Après presque un mois d’attente, la Ligue Europa est de retour !

Voici un aperçu des rencontres qui débuteront à 21h05 :

Ajax – Schalke 04

Avec des résultats encourageants au retour de la trêve hivernale, Schalke est retombé dans ses travers depuis fin février en enchainant les mauvais résultats. Cependant, dans cette coupe d’Europe, le club Allemand est parvenu à se défaire du PAOK en 16èmes de finale et plus récemment de Monchengladbach en 8èmes en inscrivant deux buts après avoir été menés 2-0. Cette réaction d’orgueil, preuve de courage, démontre bien que le club de la Ruhr n’est pas dans cette compétition pour faire figuration. De plus, le club conserve toujours quelques espoirs d’accrocher une place européenne en championnat, mais son classement actuel difficile (10ème à huit journées de la fin) devrait le pousser à tout donner en Europa League.

Du coté Hollandais, les choses vont mieux puisque dans un championnat certes moins relevé que le championnat Allemand, le club d’Amsterdam figure en seconde position à un point du leader Feyenoord. Les Amstellodamois restent également sur une série de cinq victoires en six matchs et accueilleront donc Schalke avec le moral au beau fixe. Le club aux quatre Ligue des Champions a comme son homologue Allemand fait preuve de courage en éliminant Copenhague au dernier tour après avoir perdu le match aller. (1-2 ; 2-0).

Ce sont donc deux formations connues du football Européen qui vont s’affronter ce soir. La bonne forme actuelle de l’Ajax devrait permettre au club Hollandais d’au moins ne pas perdre sur sa pelouse et ainsi conserver des espoirs de qualification lors du match retour. Attention cependant aux Allemands, distancés en championnats et qui auront à cœur d’obtenir un bon résultat pour confirmer et enfin enchaîner un deuxième succès de rang après leur victoire en championnat face à Wolfsburg, et ainsi retrouver un peu de confiance.

Anderlecht – Manchester United

Les Red Devils se déplacent au pays des Diables Rouges ! Les belges n’ont pas hérité d’un tirage facile pour ce quart de finale en tombant sur le favori pour le titre. Mais les locaux feront n’ont certainement pas dit leur dernier mot, eux qui ont successivement éliminé le Zénith Saint Petersburg et 16èmes puis l’APOEL en 8èmes. Après avoir levé l’option d’achat de 4,5M€ au début du mois pour obtenir définitivement Teodorczyk prêté par le Dynamo Kiev, Anderlecht pourra compter sur son meilleur buteur de la compétition pour tenter de bien figurer face aux Anglais.

Du côté Anglais, tombeurs de Saint-Etienne et Rostov aux tours précédents, les espoirs de quatrième place en championnats sont encore présents puisque le club est à quatre points de son rival Mancunnien, Manchester City, avec un match de moins. De quoi délaisser cette compétition qui a l’habitude d’un tel traitement de la part des grosses écuries ? Pas si sûr, puisqu’avec le statut de favori et en étant qu’à quelques matchs de la finale, Mourinho pourrait bien être tenté de réellement jouer le jeu avec un objectif de sacre final, qui est rappelons-le, synonyme de qualification directe en Ligue des Champions. Peut-être le moyen le plus simple d’y accéder pour les Red Devils…

Celta Vigo – Genk

Peut-être l’affiche la moins alléchante de ces quarts de finale mais qui promet des débats à priori équilibrés. Les Espagnols ont parfaitement sorti les Russes de Krasnodar en 8ème après avoir réalisé la performance en 16ème d’aller gagner 0-2 sur le terrain du Shaktar et ainsi remonté le but de retard concédé à domicile. C’est donc une équipe qui a montré son envie et ses qualités à laquelle aura à se confronter Genk. Les locaux pourront également compter sur Aspas, qui réalise une excellente saison en championnat (16 buts) et Europa League (4 buts).

Les visiteurs n’ont pas à rougir à la vue de leurs performances lors des tours précédents. En effet, Astra puis La Gantoise ont fait les frais du KRC Genk, et de quelle manière en ce qui concerne la seconde équipe mentionnée ! 6-3 sur l’ensemble des deux confrontations aller/retour, face à une équipe qui avait éliminé Tottenham un peu plus tôt dans la compétition. Genk aussi dispose dans ses rangs d’un buteur efficace qui se nomme Bailey, auteur de 4 buts depuis le début de la campagne Européenne du club.

Le Celta, à domicile, part donc favori de cette rencontre et aura à cœur de mettre fin à la série de deux défaites consécutives en championnat pour relancer la machine. Mais les visiteurs, qui restent sur deux victoires en championnat, se déplaceront en confiance après avoir éliminé La Gantoise au tour précédent. Match intéressant qui se présume.

Lyon – Besiktas

Tout sauf un match facile pour les Lyonnais ! Après des résultats en dessous des espérances en championnat (2 défaites, 1 nul et 1 victoire en quatre matchs), Lyon doit se ressaisir sur la scène Européenne pour regagner en confiance. Malgré cette mauvaise série, Lyon reste une très grosse performance dans cette Europa League en ayant éliminé l’un des favoris de la compétition qui n’est autre que l’AS Rome. Le groupe de Génésio devra se baser sur cette précédente confrontation pour trouver les ressources mentales et technique pour venir à bout du Besiktas.

L’équipe turque ne se déplacera pas seule puisque près de 15 000 supporters du Besiktas sont attendus au Parc OL pour ce match ! Chiffre tout simplement impressionnant qui devrait pousser les le club visiteur qui pourra presque se croire à domicile. Le club d’Istanbul a fait le travail lors des tours précédents en ayant fait tomber le Beer Sheva puis l’Olympiakos. En championnat, le club Turc est dans une forme diamétralement opposée au club Rhodanien puisqu’il sort de trois victoires consécutives et occupe la tête du championnat.

Etant distancé de la troisième place en Ligue 1, Jean-Michel Aulas l’a dit, l’Olympique Lyonnais va jouer à fond cette Europa League pour la gagner et ainsi obtenir une qualification en Ligue des Champions pour la saison prochaine. Ces ambitions passent par une grosse double confrontation face aux turcs qui disposent d’excellents joueurs dans leurs rangs ainsi qu’un élément qui peut faire la différence : leur deuxième homme, qui en plus d’être présent en Turquie, est attendu ce jeudi à Lyon…

Martin COLNEY.

 

A propos de l'auteur

Co-gérant WeSportFR

Poster un commentaire

venenatis, mattis vulputate, dolor Nullam sit odio id, libero Sed adipiscing