#5 Focus on the MVP : Virgil Van Dijk

Chaque lundi nous vous proposons une petite analyse de la performance du MVP du week-end de Premier League. C’est vous qui le choisissez dans un sondage sur Twitter. Cette 11ème journée du championnat anglais a été marquée par le match fou entre Arsenal et Liverpool ! Milner et Alexandre Lacazette sont les deux buteurs mais c’est Virgil Van Dijk qui a le plus impressionné ! City devient donc le seul leader après le festival de buts face à Southampton. Sterling a été un des grands acteurs de ce match puisqu’il a marqué 2 buts et délivré 2 passes décisives. Felipe Anderson et Richarlison, tout deux double buteurs ce week-end était aussi candidats. Et le MVP est… VIRGIL VAN DIJK !

Liverpool avait rendez vous à l’Emirates samedi dernier ! Arsenal restait sur 13 matchs sans défaites dont 12 victoires. Les joueurs d’Emery sont en grande forme et ils ne comptaient pas stopper leur série à domicile. De leur côté, les Reds avait une chance de mettre la pression sur Manchester City. Les Sky Blues jouaient le lendemain face à Southampton. Liverpool est toujours invaincu en championnat et les Gunners n’ont plus gagné face à Liverpool depuis 2015. Bellerin, Ozil, Sanchez et Giroud avaient été les buteurs d’un magnifique match remporté 4 buts à 1 par Arsenal. Depuis plus rien ! Ah si ! Emery avait réussi à conserver son titre en Europa League en gagnant la finale il y a deux ans face à… Liverpool. Mais Klopp reste toujours invaincu face à Arsenal. Pour tenter l’exploit, le tacticien espagnol met en place un 4-2-3-1 classique. Torreira et Xhaka étaient devant la défense composée d’une petite surprise : Kolasinac occupera le flanc gauche. Aucune surprise dans le onze de Klopp. Joe Gomez, sur le banc face à Cardiff retrouve sa place de titulaire au côté de l’indéboulonnable Virgil Van Dijk. Alors, Emery a-t-il trouvé le secret pour battre Liverpool ? Le film du match :

 Dans cette rencontre, on a pu voir toute la panoplie du défenseur centrale des Reds. L’hollandais a un impact terrible dans la défense adverse lors des coups de pied arrêtés. En fin de première période, Van Dijk soute plus haut que les défenseur mais surtout plus haut que le portier allemand. Sa tête s’arrête nette sur le poteau gauche. L’ancien Saints voient alors que c’est peut-être le moment de s’offrir son premier but en championnat sous le maillot rouge. A la suite d’un corner, le défenseur reste devant et est même à la réception d’un centre de Trent Alexander Arnold. Grâce à un appel en profondeur rapide et surtout une merveille de contrôle de la poitrine, Van Dijk arrive à retrouver son pied droit. Malheureusement pour lui et pour Liverpool, Leno effectue une magnifique parade. En seconde période, le match s’emballe complètement et les contres attaques rentrent dans la partie. Henrikh Mkhitaryan est parfaitement lancé par Bellerin. Il ne reste plus qu’à battre Alisson et l’arménien donnera l’avantage aux Gunners… Mais c’était sans compter sur le retour de notre MVP. D’un geste du corps parfait et d’un sang froid exemplaire, Liverpool part de l’Emirates avec un point grâce à Van Dijk. L’international hollandais de 27 ans a parfaitement su gêner l’attaque mise en place par Emery. Mais ce match n’est qu’une simple confirmation de son excellent début de saison !

crédit : RMC Sport

Numéro 1 ! Numéro 1 comme le défenseur le plus chère de l’histoire du football ! Le 1er janvier 2017, Virgil Van Dijk arrive dans le club rouge de la Mersey pour 84 millions d’euros. Une somme critiqué et qui a fait parlé l’ensemble des journaux anglais. Klopp s’était alors exprimé sur ce transfert : « Le marché est toujours une question de besoin et d’opportunité : si vous voulez signer un joueur, la dernière chose à laquelle je pense est le prix, pour être honnête – pas parce que j’aime jeter de l’argent par les fenêtres, mais seulement parce que nous pensons au joueur. Il y a un moment où vous obtenez le prix et ensuite vous devez l’accepter ou non. » Toutefois très heureux d’avoir pu recruter un défenseur central de très haut niveau, le tacticien allemand a aussi été largement encensée par Van Dijk dés son arrivée : « Il est l’entraineur parfait. C’est aussi un meneur d’équipe fantastique, un meneur d’hommes. Tout le monde travaille dur, ensemble. »

crédit : Liverpool France Twitter

Numéro 2 ! Numéro 2 comme 2ème meilleure défense en championnat d’Europe. Et oui, le prix est énormé mais l’impact du joueur dans la défense de Liverpool est tout aussi impréssionnant. A 11 match de championnat, les meilleurs défense dans les 6 ligues européennes majeures (Portugal, Espagne, France, Italie, Angleterre et Allemagne) sont :
Manchester City : 4 buts encaissés
Liverpool : 5 buts encaissés
FC Porto : 6 buts
Inter Milan : 6 buts
L’Atlético Madrid : 6 buts
Paris Saint Germain : 7 buts
Montpellier : 7 buts
Chelsea : 8 buts
Juventus : 8 buts
Belenenses : 8 buts
Espagnol Barcelone : 8 buts encaissés

A la même période la saison passée, les Reds avaient déjà prit 12 buts. L’achat de Van Dijk est donc tout sauf un hasard. Le joueur est devenu un pilier dans le onze du coach allemand en très peu de temps. C’est un vrai plus pour Liverpool cette saison qui devront s’en servir dans la course au titre.

Mardi dernier, les Reds se sont fait surprendre en Serbie et on perdu lors de la 4ème journée de la Ligue des Champions. Une défaite 2-0 où l’on a pu voir toutes les limites de la défense de Liverpool. Virgil Van Dijk a été très fébrile ! Il faudra montrer un tout autre visage ce week-end face à Fulham.

crédit de l’image de couverture : This is Anfield Twitter

A propos de l'auteur

Mon cœur est rouge ! Je suis aussi un belge comme les autres, bourré de talent. Il vaut mieux vivre avec des remords qu'avec des regrets, donc donnez le Ballon D'Or à Salah ! Je rêve d'une équipe avec Radja, Jackson Martinez et Benteke ! YNWA

Poster un commentaire

non dictum Lorem et, libero. tempus