Anterselva – Sprint Dames: Tiril Eckhoff réapparaît

0
Ligue 1

Dernière levée avant l’échéance fatidique. Et c’est en altitude, à Anterselva et à 1600 mètres, que ce nouveau classique du calendrier nous reçoit. Et qui dit altitude en biathlon dit toujours quelques difficultés d’adaptation. En effet, il s’agit d’un sport qui se déroule à basse altitude, la plupart du temps en-dessous de 1000 mètres. Au-delà de cette barrière, les organismes peuvent réagir différemment et les tirs connaître quelques déconvenues. Qu’en a-t-il donc été de cette première course de la semaine?

Fortunes diverses et variées pour les têtes d’affiches, notamment pour les deux premières du général. Kaisa Mäkäräinen, en bonne finlandaise, a probablement mal supporté la différence (le point culminant du pays est à la frontière norvégienne et ne dépasse pas les 1300 mètres) et Anastasiya Kuzmina, n’a pas réglé ses soucis de tir de Ruhpolding. Elles ont toutes les deux raté trois cibles et terminent respectivement 26 et 18è. Elles devront réaliser un sans-faute lors de la poursuite pour espérer le podium et se relancer en vue des Jeux Olympiques. Elles conservent néanmoins leurs positions au classement de la Coupe du Monde.

Et surgit Tiril…

Partie en début de course, Laura Dahlmeier a longtemps cru pouvoir célébrer sa première victoire de la saison et Darya Domracheva, retrouver le podium depuis Hochfilzen. Mais c’est une outsider, complètement larguée (meilleure résultat… Une 52ème place!!!) qui leur a coupé l’herbe sous le pied. Le 71 sur les épaules, Tiril Eckhoff a obtenu sa victoire annuelle sur sa discipline de prédilection (trois de ses quatre victoires avant celle-ci), s’est remise en selle au bon moment et à redonné le sourire à une équipe norvégienne féminine en difficulté (avec seulement deux autres podiums). Dahlmeier redescend donc à la deuxième place et Domracheva coupable d’une faute, sort de la boîte, qui est complétée par Veronika Vitkova qui continue belles performances et podiums et qui commence à assumer son nouveau statut de leader de la République Tchèque en l’absence de Gabriela Koukalova, qui effectuera une saison blanche en raison d’une blessure à un mollet non-identifiée. Dorothea Wierer a vu elle aussi, sa faute lui coûter cher, puisqu’elle finit à la septième place.

Le podium du jour!!! (crédit photo: IBU)

Bescond 5è, Simon 12è

Côté Bleues, là aussi, du bon et du moins bon, avec tout d’abord l’excellente cinquième position et un 20/20 pour Anaïs Bescond et la très belle douzième place de la jeune Julia Simon qui réalise la meilleure performance de sa petite carrière en Coupe du Monde. La remplaçante de Chloé Chevalier a tenu son rang, tout comme Marie Dorin Habert qui revenait sur le circuit et qui a signé une 17è place et un sans-faute. Justine Braisaz, quant à elle, se remet doucement de son virus et se classe 24è avec un tir toujours approximatif, comme à Ruhpolding. Anaïs Chevalier entre elle aussi dans les points (27è et deux fautes). Seule Célia Aymonier s’est effondré avec trois tours de pénalité et une position de 41ème à l’arrivée.

La poursuite aura lieu samedi. Demain, c’est au tour des garçons de concourir sur les trois boucles du circuit.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here