Biathlon

Antholz – Poursuite femmes : Wierer résiste à Dahlmeier et Vittozzi, Simon dans les 10

Place aux poursuites à Antholz, après les sprints des deux derniers jours. Les femmes ouvraient le bal, et la leader de la Coupe du Monde, Dorothea Wierer, a honoré son statut en résistant sur les skis à Laura Dahlmeier et Lisa Vittozzi. Julia Simon, première Française, termine top 10.

Nouvelle victoire pour Dorothea Wierer, sur la poursuite d’Antholz. Crédit : Getty images.

Départ quasi groupé du fait des faibles écarts sur le sprint. Un gros groupe se crée alors en tête à l’entrée sur le pas de tir. Julia Simon est là côté français. Et le premier exercice derrière la carabine est globalement très compliqué. Beaucoup de balles lâchées. Il n’y a que Laura Dahlmeier et Lisa Theresa Hauser qui s’en sortent en tête. Simon lâche une balle mais repart avec un groupe de chasse où figurent aussi Anaïs Bescond, avec Anaïs Chevalier quelques longueurs derrière, toutes deux auteures d’un 5/5.

Le groupe se recompose presque au moment d’aborder le second tir. Les favorites sont plus efficaces cette fois-ci. Dahlmeier est toujours impeccable, comme Hauser. Mais contrairement au premier exercice, Wierer, Roeiseland et Vittozzi sortent dans les skis avec un tir parfait. Pour les Françaises, c’est déjà beaucoup plus compliqué. Les Tricolores lâchent toutes des balles, et sans doute déjà le podium étant donné les filles parties loin devant.

Un podium rapidement dessiné

Le premier debout est l’occasion de départager les cinq athlètes de devant. Dahlmeier, seule, aborde le tir avec quelques secondes d’avance sur ses quatre poursuivantes. Mais l’Allemande lâche sa dernière balle, ouvrant la porte aux deux Italiennes, elles impériales. Vittozzi et Wierer prennent donc le lead. Alors qu’Hauser lâche une balle, et Roeiseland deux. Le match à cinq devient donc un match à 3. Anaïs Chevalier tente de sauver l’honneur côté français, avec une 8e place provisoire. Mais déjà bien loin de la tête de course.

Sur les skis, comme sur le sprint, Laura Dahlmeier cède du terrain sur les deux Transalpines. Même si l’Allemande résiste plutôt bien. A l’entrée du dernier tir, c’est donc un duel pour la gagne qui se prépare. Sur le papier en tout cas. Car Vittozzi et Wierer lâchent toutes les deux une balle. Dahlmeier, appliquée, réalise le tir parfait. A la sortie du pas de tir, Dorothea Wierer, grâce à son tir rapide, sort avec 8 secondes d’avance sur ses deux poursuivantes. Sur les skis, l’Italienne s’envole et ne laisse aucune chance à ses concurrentes. Sa victoire est nette avec un tir à 18. Pour le podium, Dahlmeier dépose Vittozzi en amont du sprint final et décroche l’argent.

Côté français, Julia Simon (17/20) décroche la 10e place, Anaïs Bescond (15/20) est 19e, Caroline Colombo (19/20) termine à une belle 22e place et Celia Aymonnier (17/20) 30e. A noter qu’Anaïs Chevalier a préféré abandonné la course après un debout complètement raté, alors que Justine Braisaz n’a pas pris le départ.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire