Championnats Etranger

Arsenal accroche Manchester United

Dans un match ouvert, Arsenal et Manchester United se quittent finalement sur un 0-0 qui ne fait pas les affaires des visiteurs, qui voient leur rival citizen prendre seul les commandes de Premier League avec 3 points d'avance et un match en moins. 

Arsenal y a cru

Après la contre-performance en milieu de semaine face au bonnet d'âne du championnat Sheffield United (2-1) -dernier avec seulement 8 points, les Mancuniens se devaient de réagir cet après-midi pour ne pas voir s'échapper Manchester City en tête du championnat. Seulement en face se dressait Arsenal, invaincu en championnat depuis le 19 décembre et vainqueur de 5 de ses 6 derniers matchs. Et à l'Emirates, si les Reds Devils ont globalement dominé la rencontre, les joueurs de Mikel Arteta n'ont pas démérité et auraient pu trouver la faille par Pepe, si l'Ivoirien s'était montré plus précis (21e, 30e, 82e), ou si Maguire, vigilant sur un centre en retrait, ne s'était pas interposé pour contrer sa frappe (50′). Willian, auteur d'une bonne entré après la pause et à la baguette sur le centre adressé à Pepe justement, a lui aussi manqué de donner l'avantage à son équipe quelques secondes auparavant. Tout heureux de voir le ballon lui revenir à 6 mètres des cages après un dégagement manqué de Wan-Bissaka, le Brésilien a manqué de spontanéité pour tromper De Gea (49e). Enfin, la barre transversale a empêché Lacazette d'inscrire son 9e but cette saison en championnat après un joli coup franc à l'entrée de la surface (65e).

United trop maladroit

De son côté, Manchester United peut lui aussi regretter son manque de justesse dans le dernier geste. Leno, attentif sur une tentative de Fred à la retombée d'un corner (20e), peut remercier Cavani, malheureux aujourd'hui et manquant le cadre à 5 mètres des buts vides, à la suite d'une sublime combinaison Shaw-Fred-Martial (59e). Un raté pas loin d'être pardonné en toute fin de partie, si son retourné acrobatique avait attrapé le cadre après un bon centre de Wan-Bissaka (89e). Fautif mais pas seul coupable dans le résultat décevant de son équipe, Rashford oubliant de frapper après avoir joliment éliminé Cédric sur la ligne des 5,50m (45e). Comme souvent, Bruno Fernandes aurait pu se muer en homme providentiel côté mancunien, mais sa frappe enroulée dans la surface après avoir laissé David Luiz sur place a fui le cadre pour quelques centimètres (34e).

Second au championnat derrière City donc, Manchester United (41 points) peut voir Leicester (39 points) lui passer devant s'il s'impose demain face à Leeds. Arsenal quant à lui grimpe provisoirement à la 8e place. 

Crédits photo : Eurosport


Dernières publications

En haut