Alex De Minaur remporte son premier tournoi ATP

0

Déjà finaliste l’an passé,Alex De Minaur, 19 ans, a remporté contre Andrea Seppi son premier tournoi ATP, à la maison.

Il l’attendait. Déjà finaliste de 2 tournois ATP l’an passé à Sydney et Washington, Alex De Minaur a remporté son premier tournoi ce matin. A Sydney donc, dernier des tournois préparatoires à l’Open d’Australie qui commence lundi, l’Australien était à la maison et il l’a emporté en 2 sets contre Andrea Seppi (7/5-7/6).

From 208è to 31è place

L’histoire avait pourtant mal commencé pour celui qui est passé de la 208è à la 31è place au classement ATP l’an passé. En concédant sa mise en jeu et donc le premier jeu du match, il est vite mené 2/0 par Seppi. L’Italien, concentré en offensif, pose de gros problèmes à l’Australien next-gen en prenant sa balle montante et l’acculant en retour. De Minaur a finalement trouvé la solution pour revenir à 3/3.

C’est en remportant le dernier service de Seppi que le blondinet de Sydney a remporté la première manche du match. Il lui aura fallu 3 balles de set pour transformer l’occasion. 7/5.

Un prêté pour un rendu

Dans un match au niveau de jeu constant et plutôt élevé, les deux joueurs se rendent coup pour coup. De Minaur perd son service et permet à Seppi de mener 4/3 ? Qu’à cela ne tienne ! Il lui reprend le suivant pour égaliser à 4/4. Le tie-break devient inéluctable, même si les bras de contractent et que les deux hommes ont tendance à vouloir en finir au plus vite, quitte à commettre des fautes évitables.

Dans le jeu décisif, c’est finalement Alex De Minaur qui prendra le meilleur sur l’Italien de 32 ans. Malgré une mise en jeu ratée, l’Australien revient au meilleur des moments sur Seppi, bien aidé par une vilaine double faute. Il n’a, finalement, fallu qu’une seule balle de match pour que l’Australien remporte, devant son public, son premier tournoi ATP.

De quoi lui donner des ailes pour briller à l’Open d’Australie ? Réponse la semaine prochaine, il rencontrera Sousa au premier tour du Grand-Chelem.

Crédit photo : AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here