#5 Man Under Watch : Domingos Quina

Tous les vendredis, WeSportFR s’intéresse attentivement à un joueur de Premier League peu connu, peu médiatisé ou en devenir. Ce genre de joueur qui ne sera sûrement jamais élu lors du sondage Twitter pour le fameux « Focus on the MVP ». Que ce soit pour frimer auprès de vos collègues ou pour enrichir votre culture British, cette chronique est faite pour vous. Cette semaine, c’est Domingos Quina qui est placé sous surveillance !

 

(Twitter)

Le plus Anglais des Portugais 

Né le 18 novembre 1999 à Bissau (capitale de la Guinée-Bissau), Domingos Quina fait ses débuts footballistiques dans le centre de formation prolifique du Benfica Lisbonne. A l’âge de treize ans, il quitte le Portugal pour l’Angleterre afin de rejoindre le centre de formation de Chelsea, essayant ainsi de suivre les traces de joueurs comme David Luiz ou encore Nemanja Matic qui eux aussi ont quitté les rouges pour réussir chez les bleus. Mais tout le monde sait qu’il est extrêmement difficile de se faire une place en tant que jeune dans le club londonien qui possède un très grand nombre de joueur en prêt, en plus de leur effectif surchargé et empli de talent.

Domingos attise, tout de même, les convoitises de plusieurs grands clubs anglais dont l’Arsenal d’Arsène Wenger en mars 2016. Pourtant, c’est avec West Ham qu’il s’engage durant le mercato estival de 2016. Le 3 octobre 2016, Quina inscrit un but spectaculaire avec les U23 de West Ham, un lob de 35 mètres qui fait beaucoup parler de lui. Il signe son premier contrat professionnel en novembre pour trois ans chez les Hammers. Mais le club londonien ne croit pas tellement en lui et lui donne très peu de temps de jeu (quelques minutes disputées dans les différentes coupes) ; il n’apparait que huit fois sur le banc de West Ham en Premier League durant la saison 2017/2018 mais n’entrera jamais en jeu. C’est pourquoi, le 9 août dernier, Domingos Quina a signé un contrat de quatre ans avec Watford pour un peu plus d’un million de livres sterling.

Génération dorée de la “Selecçao das quinas”

Le milieu central de Watford est le fils de l’ancien international portugais Samuel Quina qui a eu une carrière honorable en première division portugaise dans les années 1980-1990. C’est pourquoi, Domingos a décidé de lui aussi porter haut les couleurs de la sélection nationale lusitanienne. Il fait partie de cette génération de portugais qui gagne tout chez les jeunes, ces joueurs qui incarnent le présent et le futur d’une sélection qui, jusqu’à cette année, devenait de plus en plus vieillissante. En 2016, Quina est titulaire lors de tous les matchs de l’Euro U17 remporté haut la main par la Selecçao. Puis en 2018 rebelote : il gagne l’Euro U19.

Depuis le 31 août 2017, il évolue chez les U20 portugais où il a disputé neuf matchs et marqué un but. Au vu de son évolution en sélection, on pourrait supposer qu’à terme il intègre l’équipe A qui monte en puissance et défendra son titre lors de l’Euro 2020. Pour cela, Domingos devra avoir un peu plus de temps de jeu dans son club.

 

(Evening Standard)

Un match révélateur

Arrivé donc cet été à Watford, il dispute son premier match sous ses nouvelles couleurs en Carabao Cup le 29 août pour le compte du 2ème tour de la compétition contre Reading. Et quel match… alors que personne ne le connaissait, il inscrit un but somptueux, une lucarne du gauche (alors qu’il est droitier) de trente mètres. Mais depuis ce match, pas grand-chose à se mettre sous la dent pour le joueur d’1m73. Une petite titularisation lors du tour suivant contre Tottenham puis plus rien.

Plus rien jusqu’à début décembre où les fans des Hornets ont pu le voir fouler un terrain de Premier League pour la première fois. Malheureusement pour lui, il est entré à l’heure de jeu contre Manchester City à Vicarage Road. Défaite 2-1 mais match entièrement contrôlé par les Citizens, pas de quoi pouvoir se distinguer pour un jeune joueur. Mais c’est six jours plus tard, lundi dernier, que Quina en enfin montré à l’Angleterre de quoi il était capable.

Profitant de la suspension d’Etienne Capoue et de la blessure de Will Hughes, il est enfin titularisé aux côtés d’Abdoulaye Doucouré au milieu de terrain contre Everton à Goodison Park. Il y brille grâce à son impact physique et à sa qualité technique, et aurait même pu être élu homme du match si Lucas Digne n’avait pas égalisé à la dernière minute (2-2) sur un coup franc pied gauche imparable pour le gardien. Mais la prestation de Domingos est restée gravée dans les têtes et il ne serait pas surprenant qu’il rejoue dès samedi contre Cardiff même si Capoue devrait être de retour. En tout cas, il a marqué plus de points auprès de son entraîneur qu’un Nathaniel Chalobah décevant dans l’entre jeu lorsqu’on lui a donné sa chance.

 

Très peu de gens le connaissent mais il va falloir compter sur lui dans les années à suivre. Domigos Quina doit confirmer son match référence dès ce weekend à 16h contre Cardiff. Espérons que la pépite portugaise ne nous fasse pas mentir. Une chose est sûre, il est désormais sous notre surveillance !

Crédits photo de Une: Mercato 365

@TheoPutavy

A propos de l'auteur

Chelsea, OM, Giants, Equipe de France: oui j'aime le bleu. Passionné de sport, je passe tout mon temps libre à regarder du foot (surtout la Premier League), la NFL et le cyclisme. A part ça je suis accessoirement étudiant en L3 de LEMA (Lettres Edition Médias Audiovisuel)-Anglais à la Sorbonne.

Poster un commentaire

sem, leo risus eget pulvinar dolor.