Arsenal : Retour aux fondamentaux

0
Ligue 1

Alors que les Gunners ont signé leur dixième succès d’affilée lundi soir contre Leicester, Arsenal se déplace ce soir sur la pelouse du Sporting Portugal. Une rencontre choc que les hommes d’Unaï Emery abordent avec un capital confiance maximal.


Des ambitions retrouvées

Quatrième à deux points du leader City en Premier League, leader de son groupe d’Europa League, tout roule pour Arsenal à l’heure actuelle. Malgré les deux défaites inaugurales face à City et Chelsea, les Gunners ont gagné tout leurs matches depuis ces revers. Une performance qu’il faut saluer et qui démontre que les pensionnaires de l’Emirates Stadium sont bel et bien de retour aux affaires. Cette double confrontation face au Sporting tombe à pic pour pouvoir juger ces nouveaux Gunners qui ont eu le temps de s’accommoder à la méthode Emery. Une méthode basée sur le jeu, sur de la rigueur et du travail à l’entraînement et d’intenses séances d’analyses vidéos. Une méthode qui séduit Outre-Manche notamment Alexandre Lacazette a qui ces séances ont beaucoup profité.

Un jeu léché

Oui car Arsenal c’est avant tout une philosophie de jeu, un des footballs les plus chatoyants d’Europe, un collectif soudé au sein duquel toutes les talentueuses individualités peuvent se sublimer. C’est le cas des Aubameyang, Lacazette et surtout Mesut Özil : même si ce dernier a connu un début de championnat relativement difficile, le meneur de jeu allemand démontre depuis plusieurs matchs que c’est lui le leader technique. Auteur d’une prestation étincelante contre Leicester, Emery attendait plus d’Özil qui semble bien avoir écouté le message de son entraîneur. La doublette Lacazette-Aubameyang fait quant à elle des merveilles, inscrivant but sur but, aussi bien séparément, mais surtout aligné ensemble.

Lucas Torreira s’acclimate parfaitement au championnat anglais et devient peu à peu la plaque tournante de ce milieu de terrain. Rob Holding semble être devenu le patron de cette défense d’Arsenal en attendant le retour de Laurent Koscielny qui a retrouvé le chemin de l’entraînement. Un 4-2-3-1 donc, mettant en valeur son numéro 10, permettant à ces latéraux d’être impliqué et de multiplier les dédoublements : c’est ça la recette Emery. Une mayonnaise qui prend et qui nous permet de voir des buts collectifs magnifique comme face à Fulham ou Leicester.

Bref, tous les voyants sont au vert pour Arsenal, un coach enfin reconnu à sa juste valeur, des fondamentaux parfaitement exécutés et vous obtenez les Gunners d’Unaï Emery version 2018-2019. Une équipe très agréable à regarder jouer et un vrai collectif prêt à enfin revenir sur le devant de la scène. Premier élément de réponse ce soir, sur la pelouse du Sporting Portugal.




Crédit photo / Foot Mercato

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here