ATP

ATP – Madrid : journée noire pour le tennis français

Nouvelle semaine de tennis sur la péninsule ibérique avec la suite du premier tour du Masters 1000 de Madrid. Nous retrouvons aujourd’hui trois Français sur la ligne de départ : Ugo Humbert qui affrontait la sensation Aslan Karatsev ; Jeremy Chardy qui faisait face à Daniel Evans pour la troisième fois en 2021 ; et Adrian Mannarino confronté au jeune prodige Carlos Alcaraz. Le récap de la journée des Français.

 

Humbert sans solutions

Malgré un Ugo Humbert volontaire, la rencontre a tourné à l’avantage du Russe. Très solide dans les échanges et puissant au service, le Messin n’a pas démérité tout au long de la partie mais n’a pas réellement su se créer d’occasions pour prendre l’avantage, si ce n’est une balle de break non convertie lors du deuxième set. Victorieux au premier tour lors de ses sept derniers tournois, Aslan Karatsev est resté fidèle à ses récentes performances et remporte la confrontation en deux sets 7/5 6/4 avec 82 % de points remportés derrière son premier service. Phénoménal.

Le 27e mondial file au second tour où il affrontera Diego Schwartzman, après sa victoire 3-0 lors de l’Open d’Australie 2021.

 

Chardy craque en fin de match

Sur la lignée des multiples confrontations entre Rublev et Fuscovics en 2021, Chardy vs Evans devient également l’un classique de ce premier semestre. 3e confrontation entre les deux hommes en trois mois et avantage au Britannique qui mène 2-0 (3-2 au total pour Chardy).

Après deux heures d’une rencontre très serrée, aucun des deux hommes n’arrive à prendre le dessus. Les deux premiers sets arrivent jusqu’au tie-break et le résultat affiche 1-1 entre les deux joueurs. Ayant perdu le premier set, le Français répond à son adversaire dans la deuxième manche et peut toujours espérer la victoire. Mais le Palois craque dans la fin de la partie et Daniel Evans remporte logiquement le duel : 7/6(6) 6/7(7) 6/2.

Le finaliste de Monte-Carlo affrontera mercredi 5 mai le vainqueur du match entre Hurkacz et Milman.

 

Alcaraz trop fort pour Mannarino

Adrian Mannarino affrontait le jeune Espagnol Carlos Alcaraz pour sa première participation au Masters 1000 de Madrid. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le prodige de 17 ans a offert un joli spectacle à son public en foudroyant le Français 6/4 6/0. Sans aucune occasion de faire le break à un moment du match, le gaucher tricolore n’a rien eu à se mettre sous la dent et quitte le tournoi en une petite heure de jeu.

L’Espagnol affrontera Rafael Nadal mercredi et tentera de s’offrir le scalp du n°2 mondial le jour de ses 18 ans.

 

Crédit image en une : AFP

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire