NBA

Atlanta Hawks : Free agency, Effectif et Calendrier NBA

En attendant l'ouverture de la saison régulière le 18 octobre prochain, We Sport vous propose un tour d'horizon des trente franchises qui se disputeront le titre en NBA. Place aujourd'hui à une franchise qui doit une revanche après une saison 2021-2022 décevante, les Hawks d'Atlanta. 

LE BILAN DES HAWKS D'ATLANTA LA SAISON DERNIÈRE

Pas très reluisant. Après une saison 2020-2021 magnifique, ponctuée par une finale de conférence perdue 4-2 contre le futur champion, les Bucks de Milwaukee, on s'attendait alors à une confirmation de cette jeune équipe pétrie de talent. De Trae Young à John Collins en passant par Kevin Huerter, toute cette petite bande ne pouvait que confirmer les progrès entrevus durant l'année post-bulle d'Orlando. Raté. Atlanta n'a jamais existé dans une conférence Est plus que relevée, et les résultats en dent de scie n'ont jamais permis aux fans des Hawks d'espérer.

Et puis, finalement, une fois les problèmes de Covid et de blessure de côté, Atlanta s'est mis à gagner des matchs et a décroché in-extremis sa place pour le playin. Faciles victorieux des Hornets, puis, plus expérimentés que les Cavs, ils ont tout compte fait réussi à décrocher le dernier strapontin pour la post-season. Malheureusement, la 8ème et dernière place était synonyme d'affrontement avec le Heat de Miami. La défense de fer des Floridiens a muselé Trae Young, totalement inexistant, et Atlanta n'a pas fait le poids.

Forcément, après avoir été jusqu'en finale de conférence l'année d'avant, le bilan ne peut pas être satisfaisant. Mais les regrets ont surtout lieux d'être sur la phase régulière de la saison, où les Hawks n'ont jamais donné une impression de stabilité et de continuité.

LA FREE AGENCY DES HAWKS D'ATLANTA

L'été fut agité en Géorgie. Car du mouvement, il y en a eu. Si le 5 de départ reste pratiquement inchangé, le board a décidé de totalement refondé la rotation. Exit les Gallinari, Luwawu-Cabarrot, Delon Wright et autres Kevin Knox, et place à la jeunesse. Les frères Holiday, Aaron et Justin débarquent, tout comme Frank Kaminsky, trop souvent blessé et mis sur la touche par les Suns de Phoenix. Enfin, et surtout, le gros coup, c'est l'arrivée de Dejounte Murray. L'ancien des Spurs, en pleine progression, All-Star la saison dernière, viendra apporter son scoring et sa gestion des matchs aux cotés de Trae Young. Un vrai coup pour les Hawks. Car si ce binôme parvient à se compléter, cela pourrait donner un savoureux mélange. Les intérieurs que sont Clint Capela et John Collins s'en donneront à cœur joie.

Du côté de la draft, Atlanta a récupéré deux joueurs qui pourraient avoir leur mot à dire. Et notamment AJ Griffin, que l'on attendait plus haut que la 20ème place. Ce sniper est capable de réalisé d'énormes cartons, mais les blessures à répétitions (aux genoux notamment) en ont refroidi plus d'un. Pas Travis Schlenk qui a peut-être flairé un bon coup. Enfin Tyrese Martin, sélectionné en 51ème position, a réalisé une superbe Summer League en l'absence de Bogdanovic, et il pourrait avoir tapé dans l'œil de Nate McMillan. Possible qu'il dispose de quelques minutes pour se montrer.

De la jeunesse donc, et du talent. Reste maintenant à tout ce petit monde à se coordonner et montrer que les erreurs du passé ont été gommées. Car Atlanta a les moyens de faire mieux qu'un premier tour de playoffs comme ce fut le cas l'an dernier.

L'EFFECTIF 2022-2023

Meneurs : Trae Young, Aaron Holiday, Trent Forrest (TW), Vit Krejci

Arrières : Dejounte Murray, Bogdan Bogdanović, Justin Holiday, A.J. Griffin, Jarrett Culver (TW)

Ailiers : De’Andre Hunter, Jalen Johnson

Ailiers-forts : John Collins, Onyeka Okongwu

Pivots : Clint Capela, Frank Kaminsky

LES AMBITIONS 

Retrouver le second tour des playoffs, au minimum. Passer d'une finale de conférence à un premier tour avec un effectif pratiquement inchangé, et donc plus expérimenté, ce n'est pas acceptable. Trae Young progresse d'année en année et avec lui, ses Hawks doivent trouver de la régularité. Bien qu'inconstants, ils ont tout de même réussi à se qualifier pour les playoffs l'an dernier. En étant plus rigoureux tout au long de la saison, ils ont les moyens de se battre pour aller décrocher une 6ème ou 5ème place. Si sur la durée, Milwaukee, Miami, Philadelphie et Boston semblent légèrement au-dessus, derrière, ils seront à la lutte avec Brooklyn, Cleveland, Toronto et Chicago pour les derniers accessits directement qualificatifs pour les playoffs.

LE JOUEUR A SUIVRE : Trae Young

On aurait pu être tenté de dire Dejounte Murray bien entendu. Il débarque dans une franchise qui a déçu la saison passée et il doit incarner le renouveau des Hawks. Mais le vrai facteur X est et restera Trae Young. Si malheureusement, la saison dernière, il n'a pas eu une équipe à la hauteur de ses espérances, c'est parfois lui qui a joué avec le frein à main également. Il n'a pas été capable d'être régulier tout au long de l'année et a entraîné avec lui toute sa petite bande de copains. Il aura un soutien indéniable au scoring et à la mène avec Murray, mais malgré tout, c'est lui qui reste le seul décideur du sort des Hawks. S'il réalise un exercice qui pourrait lui permettre d'être à la lutte pour le titre de MVP par exemple, alors Atlanta ne sera pas loin du compte.

LE CALENDRIER DES HAWKS D'ATLANTA  2022/2023

• 29/10: Atlanta Hawks @ Milwaukee Bucks 

• 16/01: Miami Heat @ Atlanta Hawks (MLK Day)

Crédit photo : NBA.Com


Valentin Martin

Le cœur meurtri par la fin de carrière de Rodgeur, je m'en remets aux stepback de The Beard. Rien de tel qu'un Vélodrome incandescent pour me faire chavirer de bonheur

Dernières publications

En haut