#9 Focus on the MVP : Mohamed Salah !

0
crédit : La minute Football

Chaque lundi nous vous proposons une petite analyse de la performance du MVP du week-end de Premier League. C’est vous qui le choisissez dans un sondage sur Twitter. Cette 16ème journée du championnat anglais a été marquée par la claque qu’a infligé Liverpool à Bournemouth, par la première défaite de Manchester City en championnat à Stanford Bridge et par la retournette acrobatique du lion d’Arsenal : Torreira. Et le MVP est… Mohamed Salah !

Le match

La semaine dernière, Liverpool se déplaçait à Bournemouth. Un match très intéressant car les Cherries posent très souvent de gros problèmes aux cadors du championnat. Dans la course au titre, il était important pour les Reds de ne pas filler des points à son concurrent direct : Manchester City. Les SkyBlues se déplaçaient à Stanford Bridge dans un match où le coup d’envoi a été donné plus tard dans la journée. A noter que Liverpool jouait un match crucial face à Naples mercredi dans le cadre de la dernière journée de la Ligue des Champions.

Turnover obligé ? Pas vraiment. Klopp met en place un 4-3-3 qui s’est d’ailleurs transformé en 4-4-2 durant les 30 premières minutes de jeu avec Salah, Firmino et Shaqiri devant. Keita, Fabinho et Wijnaldum jouaient au milieu. Lovren, Gomez et Clyne blessés sont remplacés par Milner et Matip. Une défense bien remaniée qui devait faire face à l’attaque des Cherries. Fraser et King sont en effet en grande forme. Tout les deux ont été buteurs et passeurs lors de leur dernière victoire face à Huddersfield. Une victoire qui avait mis fin à 4 défaites consécutives. Howe avait la ferme intention de confirmer samedi dernier pour s’installer plus confortablement dans la première partie de tableau.

Une victoire et les joueurs de Klopp pouvaient mettre une énorme pression sur les Cityzens. Lors de la dernière réception de Liverpool, Bournemouth avait perdu 4 buts à 0. Salah, Firmino, Oxlade Chamberlain et Lovren étaient les buteurs. Sinon, il faut revenir en décembre 2016 pour voir les coéquipiers de Nathan Ake s’imposer à domicile face à Liverpool. Le scénario était complètement fou puisque les Reds gagnent 3-1 à la 75ème. Bref, ce face à face se termine très souvent par beaucoup de buts et Bournemouth pouvait faire tomber pour la première fois de la saison les coéquipiers de Mohamed Salah dans sa forteresse : le Goldsands Stadium. Voici le film du match :

https://youtu.be/RN3FgVVd0sw

Comment dire… IL EST DE RETOUR ! Salah a emmené provisoirement Liverpool en tête du championnat grâce à un triplé fantastique. Plus que le chiffre 3, la manière y était. Après un but hors jeu (vive la VAR !), Salah s’est baladé dans un contre supersonique pour marquer le deuxième but à la 48ème minute. Puis, pour finir son festival, il a réussi à mettre Begovic à terre sur un crochet à la 77ème minute de jeu. Fantastique, grandiose, tout simplement PHARAONESQUE ! Une rencontre dominée de la tête au pied par les Reds. 60% de possession en moyenne et une grande efficacité devant le but ont été les clés de la réussite.

Le tacticien allemand s’est exprimé sur « Mo » à la fin de la rencontre : « C’est juste brillant ce qu’il a encore fait. Et j’aime cet état d’esprit. »

Aussi humble qu’après son enroulé du pied qui avait terminé en lucarne face à la Roma la saison passée, Salah a donné son titre du Man of the Match à James Milner. Le milieu anglais, d’ailleurs capitaine lors de la rencontre, jouait son 500ème match en Premier League. Respect !

Une saison enfin lancée

Vendredi, l’égyptien a été élu joueur africain de l’année par la BBC. Déjà vainqueur en 2017, il devient le premier joueur à faire le doublé consécutivement depuis le Nigérian Jay-Jay Okocha en 2003 et 2004. 6ème au Ballon d’Or plutôt dans le mois, Salah doit désormais tout recommencer. Critiqué pour son mauvais début de saison, le Roi d’Egypte est en pleine bourre. Il contrôle l’ère du temps, les tempêtes de sable au Sahara, les découvertes des archéologues en Egypte en même temps ! Exceptionnel !

Après son triplé face aux Cherries, l’égyptien a donné la victoire et la qualification à Liverpool face à Naples en Ligue des Champions. Pourtant bien gardé par Koulibaly durant toute la rencontre, il a fallu d’une accélération pour envoyer l’un des meilleurs défenseurs centraux actuels aux oubliettes.

crédit : Salah Twitter

En championnat, il est devenu le 3ème joueur le plus rapide à atteindre la barre des 40 buts dans l’histoire du plus beau championnat d’Europe. Seuls Shearer et Cole ont fait mieux. Grace à ses 10 buts en 16 rencontres, Salah dépasse Aubameyang au classement des buteurs et reprend sa première place. On parle trop de son début de saison moyen mais aujourd’hui, il est en championnat à la même auteur que Ronaldo en terme de buts. Alors, quand on s’approche du feu, ça brûle ! Et quand on énerve Salah, ça plante ! Voilà un an que tous les clubs essayent d’arrêter l’égyptien qui semble définitivement INNARETABLE ! (toute prise de karaté étant exclu du 1 contre 1)

 

Les joueurs de Mourinho tenteront de stopper Salah lors du Derby of England de demain. Quelque chose me dit que pour l’arrêter il faudra déplacer des pyramides. Sortie du Preview : demain matin !
On se voit la semaine prochaine pour le 10ème volet de Focus on the MVP !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here