'est imposé un peu plus tôt dans l'après-midi au terme d'un GP complètement fou. 


Antoine Pecchia

Gone de Gerland en exil à Roazhon. Oviedo est ma ville préférée d'Espagne. Il est grand temps de rallumer les étoiles.

Dernières publications

En haut