ATP 250 Montpellier : les Bleus enchaînent

0
Ligue 1

Dans un exercice qui s’est souvent révélé délicat par le passé, les joueurs français de l’équipe de Coupe Davis ont su se montrer solides ce mercredi pour leur entrée en lice dans le tableau de Montpellier après leur victoire à l’arrachée contre les Pays-Bas ce week-end.

Services,volées et désillusion

Cette troisième journée de l’Open Sud de France a débuté sur le court Patrice Dominguez avec un duel de serveurs franco-français. De leurs grands gabarits, Kenny De Schepper et Pierre-Hugues Herbert (respectivement 2,03m et 1,87m) ont logiquement bien tenu leurs jeux de services durant quasiment 2 heures 30. On a en effet pu décompter seulement 3 breaks effectués sur l’ensemble de la partie, dont 2 consécutifs dans le premier set qui ont amené les deux français à disputer un tie-break. Tie-break remporté par Herbert avant que son adversaire aille chercher celui de la seconde manche. Auteur de 11 aces, le mieux classé des deux joueurs a finalement cueilli De Schepper sur sa mise en jeu à 5-4 dans l’ultime set et affrontera un autre français en la personne de Richard Gasquet.

Son partenaire de double Nicolas Mahut a ensuite également réussi à décrocher son ticket pour le deuxième tour et ce de manière plutôt inattendue. Le français qui affrontait le fantasque Dustin Brown, avait plutôt bien démarré la partie en réalisant le break à 3-2 dans le premier set et en profitant des  fautes directes de son adversaire. Mais l’audace finit par payer et le jeu offensif de l’allemand s’est mis progressivement en place : il débreake dans la foulée et malgré une balle de break à 5-5 non concrétisée, il survole le jeu décisif 7 points à 2. Par la suite, Nicolas Mahut se tend de plus en plus : cela se ressent dans son attitude très nerveuse, dans le score (break de Brown pour mener 5-2 dans le deuxième set) et dans son comportement puisqu’il en vient à appeler le superviseur, reprochant au juge-arbitre de ne pas lui accorder le droit de vérifier la tension de son cordage.

Cruelle fin de match pour Dustin Brown

C’est alors que le match connaît une fin totalement inattendue : alors qu’il réussit un passing du fond du court sur le premier point du jeu, Brown s’effondre littéralement au sol et semble totalement figé de douleur. Ce n’est qu’au bout d’une bonne minute et aux côtés du juge-arbitre et de son adversaire qu’il va péniblement se relever et se diriger vers les vestiaires le temps d’un temps mort médical. Il en revient au bout de 5 minutes en ayant pris la frustrante décision de jeter l’éponge et ce, à 3 points de la victoire …

 Gasquet en roue libre

De son côté, Richard Gasquet s’est baladé pour son entrée en lice dans le tournoi occitan. Malgré un week-end de Coupe Davis dans les pattes, le numéro 4 français a montré un tennis très solide face au russe Daniil Medvedev (56ème mondial). Il a en effet remporté les 8 premiers jeux de la rencontre, maintenu parfaitement son break d’avance dans le second set et est allé chercher la victoire sur le service adverse pour l’emporter 6-0/6-3. Pour Medvedev, l’acquisition de son premier titre ATP à Sydney il y a à peine un mois semble bien difficile à digérer. Quant à Gasquet, il confirme que son niveau est excellent lorsqu’il s’aligne sur ce court Patrice Dominguez avec cette statistique désormais effarante de 19 victoires sur les 21 derniers matchs disputés dans ce tournoi !

Gasquet n’a pas traîné

 

 

 

 

 

 

Moins de succès pour les autres Bleus

En soirée, Gilles Simon avait un sacré challenge : celui d’affronter le belge David Goffin, 7ème mondial et tête de série n°1. Et s’il y avait de quoi s’arracher les cheveux avec le tennis du français, Goffin a pu étaler toute sa confiance établie la saison passée pour s’en tirer en deux manches dans ce premier 1/8ème de finale du tournoi. Hormis un break concédé d’entrée et le temps de s’adapter au jeu du 64ème joueur mondial, il a su se montrer présent sur le plan physique. Et malgré une alternance de breaks dans le premier set, le belge a élevé son niveau de jeu dans les moments-clé et s’impose 6-4/6-2.

Simon s’est montré trop tendre face à Goffin

Jérémy Chardy a lui subi un véritable supplice face au talentueux russe Andrey Rublev. En difficulté sur son point fort (le coup droit), le Pâlois s’incline lourdement 6-2/6-1 et n’a rien pu faire face à la rapidité de son jeune adversaire. Rublev confirme de son côté un début de saison très intéressant (finale à Doha et 3e tour à Melbourne) et affrontera le vainqueur du match Tsonga-Mahut en quart de finale.

Enfin on notera l’apparition fantôme sur le court n°1 de Calvin Hemery, invité par les organisateurs, qui n’a marqué que 3 petits jeux en 49 minutes face au belge Ruben Bemelmans. Dommage car après sa demi-finale à Quimper la semaine dernière, il y avait sans doute une belle occasion de grapiller des points en vue du top 100 .

La journée de jeudi verra la suite des 1/8èmes de finale et sera l’occasion de faire un point sur l’état de forme de Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille (ce dernier s’étant sans doute rassuré en remportant son match de double cet après-midi).

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here