ATP

ATP Finals : Daniil Medvedev rejoint Dominic Thiem en finale

La finale des ATP Finals opposera donc Dominic Thiem à Daniil Medvedev. Le Russe qui a aligné sa neuvième victoire consécutive depuis Bercy a dû s’employer pour venir à bout de Rafael Nadal en trois sets.

Un premier set qui a tourné à l’avantage de Nadal

En ce début de partie, c’est bien Daniil Medvedev qui se montre le plus solide. Le Russe est impérial sur ses trois premiers jeux de service. Il enchaine seize premières balles consécutives, ne laissant ainsi aucune chance à Nadal de saisir une occasion de break.
Nadal, quant à lui, ne bénéficie pas de cet avantage dans ce premier set. Il ne passe que 42% de premières balles, et se retrouve à sauver trois balles de break dès le troisième jeu.

Pourtant, c’est bien l’Espagnol qui va finir par prendre le jeu à son compte. Le numéro deux mondial se montre très efficace au filet, et va peu à peu s’adapter au jeu adverse pour déborder le Russe. Daniil Medvedev va subitement baisser en efficacité sur son service, laissant ainsi entrevoir une faille pour Rafael Nadal qui va immédiatement s’y engouffrer. Le Majorquin profite des secondes balles de Medvedev pour enfin entrevoir une possibilité de break (0/4 points gagnés sur les secondes balles de Medvedev).  La première balle de break sera la bonne pour Rafael Nadal qui pourra conclure ce premier set tranquillement sur son service (6/3).

 

Un deuxième set décousu

La seconde manche démarre avec un premier jeu assez étonnant de la part de Rafael Nadal. L’Espagnol subit un véritable trou d’air dans ce premier jeu, et offre l’opportunité à Daniil Medvedev de faire le break dès l’entame de set. Le Russe va alors faire cavalier seul dans ce début de set, profitant d’une baisse de régime flagrante de l’Espagnol.
Pourtant, Rafael Nadal va peu à peu se montrer plus opportuniste. Son service volée et ses slices de revers mettent Medvedev en difficulté.  Il sauve une balle de 5/1 avant de totalement relancer ce set.

Daniil Medvedev va accumuler les erreurs tactiques, notamment avec deux amorties mal jouées, laissant ainsi l’occasion à Nadal de rattraper son break de retard.
La réussite reste du côté du Majorquin qui profite de cette baisse de régime de Medvedev pour prendre le service adverse, donnant ainsi l’occasion à Nadal de servir pour le match à 5/4.

Alors que l’on pensait que le plus dur était fait pour Nadal, Daniil Medvedev va pourtant (de nouveau) faire basculer la partie. Le quatrième joueur mondial profite d’un très mauvais jeu de service de son adversaire pour s’offrir trois balles de debreak pour revenir à 5 partout.
Rafael Nadal paye sa fébrilité au service. Notamment sur sa deuxième balle bien trop tendre sur l’ensemble de cette deuxième manche.
Les deux joueurs offrent au final un set indécis et décousu, où chacun va subir une baisse de régime avant de reprendre l’ascendant. L’issue de ce deuxième set se dispute finalement au tie break, que Daniil Medvedev maitrise et remporte 7/6(4).

 

Medvedev finit par dominer Nadal

Dans la lignée du tie break, Daniil Medvev continue de tenir tête à Rafael Nadal. C’est lui qui se procure les opportunités dans cet ultime acte. On sent en revanche que l’Espagnol perd en lucidité dans cette fin de match. En difficulté sur son service, le numéro deux mondial se montre aussi maladroit au filet et accumule les fautes directes (17 au total dans ce troisième set).

La troisième balle de break sera la bonne pour Daniil Medvedev qui prend les commandes du set. Le Russe qui s’est montré particulièrement efficace au service durant la partie tient ses mises en jeu sans difficulté. Il finit par conclure cette demi-finale sur le service de Nadal et s’impose 3/6 7/6(4) 6/3.

Il rejoint Dominic Thiem en finale du Masters. Les deux finalistes auront tous les deux battu Rafael Nadal et Novak Djokovic dans ce tournoi. Une prestation de haut vol, qui en dit long sur le niveau jeu produit par ces deux joueurs qui font désormais jeu égal avec les cadors du circuit.
Daniil Medvedev pourra profiter de la confiance de ses neuf victoires depuis Bercy pour entamer idéalement cette finale qui s’annonce explosive face à l’Autrichien. 

 

Crédit photo : Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Nullam dapibus diam consectetur suscipit ipsum amet, eleifend neque.