Football

5 mai : Une date traumatisante

Cela fait 26 ans que la tragédie a eu lieu mais tout parait si récent. Ce 5 mai 1992 restera gravée comme la plus grande tragédie dans un stade français, celui de Furiani à Bastia. Hommage.

18 morts et 2357 blessés

Alors que les amoureux du football s’étaient réunis pour vivre un grand moment à l’occasion de ce SC Bastia – OM en demi-finale de Coupe de France, l’histoire a décidé de changer le cours des choses par le biais de cette tragédie. A 10 minutes du coup d’envoi, la tribune nord s’effondre provoquant des chutes allant jusqu’à 15 mètres de haut. Un mouvement de foule se crée, la pelouse est envahie et le match ne sera jamais joué.

Des faits troublants

26 ans après on se demande encore comment des personnes ont pu donner leur accord pour que des supporters puissent prendre place dans cette tribune encore en travaux le jour du match et dont la structure comment à vaciller dès l’ouverture des portes du match à 19h.

A la suite de cette catastrophe, c’est toute la France d’une manière générale qui est sous le choc et meurtrie par cet événement. De nombreuses associations et pétitions se battront pour qu’il n’y ai plus de match ce fameux 5 mai, pour commémorer et ne jamais oublier ce qu’il s’est passé au stade Armand-Césari ce 5 mai 1992. Un message reçu par les instances du football et du gouvernement français.

A l’image de la catastrophe d’Hillsborough en Angleterre, celle de Furiani a permis d’avancer, d’unir les clubs et démontrer que dans la tristesse et le désarroi, les acteurs du football ne font qu’un. Alors chaque 5 mai, jour férié du football français, n’oublions pas de nous souvenir qu’en Corse, il y a 26 ans de cela, des gens ont perdu la vie juste parce qu’ils venaient seulement encourager leur Sporting.

Corentin Braz



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
vel, ut justo risus. Aliquam venenatis, fringilla