Basketball

Atlanta et Brooklyn y sont presque, à l’ouest le suspense est total

Dans la conférence Est, Atlanta et Brooklyn ont réussi à faire le break assez facilement. Tandis qu’à l’Ouest, après l’égalisation de Phoenix et des Clippers, le suspens reste entier.

Atlanta trop fort pour les Knicks

Dans un match à sens unique, le collectif et le talent d’Atlanta a fait la différence face à des New-Yorkais en manque d’inspiration offensive.

En première mi-temps les Knicks restent dans le match notamment grâce un grand Derrick Rose une nouvelle fois (18 pts) et un Randle qui retrouve son basket malgré une maladresse toujours aussi présente (21 pts, 10 rebonds). À la mi-temps, les Knicks ne sont menés que de 4 petits points. Mais au retour des vestiaires, Atlanta change de rythme et trouve de l’adresse sous l’impulsion de sa jeune superstar Trae Young (27 pts, 9 ast). De plus, les joueurs autour de lui sont très adroits et tiennent leur rang à l’image de Danilo Gallinari 21 points en sortie de banc. Atlanta inflige un 35-22 aux Knicks dans le troisième quart-temps. L’écart est fait, et dans le quatrième, les hommes de Tom Thibodeau ne reviendront pas. Le score final est de 113 à 96 pour les locaux.

Mené 3-1 dans la série, New York n’a plus le choix. Ils devront compter sur leur public pour remporter le Match 5 pour rester en vie dans ces playoffs.

Le Big 3 des Nets étrille Boston

Sans doute vexés d’avoir laissé passer le Match 3, les Nets sont venus au TD Garden avec de nouvelles intentions.

Le début de match est équilibré et les Celtics mènent à la fin des douze premières minutes grâce encore une fois à un énorme Tatum qui terminera le match à 40 points. Mais les Nets ne vont pas laisser le scénario du game 3 recommencer. Dès le deuxième quart ils accélèrent et avec une adresse insolente de leur Big 3, les Nets vont faire plier les Celtics. Ils infligent un 40-26 dans ce quart temps, à la mi-temps l’écart est de +13 pour les visiteurs. La deuxième mi-temps repart sur le même rythme et avec toujours autant d’adresse côté Nets. Harden, Irving et Durant vont inscrire à eux trois 104 des 141 points des Nets. Kevin Durant termine le match à 3/3 à 3 pts, Harden réalise 18 passes décisives et Irving inscrit la bagatelle de 39 points. Dans ces conditions, Boston ne peut bien évidemment pas exister. Le match se termine sur le score de 141 à 126 pour les visiteurs.

Avec cette adresse insolente, Boston n’a rien pu faire. La série semble avoir rendu son verdict mais les Nets devront finir le travail lors du Game 5 dans la nuit de mardi à mercredi.

Les Clippers reviennent de loin

Menés 2-0 après les deux premiers matchs à domicile, les Clippers arrivaient à Dallas avec une énorme pression. Ils ont répondu à la pression lors du Game 3 pour revenir dans la série. Mais il fallait confirmer ce renouveau lors de ce quatrième match, et c’est chose faite !

D’entrée de jeu, les Clippers imposent leur rythme et prennent les commandes du match face à Dallas à l’image de leur leader Dončić très essoufflé. Mais pas de pitié pour les Clippers qui insistent et creusent l’écart petit à petit, + 9 à la fin du premier quart et +16 à la mi-temps. Au retour des vestiaires, Kawhi Leonard et les Clippers continuent sur leur lancée et anéantissent les espoirs des Mavs sur ce match en partie grâce à leur défense. Les locaux ne marquent que 15 points dans le troisième quart temps et seulement 81 dans tous le match. Les Mavs sont dans l'incapacité de contenir Kawhi Leonard qui termine la rencontre à 29 points à 11/15 au shoot. Le score est sans appel à la fin du temps réglementaire : 106 à 81 pour les Angelinos.

Arrivés en étant menés 0-2 par Dallas, les Clippers repartent du Texas en ayant égalisé avec la confiance au maximum. Maintenant, reste à confirmer ce regain de forme devant leur public lors du Match 5 dans la nuit de mercredi à jeudi.

Phoenix reste en vie, inquiétude pour Davis

Les Lakers avaient l’occasion de mener 3-1 et de prendre un avantage important en remportant ce Game 4 devant leur public. Mais c’est raté, la faute à des Suns plus collectifs et solidaires mais aussi à la sortie prématurée d’Anthony Davis. 

Les Lakers prennent le match par le bon bout avec une bonne défense et de l’adresse extérieure. Les Lakers mènent +11 dans le deuxième quart temps après un alley-oop sur la planche de Caruso pour LeBron. Mais cet alley-oop a sans doute réveillé l'orgueil des Suns qui reviennent de suite dans la rencontre et passe devant juste avant la mi-temps. Cette fin de mi-temps est entachée par la sortie sur blessure de Davis. Il souffre d’une blessure à l’aine et est incertain pour le Match 5. 

Au retour des vestiaires, les Suns gardent le pied sur l'accélérateur et enfoncent le clou grâce à leur collectif. Dans ce match aucun joueur des Suns n’a mis plus de 20 points mais 6 joueurs sont au-dessus de la dizaine de points. Les Lakers amputés de leur deuxième meilleur joueur sont incapables de revenir au score. La fin de match est excellemment bien gérée par le maître à jouer de l’Arizona : Chris Paul.

Les Suns remportent logiquement ce Match 4 et rentrent à la maison avec l’avantage du terrain repris et le momentum dans la poche. Le Match 5 sera à suivre dans la nuit de mardi à mercredi.

À l'Est, Atlanta et Brooklyn sont sur le point de terminer leur série. En revanche à l'ouest, le suspense est total puisque les deux séries disputées hier soir sont à 2-2.
À suivre ce soir, deux Game 4 entre Memphis et Utah et Washington et Philadelphie

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début