Arsenal : c’est quoi la suite ?

0
Ligue 1

Auteurs d’une saison pour le moins décevante au cours de laquelle ils ne sont jamais parvenus à se faire une place parmi les cadors du championnat, les Gunners d’Arsenal éprouvent toujours autant de difficultés à proposer un projet de jeu cohérent depuis le départ d’Arsène Wenger. Alors qu’ils semblent aujourd’hui se retrouver à la croisée des chemins, quelles solutions peuvent s’offrir au club de la banlieue du nord de Londres pour redresser la barre ?

 

Rétrospective : le chantier de la première partie de saison

Un changement d’entraîneur, des motifs d’espoirs avec Arteta, un mercato loin d’être cohérent et un arrêt à un moment où une dynamique aurait pu commencer à se dessiner : la première partie de saison du club londonien aura été pour le moins mouvementée. Comme pour tous les autres clubs phares de Premier League, la rédaction de We Sport vous avait proposé une rétrospective du début de saison des Gunners pendant le confinement, que nous vous proposons de (re)découvrir ici.

Arsenal : un confinement qui tombe mal

 

L’état des lieux : une reprise en demi-teinte

L’après-confinement a bien mal commencé pour les Gunners. Giflés à l’Etihad Stadium par Manchester City après une performance désastreuse (0-3), les hommes d’Arteta ont par la suite été cueillis à froid à Brighton quelques jours plus tard (1-2), perdant dans les arrêts de jeu suite à un but de Neel Maupay.

https://medias.lequipe.fr/img-photo-jpg/neal-maupay-a-eu-une-altercation-avec-matteo-guendouzi-son-compatriote-d-arsenal-r-heathcote-reut/1500000001348256/0:0,1901:1268-624-416-75/dcf6d.jpg
Crédit photo : L’Equipe

Malgré deux succès heureux à Southampton en championnat (2-0) puis à Sheffield en Cup (2-1), grâce en partie aux jeunes et à un pragmatisme bien plus fringuant que lors des deux premières défaites post-confinement, les principes de jeu londonien restent encore à travailler. Malgré quelques séquences intéressantes et des bribes de match satisfaisantes, Mikel Arteta n’a pas encore totalement pris la mesure du défi qui l’attendait suite au limogeage d’Unaï Emery en cours de saison. Si les perspectives d’avenir semblent multiples, les interrogations restent elles tellement nombreuses que bien malin sera celui qui pourra dès aujourd’hui réussir à se positionner formellement sur la solution miracle pour redorer le blason du club aux 43 titres sur la scène nationale.

 

Sur quels axes travailler ?

  • La défense

Ce n’est une surprise pour personne, la base arrière reste un des principaux chantiers des Canonniers. Outre la prestation désastreuse de David Luiz face à Manchester City lors du match de reprise, des joueurs comme Sokratis ou Mustafi n’ont plus leur lustre d’antan, et leur placement, tout comme leurs interventions défensives, laissent trop souvent à désirer. Leurs nombreuses approximations influent aussi certainement sur les prestations de leurs coéquipiers, qu’ils ne mettent pas dans les meilleurs conditions en instaurant un climat qui est tout sauf de confiance. Difficile alors pour des joueurs comme Holding de s’imposer et d’évoluer à leur meilleur niveau lorsque des vieux briscards censés leur apporter expérience et confiance commettent autant de bévues. Preuve en est, au niveau comptable, Arsenal n’est que la 10e défense de Premier League, avec 41 buts concédés en 31 rencontres.

Le recrutement et la relance de certaines individualités comme Kolasinac ou Bellerin seront en ce sens un axe de travail sur lequel devra principalement se concentrer Arteta dans les semaines et les mois à venir.

Arsenal : David Luiz prend ses responsabilités face à la presse et ...
Crédit photo : 90 Minutes
  • La constitution de l’effectif :

Un des autres problèmes du club londonien semble être la cohérence de la construction de son effectif. Tout d’abord, se séparer de joueurs à gros salaires et dont la trajectoire commence à prendre celle de mercenaires pourrait ne pas être une mauvaise idée. Le ratio coût/apport de joueurs comme David Luiz (7M annuel, et qui vient de se voir offrir une prolongation de contrat), Mesut Ozil (10M annuel) ou même Granit Xhaka, cas qui divise énormément au sein de la communauté rouge et blanche, sont enclins à instaurer le débat sur la nécessité de les conserver, ou non. Arsenal gagnerait sans doute à recruter des joueurs plus jeunes ou du moins avec un leadership plus affirmé, pour venir ajouter une plus-value à un groupe qui semble manquer de réels leaders, sur comme en dehors du terrain.

La gestion de cas comme ceux d’Alexandre Lacazette, de Matteo Guendouzi (qui a récemment demandé un bon de sortie) ou de Nicolas Pépé interpellent également, et les observateurs attendront surement de la direction que les prochains mercatos soient mieux gérés, en recrutant qualitativement des joueurs performants aux postes sollicités dans le système choisi par le coach, plutôt que d’accumuler des individualités fortes qui ne parviennent par la suite pas à trouver leur place sur le terrain.

Coronavirus : Arsenal met en garde Nicolas Pépé

 

  • Les jeunes, le remède ?

Rarement au centre de la politique adoptée par le club ces dernières années, le lancement de jeunes joueurs dans le grand bain pourrait s’avérer incontournable pour Arsenal ces prochains mois. Leur donner plus de responsabilités s’est en effet récemment avéré être une bouée de sauvetage pour les Gunners, et Arteta devrait selon toute vraisemblance profiter d’une fin de saison qui ne revêt plus de réels enjeux d’un point de vue comptable pour continuer à leur donner une place plus importante au sein de son équipe type.

Avec à disposition des jeunes talents comme Saka, Nketiah, Guendouzi, Smith-Rowe ou même Tierney, qui ont souvent montré de belles choses lorsqu’on a fait appel à eux cette saison, ne pas chercher à préparer la suite en assurant une certaine forme de transition (quitte à ne pas proposer tout de suite quelque chose de flamboyant) pourrait alors être une erreur dans la quête de stabilité du club londonien à long terme.

https://talksport.com/wp-content/uploads/sites/5/2020/01/NINTCHDBPICT000557900681-e1580201957802.jpg?strip=all&w=960&quality=100
Crédit photo : Urban Fusion

 

Crédit photo de l’image en Une : Onze Mondial

 

Grégoire Allain

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here