ATP – Montréal : Gasquet et Monfils sauvent la patrie !

Après les défaites plus tôt dans la journée de Jo-Wilfried Tsonga, Lucas Pouille, Kristina Mladenovic et Caroline Garcia, Richard Gasquet et Gaël Monfils ont rejoint Adrian Mannarino au deuxième tour de la Coupe Rogers, disputée au Canada.

 

Gasquet retrouve des couleurs

Il aura fallu attendre tard pour voir les premières victoires françaises au Québec. Outre la qualification d’Adrian Mannarino face à Kukushkin, Richard Gasquet s’est défait de Benoît Paire dans le duel 100% français du jour. Il s’offre ainsi le droit d’affronter Kei Nihikori au deuxième tour. Trop inconstant, l’Avignonnais n’a pas pu confirmer sa relative bonne forme récente, et a dû plier bagage face au Biterrois, qui revient bien après des mois difficiles. Victoire finale 7-6/6-4 pour un Gasquet plus solide, et qui continue de retrouver un niveau proche de celui qu’on lui connaît.

 

Monfils et Stan ok, Herbert ko

Malgré la défaite de Pierre-Hugues Herbert dans le même temps sur le court central face au local Denis Shapovalov, Gaël Monfils a clôturé la journée des Français avec une victoire. Opposé au modeste canadien Polansky, dans une journée qui avait des aires de rencontre franco/canadienne, “la Monf'” a ramé, mais s’est finalement accroché pour décrocher une victoire qui va faire du bien à son capital confiance (6-7/6-3/6-3). Il retrouvera Ivashka au prochain tour.

Par ailleurs, dans le choc de la journée, Stan Wawrinka avait disposé d’un Grigor Dimitrov toujours aussi friable dans les moments clés (6-4/6-4). Choc à venir également lors de sa prochaine rencontre, où il croisera le fer avec Karen Khachanov pour une place en huitièmes de finale.

 

Crédit photo de l’image en Une : Tennis World

 

Grégoire ALLAIN

A propos de l'auteur

Surnommé l'électron libre. Fan de Rafa, et heureusement car ce n'est ni l'OL ni le Stade Français qui satisfont mon capital victoires chaque week-ends. Bon sinon, je réussis quand même à être objectif dans mes articles, sauf quand il s'agit d'écrire sur pourquoi le PSG peut-il un jour gagner la Ligue des Champions.

Poster un commentaire

odio et, dolor ut sit efficitur. leo id Sed facilisis