Amstel Gold Race 2015 : La première Ardennaise de Michał Kwiatkowski

0
Ligue 1

Michał Kwiatkowski fête ses 30 ans, à cette occasion, la rédaction We Sport FR vous propose de revivre l’Amstel 2015.

Parcours

258 kilomètres, 34 côtes, cette Amstel Gold Race s’annonce très difficile. D’abord, les coureurs partis de Maastricht se dirigent vers le Nord et iront chercher le Slingerberg, l’Adsteeg, Lange Raarberg, Bergseweg, le Sibbergrubbe et le Cauberg. À la fin du Cauberg, le premier circuit arrive. Il est long de 101.6 kilomètre et est traversé par 16 côtes dont le Geulhemmerberg, le Camerig, l’Huls et le Vrakelberg. Le second circuit long de 61 kilomètres est composé de huit côtes dont le Gulperberg, Kruisberg, Eyserbosweg, Keutenberg et Cauberg. Le dernier circuit est très court et composé de trois côtes : Geulhemmerberg, Bemelerberg et Cauberg. Au sommet de ce dernier, il reste 1700 mètres avant l’arrivée à Berg en Terblijt.

Favoris et Équipes 

Les dix-sept Worlds Teams sont au départ tout comme Bardiani CSF, CCC Sprandi Polkowice, Cult Energy, MTN-Qhubeka, Nippo-Vini Fantini, Roompot, Topsport Vlaanderen-Baloise et Wanty-Groupe Gobert qui sont invitées.

Philippe Gilbert est LE favori. D’autres noms ressortent en outsiders comme Roman Kreuziger, Enrico Gasparotto, Alejandro Valverde, Damiano Cunego, Fränk Schleck, Stefan Schumacher et Davide Rebellin. Michał Kwiatkowski, Joaquim Rodríguez et Michael Matthews ne sont pas à négliger.

Déroulé de la course

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=hhvW_KSnbp0[/embedyt]

Après le Lange Raarberg, une échappée de six coureurs se détache et on note dans celle-ci Laurens De Vreese, Jan Polanc, Timo Roosen, Linus Gerdemann, Johan Van Zyl et Mike Terpstra. À Mechelen, l’échappée possède 10 minutes d’avance. BMC (pour Gilbert et Van Avermaet) et CCC–Sprandi–Polkowice (pour Schumacher et Rebellin) maîtrisent l’écart. Jelle Vanendert – deuxième l’an passé, abandonne. Alors qu’il reste 100 kilomètres, la Movistar vient rouler en tête de peloton pour son Espagnol Alejandro Valverde, conséquence immédiate: l’écart baisse de six à quatre minutes. Sur la ligne, l’échappée n’a plus qu’une minute d’avance sur le peloton et le duo David Tanner-Simon Clarke attaquent. Tony Martin, Vincenzo Nibali, Diego Rosa, Wilco Kelderman, Damiano Caruso et Alex Howes composent le groupe de poursuite.

À 37 kilomètres de l’arrivée, Clarke et Tanner comptent 11 secondes d’avance sur leurs poursuivants et 24 secondes sur le peloton. Wilko Keldermann loupe un virage et doit nous faire une Lance Armstrong 2003 afin de retrouver le bitume et la course. Pendant ce temps là, le duo de tête et le groupe de contre se rejoignent. Diego Rosa et Damiano Caruso chutent quelques kilomètres plus loin. Tony Martin, Vincenzo Nibali, Alex Howes, David Tanner et Simon Clarke possèdent quelques secondes sur un peloton lancé plein badin. À quinze kilomètres de l’arrivée, le peloton rentre mais Simon Clarke s’échappe avant de se faire rejoindre à sept kilomètres de l’arrivée. Jakob Fuglsang et Greg Van Avermaet attaquent mais ne feront que quelques centaines de mètres. Le peloton est donc groupé au pied du Cauberg.

Ben Hermans attaque pour Philippe Gilbert mais Michael Matthews est avec lui. Michał Kwiatkowski et Alejandro Valverde rejoignent Philippe Gilbert et Michael Matthews. Plus loin, treize hommes et le quatuor de tête se joignent.

Finalement 17 coureurs arrivent ensemble et Michał Kwiatkowski s’impose pour remporter l’Amstel 2015. Alejandro Valverde et Michael Matthews complètent le podium.

[embedyt] https://www.youtube.com/watch?v=dbnqhsi91DU[/embedyt]

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here