Au sommet pendant une décade, c’était Martin Fourcade

0
Ligue 1

Si le coronavirus et tout ce qui tourne autour ne vous a pas plombé l’ambiance en cette année 2020, l’annonce de la retraite de Martin Fourcade pourrait avoir raison de vous.

Merci Martin

Martin Fourcade, 31 ans, emblème du biathlon français, mondial, et j’en passe, se gare sur le bas-côté. Hésitant depuis quelque semaine, il vient comme un joli signe, mettre fin à cette décennie sportive par l’arrêt de sa carrière. Parce que décade rime avec Fourcade, et parce que Martin rimait avec numéro 1, nous nous devons de saluer la légende qu’il est.

Pour toutes ces émotions 

Le catalan a remporté non pas moins de 5 titres olympiques, 13 titres mondiaux, 33 globes de cristal avec 82 victoires en Coupe du Monde sur ses 149 podiums. Un palmarès riche, pour une personne qui l’était tout autant. Riche de lucidité, de culture, d’envie. Il était l’incarnation de la grinta à la française. Cet état d’esprit compétiteur, bagarreur, de vainqueur. Un état d’esprit qui logiquement lui aura valu, à Pyongchang, en février 2018, le droit de devenir porte drapeau de la délégation bleue aux JO d’hiver. Une reconnaissance éternelle, pour un homme qui brillait avec ces skis sur l’élément aussi éternel que lui : la neige.

Si bien racontés

Sur les skis ou au micro, Martin est un virtuose. Des tirs à la pelle aux tirades d’Edouard Baer, il est agile, il vise juste. Dans les cibles, dans nos coeurs, Martin a toujours fait le plein. Aujourd’hui il s’en va, laissant avec nous, ses histoires, ses victoires, ses douleurs, son bonheur. Autour de lui, Bjorndalen et Boe, complète un podium de légendes déjà bien dessinés. Martin est bien le numéro 1. Quel avenir maintenant ? Beaucoup d’entre nous aimerions le voir dans une cabine de commentateur, lui qui nous donne le sourire de son aisance, sa bonne humeur, sur un ton catalan qui chaleureux lorsque le temps devient frileux. Martin, pour ton dernier hiver, tu restes à nos yeux, le roi de l’univers.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here