Antholz – Sprint femmes : Marketa Davidova surprend les favorites, les Françaises hors du coup

0
Marketa Davidova a bousculé la hiérarchie et confirmé son gros début de saison, en s'adjugeant le sprint d'Antholz. Crédit : CTK
Ligue 1

Première course à Antholz, sous des conditions ensoleillées mais néanmoins très fraîches puisque le thermomètre annonçait -7 degrés au lancement du sprint féminin.

Marketa Davidova a bousculé la hiérarchie et confirmé son gros début de saison, en s’adjugeant le sprint d’Antholz. Crédit : CTK.

Une faute de trop pour Julia Simon

La Française Julia Simon (dossard n°1) lance les hostilités sur la piste italienne et réalise un 4/5 sur son premier tir couché. Une erreur qui s’avère déjà handicapante du fait d’un temps de ski perfectible (14e à l’arrivée). L’Italienne Dorothea Wierer (dossard n°8) ressort en tête après le premier tir (5/5) grâce à sa rapidité et sa précision. Anaïs Bescond réalise elle aussi un 4/5 sur son tir couché tandis qu’Anaïs Chevalier (dossard n°20) ressort avec un beau 5/5. Pendant ce temps-là, les tendances s’inversent au tir debout puisque Julia Simon s’adjuge un beau 5/5 et Dorothea Wierer un 4/5. Sur le pas de tir, Julia Simon prouve encore une fois son efficacité mais son manque de rapidité sur les skis ne lui permettra pas d’avoir une place dans le top 10, malgré des efforts sur la piste.

C’est une journée sans pour les Françaises. Le duo d’Anaïs laisse une balle chacune. Justine Braisaz passe à côté sur le coucher avec deux erreurs, alors que le debout met fin aux espoirs de Celia Aymonnier de bien figurer avec un 6/10. En plus d’un tir défaillant aujourd’hui, les skis ne répondent pas. A l’arrivée, aucune tricolore n’apparaît dans le top 10 des temps de ski. Finalement, Simon termine 11e (+22”2), Bescond 13e (+31”8), Chevalier 19e (+47”6), Braisaz 31e (+1’23″7). Celia Aymonnier et Caroline Colombo terminent plus loin, mais la dernière citée peut se féliciter d’un 10/10 sur le pas de tir.

Des cibles difficiles à blanchir

Lisa Vittozzi (dossard N°25) moins efficace que d’habitude paye le même tarif que sa compatriote Dorothea Wierer avec un 4/5 au debout après avoir réalisé un 5/5 au tir couché. Elle termine avec une troisième position au classement provisoire et déloge la leader de la Coupe du Monde du podium. En tête du classement, la Tchèque Marketa Davidova se maintient après une course maîtrisée et un des rares 10/10 du jour. Kuzmina qui avait remporté le sprint de Ruhpolding passe la ligne d’arrivée en 6ème position provisoire à cause de deux erreurs (10e à l’arrivée).

De son côté, Makarainen réalise une belle course avec un 9/10 et termine à 1.9 sec de Davidova. Tarif similaire pour la Norvégienne Olsbu Roeiseland, avec 3.5 secondes de retard, expédiant Vittozzi de la boîte. Des tirs globalement compliqués pour toutes les favorites de la discipline. Si bien qu’à l’approche des gros dossards, Laura Dahlmeier (dossard 97), n’a qu’un 10/10 à assurer pour jouer des coudes en tête de classement. Après un coucher parfait, l’Allemande perd du temps sur les skis. Au tir debout, Dahlmeier réalise encore le 5/5. Mais sortie en tête, elle cède seconde après seconde dans le dernier tour, par rapport au podium provisoire. Lancée dans la dernière ligne droite, le chrono a raison d’elle et la relègue à 4.2 secondes de la victoire… et à 7 dixièmes du podium. Davidova peut donc savourer sa première victoire en Coupe du Monde, à 22 ans, devant deux épouvantails de la discipline : Makarainen et Olsbu Roeiseland.

Cependant, les écarts très faibles entre les premières athlètes promet une poursuite enflammée. Ce sera samedi, et au vue du pas de tir difficile, les surprises pourraient pleuvoir.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here